Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 7 sur 7 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Cimetière du Centre
    Cimetière du Centre Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - chemin de Dignac - en village - Cadastre : 1833 C1 236 1913 B5 519
    Historique :
    A la suite de la démolition des anciennes églises de Jau, Dignac et Loirac, la commune décide en 1853 l’établissement d’un nouveau cimetière proche de la nouvelle église Centrale bâtie entre 1840 et cimetière est agrandi au nord en 1875, avec l’achat d’une parcelle appartenant à M. Monfoulet, et nettoyé en du mur de clôture sont alors réalisés par les entrepreneurs Justin Taurelle et Pierre Hosteing, sur
    Référence documentaire :
    cimetière des sections de Jau, Dignac et Loirac, 27 avril 1858. Devis descriptif des travaux à exécuter pour clore le nouveau cimetière des sections de Jau, Dignac et Loirac, 27 avril 1858. AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municpal 1875-1894. 1D4. Cimetière AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municpal 1875-1894. 1D4. Cimetière . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 47-48 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal
    Description :
    rectangulaire et délimité par un mur en moellons, il s'organise selon plusieurs allées. L'entrée principale fait face au portail de l’église saint-Paulin. Le cimetière comprend des tombeaux de formes variées et des chapelles funéraires. Il accueille également une croix monumentale et un monument aux morts.
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - chemin de Dignac - en village - Cadastre : 1833 C1 236 1913
    Annexe :
    exécuter pour clore le nouveau cimetière des sections de Jau, Dignac et Loirac, 27 avril 1858. Construction pierre d’un seul bloc de Rozan. AM Jau-Dignac-et-Loirac, Registre de délibérations du conseil municipal (...). AM Jau-Dignac-et-Loirac, Registre de délibérations du conseil municipal 1875-1894. 1D4.Agrandissement 1875-1894. 1D4. Clôture du cimetière, 13 juin 1875. Vu le plan du cimetière et de son agrandissement demandant l'autorisation d'acheter au sieur Monfoulet et à ses enfants 1700m de terrain pour agrandissement du cimetière, avec réserve en faveur des vendeurs, et à titre gratuit, d'un emplacement de 9m carrés
    Illustration :
    Tombeau des familles Auzier, Rula et Bomtemps. IVR72_20133300625NUC2A Chapelles funéraires de la famille Roger Allard et d'une famille non identifiée Sépulture avec socle et obélisque ; croix manquante. IVR72_20133300610NUC2A
  • Maison
    Maison Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 6 rue de l'Eglise - en village - Cadastre : 2013 B5 905
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 6 rue de l'Eglise - en village - Cadastre : 2013 B5 905
  • Monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2013 B non cadastré
    Historique :
    , sur un terrain communal, "en l’honneur des mobilisés de Jau-Dignac-Loirac, morts pour la France". Le conseil à l’unanimité propose que le monument soit dressé sur la place du Centre, en face de la mairie et Petit, maçon à Gaillan, réalise le monument en pierre demi-dures et le fût en tercé. La place est
    Référence documentaire :
    . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 68-69 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal
    Description :
    inscriptions suivantes : MORTS POUR LA PATRIE (face sud) ; A LA / MÉMOIRE / DES ENFANTS / DE JAU-DIGNAC / LOIRAC / MORTS POUR LA / FRANCE (face nord). Les faces ouest et est présentent les noms des soldats Le monument aux morts situé sur la place publique du Centre, au sud de l'église, et devant la et de l'inscription R.F. L'ensemble est couronné d'un coq sculpté. Les médaillons portent les
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - rue de la Mairie - en village - Cadastre : 2013 B non cadastré
    Illustration :
    Carte postale (collection particulière), 1ère moitié du 20e siècle : Mairie et monument des Morts
  • Ancien bureau des Postes, Télégraphes et Téléphones
    Ancien bureau des Postes, Télégraphes et Téléphones Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 2 rue du 19 mars 1962 - en village - Cadastre : 2013 B5 867
    Historique :
    La création au Centre d'un bureau télégraphique et d'un bureau de distribution du courrier est Gustave Nieudan, par les entrepreneurs G. Hilaret et M. Besse. L’agence postale du Centre cesse toute
    Référence documentaire :
    AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municipal (non coté). Poste AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municpal 1860-1875. 1D3. Poste AM Jau-Dignac et Loirac. Registre de délibérations du conseil municpal 1860-1875. 1D3. Poste . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 65-66 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal
    Description :
    Le bâtiment, à étage carré et bâti en pierre de taille, se situe à l'angle de deux rues et présente un angle à pan coupé. La façade nord-ouest est rythmée de deux travées et la façade sud-ouest de trois travées. Le pan coupé formant pignon est percé d'une porte cintrée à claveaux en ressaut et d'une
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - 2 rue du 19 mars 1962 - en village - Cadastre : 2013 B5 867
    Titre courant :
    Ancien bureau des Postes, Télégraphes et Téléphones
    Annexe :
    Documentation complémentaire AD Gironde. 157 T 2-B. Commission des monuments historiques et bâtiments civils. Bâtiments municipaux, presbytères et monuments civils (1839-1911). -Séance du 21 juillet
    Illustration :
    Façade sud-ouest et pignon sud-est. IVR72_20133300883NUC2A
  • Monument aux morts de la guerre de 1914-1918
    Monument aux morts de la guerre de 1914-1918 Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - en village - Cadastre : 2013 B5 519 Non cadastré ; dans le cimetière
    Référence documentaire :
    . L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac. Pauillac : Société archéologique et historique du Médoc p. 69 MONGUILLON Chantal. L'île aux trois clochers Jau-Dignac-Loirac, 2018 MONGUILLON Chantal
    Description :
    GLORIEUSE DES ENFANTS / DE JAU-DIGNAC-LOIRAC / MORTS POUR LA FRANCE / 1914-1918 ; puis ILS ONT BIEN MÉRITÉ phylactère portant l'inscription PRO PATRIA et d'une croix de guerre.
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - le Centre - en village - Cadastre : 2013 B5 519 Non cadastré ; dans le
  • Maison
    Maison Jau-Dignac-et-Loirac - la Hourcade - 66 route de Saint-Vivien - en écart - Cadastre : 1833 D2 368 2013 D7 950
    Description :
    brique et pierre : baie de décharge (façade postérieure), toiture débordante, aisseliers, encadrements
    Localisation :
    Jau-Dignac-et-Loirac - la Hourcade - 66 route de Saint-Vivien - en écart - Cadastre : 1833 D2 368
    Illustration :
    Chai : détail des aisseliers et jambes harpées. IVR72_20133300805NUC2A
  • École primaire
    École primaire Bégadan - 1 route de port de By - en village - Cadastre : 2012 A 1029
    Historique :
    , également dû à Edouard Bonnore. On peut aussi mentionner les écoles de Jau-Dignac-et-Loirac (Godet Entre 1837 et 1891, l’école est installée dans une maison située au sud de l’église. Jugeant le local insalubre et trop exigu, le conseil municipal décide de faire bâtir une nouvelle école . L’architecte Jean-Édouard Bonnore fournit les plans et devis. Le chantier est confié à l'entrepreneur Justin Taurelle. En 1904, le conseil municipal décide de faire agrandir l’école des garçons et de faire bâtir une école pour les filles. L’architecte Godet en signe les plans et les travaux sont exécutés par l'entrepreneur Galloin. Le nouveau bâtiment est construit au nord et parallèlement au premier, en conservant les formes et proportions comme préconisé par le conseil municipal en juillet 1904. Les travaux sont terminés au cours de l’année 1907. Dans les années 1950, l’aménagement d’un préau, l’installation de l’eau et , architecte), de Saint-Estèphe et de Talais (Bonnore, architecte).
    Référence documentaire :
    Correspondance entre l'académie et la préfecture relative au projet de faire construire une Vente de l'ancienne maison d'école et du jardin dépendant, 15 janvier 1893. Arrêté d'approbation du projet d'agrandissement de l'école des garçons et la construction d'une
    Description :
    par la cour de récréation et reliés, à l’ouest, par des bâtiments récents abritant de nouvelles salles de classe, des sanitaires et un préau. Le bâtiment sud (ancienne école des garçons) est formé d'un corps central en rez-de-chaussée ou vert de quatre baies à traverse et meneau, flanqué de deux ailes à . Chaînes d'angle à bossage, bandeaux et encadrements en pierre de taille soulignent l'architecture. Le
1