Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Porte nord
    Porte nord Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    occidentale en 1894, le portail gothique dit "des Apôtres" étant condamné apparemment depuis le milieu du XVIIe siècle. Selon le manuscrit Boutges (ancienne collection Charles Blanc) cité par A. Chauvin (1988
    Description :
    faible profondeur qui inclut également une table rectangulaire placée en attique. Le chambranle de la
    États conservations :
    Le décor sculpté du faux-dormant central présente quelques lacunes (têtes des deux oiseaux, pétales
    Illustration :
    Détail de la traverse dormante à course de laurier entre les vantaux et le tympan
  • Chaire à prêcher
    Chaire à prêcher Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    béarnais ou, selon une autre source, par le Dacquois Barriès. L'escalier a été remplacé en partie (rampe , départ), sinon entièrement, dans le courant du XIXe siècle ; il en est sans doute de même pour l'abat
    Représentations :
    diamant sur le dorsal ; boule en amortissement du départ de l'escalier.
    Description :
    rampe ajourée (barreaux en balustre tournés), débouchant à gauche dans le collatéral sud ; dorsal à . Le meuble est peint couleur faux chêne foncé en totalité.
    États conservations :
    La rampe et le départ de l'escalier, sinon l'escalier en totalité, ainsi que l'abat-voix, ont été refaits. Il manque sans doute un couronnement à l'abat-voix. Le bout du bec de l'aigle sous la cuve est
  • Décor de la coupole de la croisée (pilastres, niches, 4 statues, peinture monumentale)
    Décor de la coupole de la croisée (pilastres, niches, 4 statues, peinture monumentale) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    "portraits" mentionnés représentaient les Apôtres (ou plus précisément les évangélistes), comme le prouve un ornements dans la nef et le bras nord du transept, réf. IM40004427). Le décor peint est ajouté deux ans plus de la calotte. Le nom du peintre, toutefois, n'apparaît dans aucun document contemporain de la citer de nom d'auteur : "elle a été décorée avec un goût exquis ; le fond est occupé par l'Assomption de
1