Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hameau du Pouyalet
    Hameau du Pouyalet Pauillac - le Pouyalet - en écart - Cadastre : 1825 A2 1650 à 1921 2012 AO
    Historique :
    années 1920 et 1930 des documents à entête indiquent l'activité d'Antoine Mirande au Pouyalet (ramonage
    Annexe :
    semestre 1920, 20 novembre 1920. Ramonage cheminées ; papier à entête : Antoine Mirande, Pouyalet. AC électro-pompe automatique à l'hôpital, 30 août 1935. Papier à entête Antoine Mirande, Pouyalet. AC
    Illustration :
    Maisons en rez-de-chaussée avec bâtiments de dépendance à l'arrière (9, 11, 13 rue Jean Blanc Vastes bâtiments de dépendance à l'arrière des maisons en rez-de-chaussée de la rue Jean Blanc Maison à étage carré (3 rue jules Saux, parcelle 313). IVR72_20123303112NUCA Maison à étage carré présentant une double façade sur les rues du Progrès et Jules Saux (parcelle Maison à étage carré (rue Jules Saux, parcelle 102). IVR72_20123303103NUCA Place Jules Saux. IVR72_20123303101NUCA Place Jules Saux : maison en rez-de-chaussée du 18e siècle (3 place Jules Saux, parcelle 103 Maison, rue Jules-Saux. IVR72_20123303111NUC2A Maison datée 1935 (villa Saint-Jean, 34 route de Bordeaux, parcelle 111). IVR72_20123303069NUCA
  • Hameau de Marbuzet
    Hameau de Marbuzet Saint-Estèphe - Marbuzet - en écart - Cadastre : 1825 C1 2015
    Historique :
    majorité à la famille Fatin : le sieur Jean Fatin, ancien procureur au présidial et sénéchal de Guyenne, y Fatin, notaire, en 1790, des terres son vendues mais son fils Jean-François Fatin en conserve encore
    Annexe :
    Documentation complémentaire Source : Gallica, Bnf -Lépicier, Jules. Archives historiques du département de la Gironde, 1898. 13 mars. N° 521. Fatin (sieur Jean), ancien procureur au présidial et fonds du notaire Macaire, AD Gironde, 3 E 35625 : 21 avril 1838 : vente Marie Dumas, veuve de M. Jean Ha n°48. A vendu à Dame Marie Corne, époque de M. Jean Hostein, marchand, de lui, ici présent, dûment l’acquisition de Mme Françoise-Georgette Lawton épouse de M. Jean-Baptiste-Thomas Mac Carthy, négociant . Fatin pour les avoir acquis de M. Antoine Merman, courtier de vins, demeurant à Bordeaux, moyennant une
  • Ville de Montignac
    Ville de Montignac Montignac
    Référence documentaire :
    . AD Pyrénées-Atlantiques. E 607. Inventaire des archives du château de Montignac par Jean Fabre , évêque d'Aure, 1546. Inventaire des archives du château de Montignac par Jean Fabre, évêque d'Aure, 1546. du passage estably de temps immemorial ». Mention du « port de ladite rivière ». Antoine du Moustier passim. TARDE (Jean), Les chroniques de Jean Tarde TARDE (Jean), Les chroniques de Jean Tarde MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. MARQUAY, Jean ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc, MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur , MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. Bordeaux FAVALIER Jeanne. Auriac-du-Périgord FAVALIER Jeanne. Auriac-du-Périgord, Histoire et chronique CHAMPEVAL Jean-Baptiste. « Hommage du Comté de Périgord en 1541 rendus à Henri de Navarre, sire . Tome XXV (1898), p. 371-376. CHAMPEVAL Jean-Baptiste. « Hommage du Comté de Périgord en 1541 rendus à
    Texte libre :
    Jean de Ferrière, qui obtient tous les droits de justice pour Condat et pour Aubas [25], pour Antoine phénomène de « dispersion » ou de « redéploiement des mesnies » défini par Jean Richard ou Dominique vocable Saint-Jean l’évangéliste. En 1210, Ademar de la Tour et ses frères cèdent à l’ordre tous les résident dans cette partie de la ville, tels les Losse (Guillaume de Losse en 1324 et Jean de Losse en 1471 transférée à la chapelle Saint-Jean de l’hôpital, dans le barri du Chef du Pont. La grande affaire de ce : sur la rive gauche de la Vézère, reprenant l’ancienne rue de la chapelle Saint-Jean de Montignac au l’exception notable de l’église paroissiale, bâtie a novo par l’architecte Jules Mandin, de 1895 à 1897. Mais « port de ladite rivière ». Antoine du Moustier, homme préposé au droit de passage. 10 avril 1671. - AD
    Illustration :
    Maison du XIVe ou du XVe siècle de Montignac : la façade sur la rue Jules Clédat présentant un écu
  • Ville
    Ville Pauillac
    Annexe :
    Documentation sur la rue Jules-Ferry AC Pauillac, Registre de délibérations 1879-1885, Pétition 1935. Rue Dieu=Jules Ferry Jeanne d'Arc à la rue Pasteur, 30 juin 1937. délibérations 1791-1796, Nomination d'un expert juré pour les alignements des rues du bourg, 15 avril 1792. Jean bâtisse par Jean-Jacques Lacaussade sur un emplacement situé dans la rue des Granges, vis à vis le chay de Lagrange ; rue Royale ; rue St Antoine ; rue Bordelaise ; rue Ségur ; petite rue Franklin ; impasse Ste , 1936-1945, Recherche de subventions pour les travaux de percement de la rue Jeanne d'Arc à la rue correspondre la place Jean Jaurès (place Gabriel Gachet) avec la rue Grassi pour faciliter la circulation , Alignement, 11 germinal an 10 (1er avril 1802). Construction d'une bâtisse par Jean-Jacques Lacaussade sur un Documentation sur la rue Jeanne d'Arc AC Pauillac, Registre de délibérations 1885-1893, Plans et
    Illustration :
    Carte postale, 1ère moitié 20e siècle (collection particulière) : Pauillac, avenue Jeanne-d'Arc et Vue d'ensemble du quai Jean Fleuret (du nord au sud). IVR72_20123304836NUCA Vue d'ensemble du quai Jean-Fleuret (du nord vers le sud). IVR72_20123304850NUCA Vue d'ensemble de la rue Jean-Jaurès avec immeubles de la reconstruction. IVR72_20123304732NUCA Impasse à l'arrière du quai Jean-Fleuret : jardins et dépendances. IVR72_20123304854NUCA
1