Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Station thermale des Eaux-Bonnes
    Station thermale des Eaux-Bonnes Eaux-Bonnes - en village
    Historique :
    , qui y aurait installé un rendez-vous de chasse, plus tard par Jean III de Navarre, sire d’Albret (1469 remaniement de Jean Latapie, architecte départemental qui intervient également aux Eaux-Chaudes. Depuis les
    Référence documentaire :
    SOULET Jean-François. Les Pyrénées au XIXe siècle. L'éveil d'une société civile. Bordeaux P. 60-69. MELOT Jean-Pierre. "Les Eaux-Bonnes, grandeurs et misère d’une courtisane". Le Festin, n SANCHEZ Jean-Christophe. "Eaux d'arquebusades et médecine militaire thermale dans les Pyrénées
    Texte libre :
    installé un rendez-vous de chasse. Le site aurait ensuite été fréquenté au XVe siècle par Jean III de l'entrepreneur Puyot sous la direction de Jean Latapie, débute en 1811 mais elle est suspendue un an plus tard Cailloux en 1828, puis entre 1837 et 1840, d’après le projet de remaniement de Jean Latapie, architecte exploitable, un nouveau médecin thermal est nommé, Jean-Baptiste Darralde, dont la célébrité assure la
    Illustration :
    Vue des Eaux-Bonnes en 1827, par Paul-Jean-Pierre Gélibert. IVR72_20186400756NUC1A
1