Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 2 sur 2 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Les marais et aménagements hydrauliques de la commune d'Anglade
    Les marais et aménagements hydrauliques de la commune d'Anglade Anglade
    Historique :
    Les marais d´Anglade sont asséchés au 17e siècle par le duc de Saint-Simon. Sur la carte de Masse entre 1761 et 1774 indique les noms des unités d´exploitation aux noms caractéristiques. Sur le plan , la digue soutenant les eaux du marais de la Vergne et le canal du Fréneau. La carte de Belleyme levée
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    marais de Blaye à l´ouest. Les marais de la Vergne sont drainés par le canal des Sables et le Petit canal des Demiers. Les Petits marais de Blaye sont parcourus par le canal Saint-Georges et le canal des Portes Romaines, marquant la limite communale avec Saint-Androny, et par le canal des Quinze Pieds. Outre
    Illustration :
    Porte à flot sur le canal de Ceinture. IVR72_20113307733NUCA Vanne sur le canal des Portes Romaines. IVR72_20113307724NUCA Vanne sur le canal des Portes Romaines. IVR72_20113307726NUCA Pont sur le canal des Portes Romaines. IVR72_20113307718NUCA Pont Merleau entre le canal des Portes Romaines et le canal des Quinze Pieds. IVR72_20113300579NUCA Portes Neuves et le canal Saint-Georges entre Braud-et-Saint-Louis et Anglade
  • Demeure dite Château La Raz Caman
    Demeure dite Château La Raz Caman Anglade - Caman - en écart - Cadastre : 1828 C1 1050, 1051, 1054, 1062 2011 C2 3644, 4106, 4111, 4512
    Historique :
    les mains du chevalier de la Raz Caman. Le nom de Caman est mentionné sur la carte de Belleyme, levée entre 1761 et 1774. Des bâtiments sont visibles sur le plan cadastral de 1828, composés d´un logis La maison noble de Caman aurait existé dès le 17e siècle et appartenu à Jacques de Mélignan , chevalier seigneur de Caman, et à son épouse Marie-Louis de Filhot. Au 18e siècle, le domaine passe entre logis au nom de Jean Roquillas. Le domaine est mentionné dans l'édition de 1868 de l'ouvrage de Cocks et frères apparaissent comme seuls propriétaires. Dans le premier quart du 20e siècle sont construits de nouveaux chais. M. Darriberugade est le propriétaire dans l´édition de 1949 de Cocks et Féret. C´est en 1973 que le domaine est restructuré : le cuvier est restauré, les chais à barriques sont reconstruits
    Canton :
    Saint-Ciers-sur-Gironde
    Description :
    et donnant sur le parc, est scandée de huit travées et composée d´un étage et d'oculus circulaires recouverte d´un enduit est située perpendiculairement à la voirie. Sa façade principale, tournée vers le sud est sommée d´un fronton triangulaire mouluré. Le décor de la façade est constitué d´un solin, d´un , correspondant à l'élévation de l´aile en retour d´équerre, est orientée à l´est et donne sur la voirie. Elle présente le même décor et sept travées d´ouverture. Légèrement surélevée, elle est précédée d´une terrasse , abritant probablement un chai, est situé au sud et disposé en alignement sur la voie ; il porte sur son
1