Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 3 sur 3 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Repaire noble de Belcayre, puis château
    Repaire noble de Belcayre, puis château Thonac - Belcayre - isolé - Cadastre : 1813 C 384 et 385 2011 OC 270 et 271
    Historique :
    , monseigneur de Peyretaillade [Losse], Belcayre, Cazerac [Jean de Casnac ou Cazenac, Cazerac, originaire de
    Référence documentaire :
    Pages 310, 319-320 et note 351 TARDE (Jean), Les chroniques de Jean Tarde TARDE (Jean), Les chroniques de Jean Tarde, chanoine théologal et vicaire général de Sarlat, contenant l'histoire religieuse et p. 237 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966. en histoire moderne et contemporaine sous la dir. de Jean-Pierre Poussou, 2011. n° 12, 13 et 26 CHAMPEVAL Jean-Baptiste. « Hommage du Comté de Périgord en 1541 rendus à Henri de archéologique du Périgord. Tome XXV (1898), p. 371-376. CHAMPEVAL Jean-Baptiste. « Hommage du Comté de Périgord
    Annexe :
    -vingt-douze, l’an 4 de la liberté, nous, sieurs Pierre Bernard Merilhou, Charvés et Jean Grangier Thonac qui sont Jean Requier et Bernard Jérôme, nous sommes transportés au lieu de Belcayret où étant advenant le quinzième preréal de la République, une indivisible, nous Jean Grangier, commissaire susd
    Texte libre :
    Peyretaillade [Losse], Belcayre, Cazerac [Jean de Casnac ou Cazenac, Cazerac, originaire de Beynac], Jehan 1586, avec Jean-Guy de Beynac, seigneur de Tayac, son fils aîné Gaspard II de Reilhac, seigneur de Pelvésy, "et autres du parti de la Ligue, assiègent St Cyprien qui estoit religionaire [protestant]" (Jean Tarde). Au printemps 1592, toujours selon le chanoine Jean Tarde, "le sieur de Baynac [Geoffroy de nouveaux propriétaires : en 1708, Jean de Calvimont, seigneur de Belcayre, qui devait s’acquitter de trente en arc segmentaire, sont caractéristiques de ce siècle. En 1789, "messire Jean de Cézac, chevalier
    Illustration :
    Belcayre, indiqué sur la carte du diocèse de Sarlat et haut Périgord, dessinée par Jean Tarde en
  • Châteaux et manoirs du canton de Montpon-Ménestérol
    Châteaux et manoirs du canton de Montpon-Ménestérol
    Référence documentaire :
    ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc, MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur , MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. Bordeaux AUDRERIE Dominique, DU CHAZAUD Emmanuel, BÉLINGARD Jean-Marie et al. Le Périgord des chartreuses
  • Château de la Tour de Mons
    Château de la Tour de Mons Soussans - Marsac - en écart - Cadastre : 1827 B5 3366, 3367, 3368, 3371, 3373, 3374, 3382 2009 AC 311, 358
    Historique :
    Le manoir aurait été construit en 1289 par Jean Colomb, bourgeois de Bordeaux. Au 15e siècle, il épouse Jean-Baptiste de Secondat, fils de Montesquieu : il devient par cette alliance seigneur de Bessan
    Annexe :
    Mons, épousa en 1740 Jean-Baptiste de Secondat, fils du célèbre Montesquieu, qui devint par cette Garonne, appelée l'Ile Madame. Jean-Baptiste de Montesquieu figura en 1789 à l'assemblée de la noblesse Montesquieu. En 1805, Charles-Louis de Secondat le rétrocéda à son cousin Jean-Luc, marquis de Mons-des-Dunes
1