Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château Lagrange
    Château Lagrange Saint-Julien-Beychevelle - Château Lagrange - isolé - Cadastre : 1825 D4 1130 à 1137 2011 D7 1452, 1453, 9996, 1497
    Historique :
    nouveau chai par les architectes bordelais Mazières. Le parc a probablement été aménagé à l'époque du de la Commanderie des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem de Bordeaux, et faisaient partie de de l'Intérieur sous Louis Philippe. Ce dernier est à l'origine des modifications apportées au château maisons ainsi qu'un atelier sont construits (parcelle 1139). Son successeur Louys, quant à lui, fait cuvier et l'actuel bâtiment de conditionnement sont construits, formant une cour en U et remplaçant des
    Observation :
    En 1852, le comte Duchâtel a introduit dans son domaine de Lagrange la technique du drainage des terres avec des tuyaux de poterie. il a également développé une fabrique de tuyaux sur la propriété.
    Référence documentaire :
    GALARD, Gustave de. Album vignicole ou vues des châteaux et propriétés produisant les vins des Journal des débats politiques et littéraires, 1er mars 1855.
    Représentations :
    associés à des besants. Le garde-corps de la logette présente un remplage d'entrelacs et supporte deux dents de scie. Des bandes lombardes délimitent le 2e et le 3e étage. La triple baie qui ouvre ce dernier est couronnée d'une frise à damiers. La corniche sommitale de la tour présente des modillons à la
    Description :
    Le château est situé au nord de l'ensemble des bâtiments qui constituent le domaine. Sa façade étant en léger ressaut, délimitées par des chaînes d'angle à bossage, et couronnées d'un fronton
    Auteur :
    [] Mazières Bernard [architecte] Visconti Louis
    Annexe :
    Journal des débats politiques et littéraires, 1er mars 1855. "Les essais de drainage que M. le ´Intérieur en Belgique, et connu par des ouvrages sur le drainage qui font autorité en la matière. M. le . Il fallait former des ouvriers pour un genre de travail inconnu dans le pays, lutter contre les  ; enfin, creuser des rigoles entre des rangs de vignes espacés de 1 mètre, et en même temps ne pas de la campagne, l´étendue des drainages à Lagrange sera donc de plus de 58ha de vignes et environ 18 quelque façon l´apparence des vignes qui ont reçu un fumage. En 1853, la société d´Agriculture du universelle) : inventaire des papiers. -contrat de mariage entre la dite dame et le dit feu sieur Arbouet en Augmentations et diminutions des matrices cadastrales D 1134, augmentation de construction du constructions nouvelles de maisons, 1866, Duchâtel. D1139, construction nouvelle d'un atelier, 1866, Duchâtel Extrait des éditions de Cocks et Féret COCKS, Charles. Bordeaux et ses vins classés par ordre de
    Illustration :
    Croquis (communiqué par l'Atelier Mazières) : projet du chai à barriques, vers 1985
  • Château Gruaud-Larose
    Château Gruaud-Larose Saint-Julien-Beychevelle - Château Gruaud-Larose - isolé - Cadastre : 1825 D2 174 à 184 2011 D3 189
    Historique :
    bâtiments. Les propriétaires auraient fait appel à l'architecte Duphot pour dresser les plans des époque. Les chais ont été réaménagés en 1996 par le bureau d'architectes bordelais Mazières, avec enfants qui doivent se partager ce bien. Finalement la cour d'appel de Bordeaux ordonne le partage des les Sarget et les descendants des Balguerie, Mme de Bethman et sa sœur Mme de Boisgérard. A partir de constructions et des bâtiments. En 1867, le domaine est divisé entre le baron Sarget d'une part, et MM. Ed. et organisés autour d'une cour plantée d'arbres. Des parterres sont reconnaissables à l'est du château, ainsi qu'un potager. Le plan cadastral de 1825 indique la même disposition des bâtiments. Plusieurs illustrations permettent de reconstituer l'évolution des bâtiments. En 1835, l'album de Gustave de Galard diminutions des matrices cadastrales montrent effectivement plusieurs modifications dans les années 1870-1880 mondiale : les pierres du château auraient été utilisées pour construire la salle des fêtes de Beychevelle
    Référence documentaire :
    des châteaux. Bordeaux : Editions Sud Ouest, 2010. GALARD, Gustave de. Album vignicole ou vues des châteaux et propriétés produisant les vins des PIJASSOU, René. Gruaud Larose. Le vin des rois, le roi des vins. Paris : Editions Stock, 1997.
    Description :
    travées, les deux travées centrales formant un léger ressaut, délimitées par des chaînes d'angle à bossage . Des jambes à bossage encadrent les deux travées centrales. Les baies sont dotées de corniches et d'appuis saillants soutenus par des consoles. Une rampe donne accès à une cave. La façade latérale nord balustrade. Ce déséquilibre dans le traitement des deux façades latérales s'explique sans doute par la présence du château Gruaud-Larose-Faure au sud, la séparation des domaines ayant entraîné une orientation des bâtiments vers l'est et le nord. L'intérieur de la demeure conserve des éléments de décor portant
    Auteur :
    [architecte] Mazières Bernard [architecte] Duphot Théodore Henri
    Annexe :
    Extraits des éditions de Bordeaux et ses vins Cocks et Féret COCKS, Charles. Bordeaux et ses vins vins, vendus à la bouteille, ne sortent du château qu'avec des marques authentiques, telles qu'étampes , étiquettes, bouchons, capsules, et, en Angleterre comme en France, ils sont les heureux rivaux des Château étrangers, qui chaque année, abondent dans le Médoc, surtout à l'époque des vendanges. Une des grandes comme Alcatel Alsthom en 1993, qui investit des sommes considérables dans l'outil de vinification (cuvier bois et ciment, chais thermo-régulés, station de traitements des effluents vinicoles). Depuis 1997 par des méthodes organiques et en favorisant la lutte intégrée par le non usage de produits chimiques Archives communales, Salle des fêtes de Beychevelle, historique par Lucien Humbert, 2002 style. Le frère de Lucien Humbert (trésorier du comité des fêtes), Gabriel alors directeur chez Cordier proposa au Comité des fêtes les pierres du château à récupérer pour réaliser les piliers de la salle. C
    Illustration :
    Croquis (communiqué par l'Atelier Mazières) : projet du chai à barriques. IVR72_20173301665NUCY Plan du domaine en 1823 : détail des bâtiments du château. IVR72_20113303294NUCA Plan du domaine en 1823 : extrait, récapitulatif des terres. IVR72_20113303295NUCA Château : façade principale, détail des pilastres d'angle. IVR72_20113303328NUCA Tour : façade sud, détail des dates portées. IVR72_20113303339NUCA Ancien chai à barriques : armoiries sculptées du baron Sarget (remploi ; il s'agit peut-être des armoiries qui ornaient le fronton des chais). IVR72_20113303288NUCA Nouveaux chais, niveau souterrain : détail des voûtes en béton. IVR72_20113303274NUCA Vue d'ensemble des bâtiments : côté ouest. IVR72_20113303347NUCA Vue d'ensemble des bâtiments depuis l'ouest. IVR72_20113303265NUCA
  • Dépendances agricoles du château Ducru-Beaucaillou
    Dépendances agricoles du château Ducru-Beaucaillou Saint-Julien-Beychevelle - Château Beaucaillou - isolé - Cadastre : 1825 D1 72 à 75 2011 D1 64
    Historique :
    Les dépendances ont probablement été construites par Louis-Michel Garros à partir des années 1866
    Description :
    Le bâtiment adopte un plan en fer à cheval et abritait au rez-de-chaussée des écuries, étables , garages et ateliers et à l'étage les logements du personnel et les greniers à foin. * Le rez-de-chaussée est construit en pierre de taille et le niveau de comble en brique avec des systèmes d’aération
    Auteur :
    [architecte] Garros Louis-Michel
    Illustration :
    Vue d'ensemble des dépendances et du château depuis le sud. IVR72_20113303430NUCA
  • Château Beychevelle
    Château Beychevelle Saint-Julien-Beychevelle - Beychevelle - isolé - Cadastre : 1825 D1 17 à 20 2011 D2 1918
    Historique :
    Un château féodal est attesté dès le 14e siècle, appartenant aux comtes de Foix. L'évêque François , fait reconstruire la partie centrale du château en 1644 (contrats avec les architectes, Gassiot Delerm premier fait aménager des écuries et le second apporte de nombreuses modifications et agrandissements comme en attestent les augmentations et diminutions des matrices cadastrales : construction nouvelle l'aile nord qui a été modifiée et augmentée à cette époque avec le concours de l'architecte Henri Duphot à Bordeaux un atelier d'objets pieux et de "chasublerie", une collection d'objets sacrés. A la mort bâtiment d'accueil (1991), réception des vendanges (1992). Un nouveau cuvier avec salle de dégustation est
    Observation :
    Dès 1876, Armand Heine pense à une mise en bouteilles au château ; il écrit à son architecte Duphot
    Référence documentaire :
    , encre, aquarelle, par Duprat, Ferdinand (architecte ; paysagiste), 1928 [Collection particulière]. (architecte ; paysagiste), 1929 [Collection particulière]. des châteaux. Bordeaux : Editions Sud Ouest, 2010. p. 181-217 BERTALL, Charles-Albert d'Arnould, connu sous le nom de. La Vigne, voyage autour des GALARD, Gustave de. Album vignicole ou vues des châteaux et propriétés produisant les vins des p. 9-16 BRAQUEHAYE Charles. Documents pour servir à l'histoire des arts en Guienne. Bordeaux
    Description :
    sculpté. Des jambes à bossage renforcent également le rythme de la façade. Les baies sont en arc segmentaire avec chambranle mouluré à crossettes. Une corniche moulurée règne sur l'ensemble des façades et
    Auteur :
    [architecte] Duphot Théodore Henri
    Annexe :
    corps de logis avec la chambre des filles, la chambre des coffres, d´une chapelle, du ché (sic) (grand ché et petit ché attenant), cuvié (sic). -2 floréal an 2, municipalité responsable des biens mis sous Extraits des éditions de Bordeaux et ses vins, Cocks et Féret COCKS, Charles. Bordeaux et ses vins Beychevelle est une des plus importantes et des plus anciennes terres du pays de Médoc. Au XIVe siècle, il des quatrièmes crus de Médoc, et qui jouit, à l’étranger comme en France, d'une grande réputation. Une (...) Au quatorzième siècle, il était château féodal et l'une des propriétés des comtes de Foix Candale vendit pour acquitter les dettes des d'Epernon. On estime qu'à l'époque de la Révolution, le marquis de , en face de Blaye sur la Gironde, il possède le port de Beychevelle, l'un des plus importants de ce GMF qui s'associe en 1989 au groupe japonais Suntory pour créer la société des Grands Millésimes de servir à l'histoire des arts en Guienne. Bordeaux : Feret et Fils, 1897-1898. Extrait des Mémoires de la
    Illustration :
    Vue intérieure : salon, détail des lambris. IVR72_20113305953NUCA Vue intérieure : salon, lambris, détail des initiales. IVR72_20113305954NUCA Vue intérieure : cheminée des anciennes cuisines. IVR72_20113305957NUCA Aile 19e siècle : dessus-de-porte avec décor sculpté sur le thème des arts. IVR72_20173301586NUC2A
  • Les chais et les cuviers de Saint-Julien-Beychevelle
    Les chais et les cuviers de Saint-Julien-Beychevelle Saint-Julien-Beychevelle
    Historique :
    des grands domaines peuvent être datés de manière plus précise : c'est le cas du cuvier de l'ancien Léoville-Poyferré sont quant à eaux construits par l'architecte Ernest Minvielle en 1893. La deuxième moitié du 20e siècle et le début du 21e siècle sont également des époques de forte construction correspondant aux évolutions techniques de la vinification, avec les interventions d'architectes bordelais comme Bernard Mazières, Luc Arsène-Henry et Alain Triaud.
    Description :
    du vin et le chai à barriques pour l'élevage du vin. A ces espaces peuvent s'adjoindre des zones de stockage et de conditionnement du vin. On distingue des chais modestes, en rez-de-chaussée . Certains chais sont disposés sur les façades postérieures des maisons (orientées souvent au nord), en des cuviers de type médocain, c'est-à-dire dotés d'un niveau de plancher permettant le chargement direct de la vendange par le haut des cuves ou bien des cuviers en rez-de-chaussée.
    Illustration :
    Ancien cuvier du Château des Ormes, reconverti en habitation. IVR72_20113303107NUCA Chais et cuvier des Domaines Henri Martin (1992). IVR72_20113305705NUCA
1