Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 54 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château Cos d'Estournel
    Château Cos d'Estournel Saint-Estèphe - Cos d'Estournel - R. D. 2 - isolé - Cadastre : 2015 OC 1403, 1404 1825 C1 185 à 230
    Historique :
    la famille Reybier, des travaux de modernisation sont menés sous la conduite de l'architecte Jean
    Référence documentaire :
    Bordeaux, 1989. PRATS, Jean-Marie. "Louis-Gaspard d'Estournel, le maharadjah de St-Estèphe". L'Amateur de
    Auteur :
    [architecte] Wilmotte Jean-Michel
    Annexe :
    Banchereau (3 E 283). Collection particulière (Château Pomys), non coté, Testament de Lancelot Joseph de Estèphe par Alphonse de Maniban : échange avec Jean Wouch, 18 octobre 1699. Collection particulière Laforgue, fille de feu Jean Laforgue commandant pour le Roy au Camp de St Louis et quartier de la Cul ? et à la date du 24 juillet 1852, 20 novembre 1852. Joseph Justin Roux, agissant en qualité de mandataire de M. Louis-Joseph-Gaspard Destournel, propriétaire, chevalier de la Légion d'honneur domicilié au à Bdx ; Jean Henri Gaurens, hypothèque du 17 avril 1848 et acte chez Macaire 7 février 1849 d'Estournel) ; vente des héritiers de Joachim Marie de Errazu à Jean Jules Hostein Jeune et à Jean Hostein
    Illustration :
    Vue d'ensemble depuis l'est : nouveau cuvier construit par Jean-Michel Wilmotte
  • Château Tronquoy-Lalande
    Château Tronquoy-Lalande Saint-Estèphe - Tronquoy-Lalande - R. D. 2 E 3 - isolé - Cadastre : 1825 B1 18 à 25 2015 OB 260, 1455, 1456
    Historique :
    1709. Au lieu-dit a été ajouté le nom de la famille Tronquoy. Jean de Tronquoy, chevalier, président
    Annexe :
    3 septembre 1743, tant pour elle que pour sieurs Joseph-Marie, Paulin et demoiselles Marie-Anne , Claire et Jeanne de Saint-Laurent, frères et soeurs, leurs enfants. de Jean Tronquoy, chevalier, président trésorier de France et d'Anne Guillot, le 6 novembre 1760 (?) ; -l'inhumation d'Anne Guillot (ou Guilhaut), épouse de Jean de Tronquoy, etc, le 3 avril 1763 ; -l'inhumation de Jean de Tronquoy, chevalier, président trésorier de France le 30 octobre 1766 ; -l'inhumation de
  • Maison
    Maison Saint-Estèphe - rue Jeanne d'Arc - en village - Cadastre : 1825 A5 1611, 1612 2015 OA 1371
    Localisation :
    Saint-Estèphe - rue Jeanne d'Arc - en village - Cadastre : 1825 A5 1611, 1612 2015 OA 1371
  • Ancienne mairie-école, aujourd'hui école Saint-Étienne et internat
    Ancienne mairie-école, aujourd'hui école Saint-Étienne et internat Saint-Estèphe - 10 rue Maurice Gorry - en village - Cadastre : 1825 A5 1559, 1560 2015 OA 1244, 1282
    Auteur :
    [architecte] Bonnore Jean-Édouard
  • Château Tour de Pez
    Château Tour de Pez Saint-Estèphe - Pez - rue de l' Héréteyre - en écart - Cadastre : 1825 F1 1222 à 1233 2015 OF 882, 1581
    Annexe :
    de Pez revient à Guillaume Pénicaud et à son fils Jean-Baptiste Nicolas. Dès 1772, il acquiert des ) Acte sous seing privé de Joseph de Fumel, seigneur de la Salle de Pez, daté du 26 avril 1772 qui vend
  • Cimetière
    Cimetière Saint-Estèphe - - R.D. 204E3 - isolé - Cadastre : 2015 1186, 1187, 1173, 2212, 2213
    Historique :
    hâter l’acquisition des terrains nécessaires. Puis en 1880, les plans et devis dressés par Jean-Edouard
    Auteur :
    [architecte] Bonnore Jean-Édouard
    Annexe :
    , 1881 ; signature Bibard et Ardouin Leyssac. -Tombeau de Jean Pénicaud décédé le 1er juillet 1890 à Jean Renom, 1938. -Tombe de L. Ard J, 1948. -Tombeau Famille G. Etienne, 1949. -Tombeau des familles ). -Tombeau des familles Bernard Louis, Simon Silvain, Artiganum ? Jean, Beney ? Jean, Eymep ? 1874. -Dalle de Pierre Jean Pezet curé de St Estèphe décédé le 10 mai 1857, âgé de 60 ans. -Tombeau de la famille Jarris
    Illustration :
    Dalle de Pierre Jean Pezet curé de St Estèphe décédé le 10 mai 1857, âgé de 60 ans Tombeau des familles Bernard Louis, Simon Silvain, Artiganum ? Jean, Beney ? Jean, Eymep ? 1874 Tombeau de Jean Pénicaud décédé en 1890. IVR72_20163301208NUC2A Tombeaux de de Jean Renom (1938), de L. Ard J (1948), de la famille G. Etienne (1949
  • Lazaret de Trompeloup, dit lazaret Marie-Thérèse
    Lazaret de Trompeloup, dit lazaret Marie-Thérèse Saint-Estèphe - les Prairies de Saint-Vincent - isolé - Cadastre : 2015 OA 1951 1825 A5 1620
    Référence documentaire :
    volume 2, p. 21, planches 101-102 GOURLIER Charles, BIET Léon-Marie Dieudonné, GRILLON Edme-Jean
    Auteur :
    [architecte départemental] Thiac Joseph-Adolphe
  • Ancienne école de garçons
    Ancienne école de garçons Saint-Estèphe - Leyssac - rue du Médoc R.D. 2 - en écart - Cadastre : 2015 OD 1509
    Auteur :
    [architecte] Bonnore Jean-Édouard
  • Ancienne salle d'asile, école libre de filles puis école communale, aujourd'hui école privée catholique Saint-Étienne, Apprentis d'Auteuil
    Ancienne salle d'asile, école libre de filles puis école communale, aujourd'hui école privée catholique Saint-Étienne, Apprentis d'Auteuil Saint-Estèphe - Leyssac - rue du Médoc R.D. 2 - en écart - Cadastre : 2015 OF 2739 1825 E 2421 à 2425
    Historique :
    -dit Jean Seguin et fait construire de nouveaux bâtiments pour accueillir la salle d'asile. Le 8 jeunes filles et au logement des trois religieuses de l'ordre de Saint-Joseph qui le dirigent. Cette
    Annexe :
    de l'ordre de St Joseph, qui furent installées dans un nouveau local loué dans le même village situé au lieu de Jean Seguin, village de Leyssac et désigné dans l'acte de donation et connu sous le nom situé à Jean Seguin près au quartier de Layssac composé au rdc d'une cuisine, d'une salle à manger, un qui le dirigent ; confié aux dames de l'ordre de Saint-Joseph. AD Gironde, 2 O 3117, Lettre du sous Seguin, épouse séparée de corps et de biens de M. François Bonifet : bâtiment situé à Jean Seguin près religieuses de l'ordre de St Joseph ; bâtiments édifiés par M. Bonie après acquisition des terrains en 1867 des Sœurs, 1874/02/15. L'école des filles de la commune dirigée par les Sœurs de St Joseph compte 80 révocation de Mlle Rassat, institutrice de Leyssac, 1880/04/18. La supérieure générale des Sœurs de St Joseph
  • Château Calon-Ségur
    Château Calon-Ségur Saint-Estèphe - Calon-Ségur - isolé - Cadastre : 1825 A2 398 à 411 2015 OA 2068 à 2075, 127 à 131, 26
    Historique :
    petite-fille Létice de Pommiers épouse Jean de Lur, qui devient seigneur de Calon. Puis leur fille de vendre Calon pour payer les dettes de son fils Jean : Pierre de Valier achète la maison noble de Calon le 30 juillet 1530 pour la somme de 9000 francs bordelais. Au 16e siècle, son fils Joseph de Valier est dit seigneur de Calon, et la fille de celui-ci, Esther, épouse le 18 août 1590 Jean de Gascq , fils de Guillaume de Gascq et de Beatrix du Puy. Au 17e siècle, leur petite-fille Jeanne de Gascq épouse en premières noces Joseph de Pommiers puis, devenue veuve, se marie avec Jacques de Ségur le 7
    Annexe :
    , 1888-1889 (voir Gallica) p. 267 : n° LXXIII, 24 juin 1492 : Traité entre Alain, sire d'Albret, et Jean de son frère Jean, seigneur de Calon, d'autre, au sujet de la terre et seigneuriede Puynormand appartenoit pour lors à Noble et puissant Seigneur Messire Jean Delur, qui possédoit d'ailleurs dans le Médoc
  • Château La Commanderie
    Château La Commanderie Saint-Estèphe - Leyssac - chemin de Saint-Affrique - en écart - Cadastre : 2015 OE 2762 1825 E2 2123, 2124
    Historique :
    frères Jean-Baptiste et François Léopold Pécresse en ont chacun un quart, leur beau-frère Charles Dedenis
    Annexe :
    bâtiment situé au lieu de Jean Seguin, village de Leyssac et désigné dans l'acte de donation et connu sous : bâtiment situé à Jean Seguin près Leyssac. Cet immeuble appartenait à M. et Mad. Bonie sauf une partie sur jeunes filles, chapelle et logement occupé par 3 religieuses de l'ordre de St Joseph ; bâtiments édifiés
  • Maison noble de La Salle puis Château de Lassalle de Pez, puis Château de Pez
    Maison noble de La Salle puis Château de Lassalle de Pez, puis Château de Pez Saint-Estèphe - Pez - isolé - Cadastre : 1825 F2 2058 2015 OF 1147
    Historique :
    son père Jean-Denis Daulède de Lestonnac décédé en 1682. Son fils Louis puis son petit-fils Joseph de L'abbé Baurein indique la maison noble de Pès, dont Jean de Briscos, damoiseau, était propriétaire et sa fille Thérèse qui avait épousé Jean-Denis Daulède de Lestonnac, premier président du parlement Bordeaux". Leur fille Catherine Daulède de Lestonnac épouse François Joseph de Fumel en 1682. En 1692 négociants, originaires du nord de l'Hérault. Jean Tarteiron laisse à sa mort en en 1822 une succession de à Jean Bernard.
    Annexe :
    Sélection d'actes recensés par Daniel Frugier : (137) Acte sous seing privé de Joseph de Fumel, seigneur de parchemin, appartenant à M. Jules de Gères, 26 avril 1638". (en ligne sur Gallica) Jean Louis, duc de
  • Château Ormes de Pez
    Château Ormes de Pez Saint-Estèphe - Pez - en écart - Cadastre : 1825 F1 1334 2015 OF 3010
    Historique :
    en donation/vente viagère le domaine du Boscq d’un lointain cousin, Jean Geoffret. Cette propriété 1763, il avait sollicité Joseph de Fumel pour regrouper, harmoniser et simplifier les redevances revient à Guillaume Pénicaud et à son fils Jean-Baptiste Nicolas. Dès 1772, ce dernier acquiert des terres . Olivier-Jean Brunaud aîné, négociant bordelais, se porte acquéreur du domaine pour la somme de 160.000 bourg de Saint-Estèphe et à son gendre Jean Bonifet, époux de Marguerite Berthé, demeurant à Leyssac. Il
    Annexe :
    Lesparre (19 février 1673) : vente par Pierre et Jean Grenin frères à Philippe Capdeville de la métairie part de son cousin Jean Geoffret par acte du 3 juillet 1756 : maison consistant en 6 chambres et jaugar (…). (137) Acte sous seing privé de Joseph de Fumel, seigneur de la Salle de Pez, daté du 26 avril
  • Château La Haye
    Château La Haye Saint-Estèphe - Leyssac - chemin de Saint-Affrique - en écart - Cadastre : 1825 E2 2190, 2191 2015 OE 2760, 2761
    Historique :
    Jeanne Bernard en faveur de Janot Bernard de Leyssac de tout le droit, part et quotité que ladite Jeanne mars 1563, contrat est passé avec Jean Dupuy et Jean Perrot, deux maçons du bourg de Saint-Estèphe, par descendance, ce sont ses neveux qui héritent : Jean-Baptiste et Augustin Arbouet. Ils héritent de Leyssac et monnayeur du roi à Saint-Domingue, vend ainsi à Jean-Baptiste la moitié qui lui revient dans les biens et , tels qu’ils sont désignés par l’inventaire. Jean-Baptiste Arbouet de la Bernède, avocat à la cour grange. En 1849, Anne-Marie Asmuss, fille de Jeanne-Camille Asmuss, petite-fille de Marie Aimée Confite John Ferwerda, rentier hollandais. Celui-ci revend en 1932 à une société de négoce "Joseph Soueges et
    Annexe :
    Guillem, veuve de sieur Jean-Baptiste Arbouet de la Bernède, homme de loi demeurant à Bordeaux cours de invariablement les droits que Me Jean-Baptiste Arbouet de la Bernède son frère aussi monoyeur pour le roy et d’ycelle, a vendu, cédé et transporté par voie de licitation et de partage audit Me Jean-Baptiste Arbouet du fief de Valée et Roussillon [...]. Sieur Branes = oncle maternel de Jean-Baptiste Arbouet de la
  • Château Morin
    Château Morin Saint-Estèphe - Saint-Corbian - R.D. 2 - en écart - Cadastre : 1825 A1 13, 14 2015 OA 2267, 2284, 2285, 2286
    Historique :
    famille Dast : Jean Dast, notaire, épouse vers 1620 Marie Dufau, cousine germaine d'Arnaud Capdeville. Par Jean-Pierre Morin, notaire royal, au sujet du non paiement des rentes qu'il doit dans la seigneurie de
    Annexe :
    Jean Bourin propriétaires de forêts qui ont été aliénées par le chapitre en 1579 et 1580 et que celui : Jean-Baptiste de Lauvergnac, chanoine et syndic du chapitre Saint-André, d'une part, et Jean de le chapitre à Joseph Colomb, prêtre, des fruits et revenus, consistant en agrières, cens, rentes trois cents livres par an et pour le terme de sept ans (1740). -Procès contre Jean-Pierre Morin
  • Château Pomys
    Château Pomys Saint-Estèphe - Pomys - isolé - Cadastre : 1825 E2 2448, 2449 2015 OE 3419, 3420, 3116, 3142
    Annexe :
    Banchereau (3 E 283). Collection particulière (Château Pomys), non coté, Testament de Lancelot Joseph de Estèphe par Alphonse de Maniban : échange avec Jean Wouch, 18 octobre 1699. Collection particulière Laforgue, fille de feu Jean Laforgue commandant pour le Roy au Camp de St Louis et quartier de la Cul ? et à la date du 24 juillet 1852, 20 novembre 1852. Joseph Justin Roux, agissant en qualité de mandataire de M. Louis-Joseph-Gaspard Destournel, propriétaire, chevalier de la Légion d'honneur domicilié au à Bdx ; Jean Henri Gaurens, hypothèque du 17 avril 1848 et acte chez Macaire 7 février 1849 d'Estournel) ; vente des héritiers de Joachim Marie de Errazu à Jean Jules Hostein Jeune et à Jean Hostein
  • Dépendances agricoles et viticoles de Château Pomys
    Dépendances agricoles et viticoles de Château Pomys Saint-Estèphe - Pomys - - isolé - Cadastre : 1825 E2 2447 2015 OE 3141, 3143, 3147, 3029
    Annexe :
    Banchereau (3 E 283). Collection particulière (Château Pomys), non coté, Testament de Lancelot Joseph de Estèphe par Alphonse de Maniban : échange avec Jean Wouch, 18 octobre 1699. Collection particulière Laforgue, fille de feu Jean Laforgue commandant pour le Roy au Camp de St Louis et quartier de la Cul ? et à la date du 24 juillet 1852, 20 novembre 1852. Joseph Justin Roux, agissant en qualité de mandataire de M. Louis-Joseph-Gaspard Destournel, propriétaire, chevalier de la Légion d'honneur domicilié au à Bdx ; Jean Henri Gaurens, hypothèque du 17 avril 1848 et acte chez Macaire 7 février 1849 d'Estournel) ; vente des héritiers de Joachim Marie de Errazu à Jean Jules Hostein Jeune et à Jean Hostein
  • Les maisons et les fermes de Saint-Estèphe
    Les maisons et les fermes de Saint-Estèphe Saint-Estèphe
    Annexe :
    , fils et héritier de feu noble Roger de Graily, de la ville de Castillon,par Jeanne Hyvone et Jean Belet
  • Château Phélan Ségur
    Château Phélan Ségur Saint-Estèphe - Phélan Ségur Garamey - isolé - Cadastre : 1825 A4 966 2015 OA 2217
    Historique :
    L'historique du domaine est retracé dans l'ouvrage de Jean-Pierre Méric (les cotes d'archives sont Catherine de Basterot, mariée à Joseph Marie de Ségur de Cabanac, comme l’un des immeubles constitutifs de les recherches menées par Jean-Pierre Méric, des travaux sont encore en cours au printemps 1837 : "Les
    Référence documentaire :
    MÉRIC Jean-Pierre. De Ségur à Phélan, 2007 MÉRIC jean-Pierre. De Ségur à Phélan. Histoire d'un p. 55-72 MERIC Jean-Pierre. "Maisons de ville et de campagne : le discret patrimoine immobilier
  • Hameau de Saint-Corbian
    Hameau de Saint-Corbian Saint-Estèphe - Saint-Corbian - en écart - Cadastre : 1825 F1 et A1 2015 OF et OA
    Historique :
    Saint-Corbian en 1639. En 1723, un procès oppose Jean-Baptiste de Lauvergnac, chanoine et syndic du
    Annexe :
    , 1963, p.80-82. Terres en Médoc données à Jean de Grailly au 13e siècle. en fin de procès entre : Jean-Baptiste de Lauvergnac, chanoine et syndic du chapitre Saint-André , d'une part, et Jean de Constantin, seigneur de Romefort, etc., conseiller au Parlement, au nom et comme siècle). - Bail à ferme par le chapitre à Joseph Colomb, prêtre, des fruits et revenus, consistant en
1 2 3 Suivant