Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 1 sur 1 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Château de la Grande Filolie
    Château de la Grande Filolie Saint-Amand-de-Coly - la Grande Filolie - isolé
    Copyrights :
    (c) Conseil départemental de la Dordogne
    Historique :
    Le domaine doit certainement son nom à la famille de La Filolie qui possédait au Moyen Âge des biens à Montignac et dans ses environs. Selon toute vraisemblance, les biens de cette famille sont passés au XVe siècle à la famille de Beaulieu. En 1496, Antoine de Beaulieu est procureur de Montignac ; il dresse avec Antoine de Salaignac, gouverneur pour le sire d'Albret en Périgord et Limousin, le procès-verbal de la prise de possession des comté et vicomté pour celui-ci. C'est à lui que peut être attribuée dans ces années la construction à l'extrémité d'un éperon un premier logis composé de deux corps . Un jardin, au nord, à la pointe de l'éperon, borde directement le corps de logis principal. Les fenêtres sont caractéristiques de la période comprise entre 1490 et 1510 (comparables à celles du château de La Salle à Saint-Léon et du manoir de Cramirac à Sergeac, tous deux datés par dendrochronologie probablement à attribuer à Jean de Beaulieu, qui est attesté comme seigneur de La Filolie dès 1581 et rend
    Cadre de l'étude :
    inventaire topographique Vallée de la Vézère
    Référence documentaire :
    Testament de Marguerite de Souliac, dame de La Filolie, 18 septembre 1642. AD Dordogne. 3 E 2267 Inventaire des effets du sieur de la Filolie (1692) AD Dordogne. 3 E 2286 Inventaire des effets du sieur de la Filolie (1692) Inventaire des effets du sieur de la Filolie (1692). AD Dordogne. Q 385. Procès-verbal de visite du château, 9 avril 1809 Procès-verbal de visite du Planche n° 23 (1768) Carte de la Guyenne par Belleyme. Reproduction en fac-similé de l'édition du XVIIIe siècle conservée à l'Institut géographique national, par Pierre de Belleyme, IGN. Plan du domaine de La Grande Filolie, 1809 (AD Dordogne. Q 385). Plan du domaine de La Grande Section E, 1ère feuille Plan cadastral de la commune de Saint-Amand-de-Coly. Dessin, encre et p. 25-29 ARAGUAS Philippe. "Saint-Amand-de-Coly, château de la grande Filolie" ARAGUAS Philippe . "Saint-Amand-de-Coly, château de la Grande Filolie". Congès Archéologique du Périgord Noir, 137e session
    Représentations :
    La clé de l'arc de la porte du logis ouest porte des armoiries non identifiées : écartelé au de trois tours, deux au chef une en pointe, au quatrième de trois cornes d'abondance, deux en chef une en pointe. Les frontons-pignons de deux lucarnes portent des coquilles sculptées en creux.
    Murs :
    calcaire pierre de taille
    Description :
    Le site occupe un éperon peu élevé pointant vers le nord et bordé de deux vallons. Le vallon occidental est parcouru par le Doiran, ruisseau affluent de la Vézère. Il alimente l'étang du moulin . Organisé autour d'une cour ouverte à l'est, le château se compose, au nord, d'un corps de logis construit éclairés de lucarnes à fronton-pignon. L'aile nord se prolonge vers l'ouest par un logis en rez-de-chaussée devant lequel s'élève une tour polygonale liant le manoir au corps de logis ouest. Celui-ci, très développé en longueur surmonte un étage de soubassement voûté d'un berceau segmentaire abritant le chai. Une tour rectangulaire occupe l'angle sud-ouest de ce corps. Une seconde, de plan identique, le flanque à l'extrémité nord de son gouttereau. Elles sont couronnées par un chemin de ronde sur mâchicoulis. Des bouches sud, une seconde lucarne à croupe domine une porte d'accès. La clé de son arc porte un écu armorié la nef également voûtée d'ogive et au choeur en berceau plein-cintre, puis un logis modeste en rez-de
    Étages :
    étage de soubassement rez-de-chaussée surélevé étage de comble
    Localisation :
    Saint-Amand-de-Coly - la Grande Filolie - isolé
    Titre courant :
    Château de la Grande Filolie
    Appellations :
    de la Grande Filolie
    Annexe :
    lettre TTT. Plus, une obligation en original de la somme de 50 lt. consentie par Bertrand Seuret en ANNEXE II : Procès-verbal de visite du château, 9 avril 1809 (AD Dordogne. Q 385) Nota : Les la résidence de Montignac, au département de la Dordogne, expert nommé par arrêté de Monsieur le Préfet du département, à l'effet de procéder à l'expertise valeur de 1790 du revenu actuel du château de La Filolie, sittué dans les communes de Montignac et Saint-Amant provenant de Bauroire Vilhac et cedé à la Caisse d'amortissement en exécution de la loi du 24 avril 1806. Nous sommes transporté avec Monsieur le receveur des domaines au bureau de Montignac, au dit château de La Filolie, où nous avons trouvé Monsieur Boredon, fermier du domaine, auquel nous avons fait connaitre le motif de notre transport . Nous avons ensuitte de concert avec le dit sieur receveur procédé à l'estimation des biens ainsi qu'il suit. Château et dépendances Il se compose : 1° d'un corps de batiment à gauche en entrant, qui
    Aires d'études :
    Vallée de la Vézère
    Texte libre :
    NOTE DE SYNTHÈSE Les origines et la première campagne de travaux Le domaine doit certainement son nom à la famille de La Filolie qui possédait au Moyen Âge des biens à Montignac et dans ses environs : en 1339 notamment, Bernarde de Saint-Fergoeix, femme de Guillaume de la Filolie, vend à Raimond Duval , seigneur de "Palautzy" (Pelvézy, à Saint-Geniès), une parcelle de vigne située sur la paroisse de Brénac (AD Pyrénées-Atlantiques, E 607, Inventaire des archives du château de Montignac en 1546, N° 13, fol . 381v°). Selon toute vraisemblance, les biens de cette famille sont passés au XVe siècle à la famille de Beaulieu : en 1479, Antoine de Beaulieu tient par sa femme Brandelys du Chesne une maison noble située au bout du pont de Montignac (Loc. cit., E 780). En 1496, Antoine est procureur de Montignac ; il dresse avec Antoine de Salaignac, gouverneur pour le sire d'Albret en Périgord et Limousin, le procès-verbal de la prise de possession des comté et vicomté pour celui-ci (Ibid., Chap. 1, N° 15, fol. 10v°- 11r
    Illustration :
    Le domaine de la Grande Filolie en 1769 d'après la carte de Belleyme (planche n° 23 Plan du domaine de la Grande Filolie levée en 1809 accompagnant le procès-verbal de visite du Extrait du plan cadastral de 1818, section E1. IVR72_20132402202NUC1A Procès-verbal de visite du château, 9 avril 1809, fol. 1r° (AD Dordogne, Q 835 Procès-verbal de visite du château, 9 avril 1809, fol. 1v° (AD Dordogne, Q 835 Procès-verbal de visite du château, 9 avril 1809, fol. 2r° (AD Dordogne, Q 835 Procès-verbal de visite du château, 9 avril 1809, fol. 2v° (AD Dordogne, Q 835 Plan schématique des toitures et des phases de construction du château de la Filolie Plan restitué du rez-de-chaussée du château, état phase I (fin XVe-début XVIe siècle). En gris Plan d'ensemble restitué du château de la Grande Filolie, état phase II (fin XVIe-début XVIIe
1