Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 39 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Hôpital Saint-Jean, puis gendarmerie, actuellement office de tourisme, banque et musée Eugène Le Roy
    Hôpital Saint-Jean, puis gendarmerie, actuellement office de tourisme, banque et musée Eugène Le Roy Montignac - rue du Quatre-Septembre - en ville - Cadastre : 1813 D 185 2011 AR 159
    Référence documentaire :
    Dossier de protection de l’hôpital Saint-Jean Centre de documentation, Direction régionale des Photographies de l’ancien hôpital Saint-Jean, vers 1966-1970. Dossier Montignac-sur-Vézère (Centre p. 99-103. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse . MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E
    Titre courant :
    Hôpital Saint-Jean, puis gendarmerie, actuellement office de tourisme, banque et musée Eugène Le
    Vocables :
    Saint-Jean
    Illustration :
    la chapelle Saint-Jean figurés dans le barry du Chap del Pont, au sud. IVR72_20132403003NUC2A
  • Chapelle Saint-Jean, puis église paroissiale Saint-Georges de Brenac ou église du prieuré, actuellement centre culturel
    Chapelle Saint-Jean, puis église paroissiale Saint-Georges de Brenac ou église du prieuré, actuellement centre culturel Montignac - quartier du Barry - rue du Quatre-Septembre - en ville - Cadastre : 1813 D1 191 2011 AR 160
    Historique :
    . L'église de l'hôpital abrite la cloche fondue vers 1565 pour le couvent des Cordeliers sur ordre de Jean de
    Référence documentaire :
    Hôpital Saint-Jean. Deux vues perspectives, conservation des monuments historiques, Périgueux, 15 p. 66, 99-100 et 103. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac
    Titre courant :
    Chapelle Saint-Jean, puis église paroissiale Saint-Georges de Brenac ou église du prieuré
    Vocables :
    Saint-Jean
    Illustration :
    Vue d'ensemble de l'ancien hôpital Saint-Jean et de l'église du prieuré. IVR72_19842400067Z
  • Chapelle funéraire des Montardy
    Chapelle funéraire des Montardy Montignac - Brenac - en écart - Cadastre : 2011 BI 98
    Historique :
    château de Puy-Robert Philippe Daussel achète le terrain sur lequel il fait ériger une chapelle familiale cette famille. Éclairant le chœur, la verrière de l'Assomption est l’œuvre du peintre-verrier Jean monument abrita les tombeaux de la famille Daussel-Montardy jusqu'au décès de Jean de Montardy en 2005.
    Auteur :
    [commanditaire] Daussel Philippe [peintre-verrier] Besseyrias Jean
    Illustration :
    Verrière de L'Assomption, de Jean Besseyrias. IVR72_20122401049NUC2A
  • Voie navigable : la Vézère et canal, dit canal du Duc de Bordeaux
    Voie navigable : la Vézère et canal, dit canal du Duc de Bordeaux Aubas
    Historique :
    Philippe Henry Conrad. En 1822, tout juste nommé par Louis Becquey (directeur général des Ponts et la Dordogne entre la Vézère et Saint-Jean-de-Blagnac, sous Castillon (projet repris en 1837 par
    Référence documentaire :
    CONRAD Philippe Henry. Mémoire sur les canaux de la Corrèze et de la Vézère CONRAD Philippe Henry
    Auteur :
    [] Conrad Philippe Henry
  • Site d'écluse de Montignac
    Site d'écluse de Montignac Montignac - - - en village - Cadastre : 2014 AP non cadastré L'écluse longe la parcelle cadastrale AP 773.
    Historique :
    a été réalisée sur les plans de l'ingénieur en chef des Ponts-et-Chaussées Philippe Henry Conrad à
    Auteur :
    [] Conrad Philippe Henry
  • Maison du professeur Faurel
    Maison du professeur Faurel Montignac - Beynaguet - rue de Versailles rue des Jardins - en ville - Cadastre : 1813 G 114 2011 AP 826
    Historique :
    chirurgien Jean Faurel (1919-1965) a habité dans cette maison, comme le rappelle la plaque apposée sur le
    Auteur :
    [habitant célèbre, propriétaire] Faurel Jean
  • Mairie
    Mairie Montignac - 2 place Yvon Delbos - en ville - Cadastre : 2011 AR 121
    Historique :
    Une ordonnance de Louis Philippe du 30 juillet 1841 autorise la commune de Montignac à acquérir du l'entrepreneur Jean Lapeyre pour la reconstruction du perron de la porte d'entrée principale. En 1884, de sont de nouveau adjugés à Jean Lapeyre. En 1901-1902, le bureau des postes est installé dans le
    Auteur :
    [entrepreneur] Lapeyre Jean
  • Moulins du Bleufond, puis bijouterie Savard, puis usine de boyauderie, puis corderie Manucorde
    Moulins du Bleufond, puis bijouterie Savard, puis usine de boyauderie, puis corderie Manucorde Montignac - le Bleufond - isolé - Cadastre : 1813 D 223, 227 à 229, 232 2011 AR 221, 223, 224, 226 à 228 2011 BE 84
    Historique :
    les tanneurs Jean Ladoux et Elie Grand, puis en 1865 par Philippe Daussel pour le compte du En 1729, le marchand Jean Salles rend hommage au marquis d'Hautefort pour le "moulin appelé de
    Référence documentaire :
    art.8. Hommage de Jean Salles bourgeois et marchand en lieu et place du sieur Martin de Campagne au Jean Ladoux et Elie Grand, 16 août 1837 Archives privées de la famille Montardy, collection Acte de vente du petit moulin du Bleufond d’Elie Grand et Clotilde Ladoux à Philippe Daussel, 4
  • Château de Coulonges
    Château de Coulonges Montignac - Coulonge - isolé - Cadastre : 1813 B2 907 à 909 2011 AH 119
    Historique :
    Le "castrum de Colongis" est attesté dès 1116 et appartenait à l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem . Par le mariage de leur fille unique Gabrielle de Sédières avec Jean-François Chapt de Rastignac en
    Référence documentaire :
    Permission accordée par Charles, duc d’Orléans, à Jean Elias, seigneur de Coulonges, de faire faire Pièces 8-144. Récapitulatif des donations faites par Jean de Bretaigne, comte de Périgord, à Jean MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. MARQUAY, Jean p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Représentations :
    de Coulonges par le mariage de Jean de Lastours avec Jeanne Hélie de Coulonges en 1452)
    Texte libre :
    l'ordre de Saint-Jean-de-Jérusalem (Gourgues). A la fin du XIVe siècle, le "fortalicium" de Coulonges famille de Hélie. Jean Hélie obtient plusieurs donations et autorisations, d’abord de Charles, duc d’Orléans, puis de Jean de Bretagne, comte de Périgord, notamment de guet et de justice. Ces mentions leur fille unique Gabrielle de Sédières avec Jean-François Chapt de Rastignac en 1625, le domaine entre 611. Permission accordée par Charles, duc d’Orléans, à Jean Elias, seigneur de Coulonges, de faire . Récapitulatif des donations faites par Jean de Bretaigne, comte de Périgord, à Jean Hélie, seigneur de Coulonges , pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E. Leymarie, 1938. SECRET Jean. Le
  • Château de Puy-Robert
    Château de Puy-Robert Montignac - Puy-Robert - isolé - Cadastre : 2011 BE 33
    Historique :
    B 1623). Le 18 août 1841, Philippe Daussel achète à Jean Laurichesse, percepteur à Montignac, la
    Référence documentaire :
    p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
  • Église Sainte-Marie dite église du Plot puis église paroissiale Saint-Pierre
    Église Sainte-Marie dite église du Plot puis église paroissiale Saint-Pierre Montignac - place Carnot - en ville - Cadastre : 1813 C2 77 2011 AP 108
    Référence documentaire :
    Procès-verbal d’adjudication des travaux de la nouvelle église paroissiale par Jean Périer, 30 p. 53, 83, 93 à 96 MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac
    Auteur :
    [entrepreneur] Périer Jean
    Illustration :
    par saint Pierre et saint Jean à la porte du Temple. IVR72_20122401188NUC2A
  • Ville de Montignac
    Ville de Montignac Montignac
    Référence documentaire :
    ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc, MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur . AD Pyrénées-Atlantiques. E 607. Inventaire des archives du château de Montignac par Jean Fabre , évêque d'Aure, 1546. N° 8. Inventaire des archives du château de Montignac par Jean Fabre, évêque d'Aure passim. TARDE (Jean), Les chroniques de Jean Tarde TARDE (Jean), Les chroniques de Jean Tarde MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. MARQUAY, Jean l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. ARAGUAS Philippe, FAYOLLE-LUSSAC Bruno, GAUTHIER Marc , MARQUETTE Jean-Bernard. Recherches sur l'habitat fortifié d'époque médiévale en Périgord. Bordeaux FAVALIER Jeanne. Auriac-du-Périgord FAVALIER Jeanne. Auriac-du-Périgord, Histoire et chronique CHAMPEVAL Jean-Baptiste. « Hommage du Comté de Périgord en 1541 rendus à Henri de Navarre, sire . Tome XXV (1898), p. 371-376. CHAMPEVAL Jean-Baptiste. « Hommage du Comté de Périgord en 1541 rendus à
    Texte libre :
    phénomène de « dispersion » ou de « redéploiement des mesnies » défini par Jean Richard ou Dominique vocable Saint-Jean l’évangéliste. En 1210, Ademar de la Tour et ses frères cèdent à l’ordre tous les résident dans cette partie de la ville, tels les Losse (Guillaume de Losse en 1324 et Jean de Losse en 1471 Jean de Ferrière, qui obtient tous les droits de justice pour Condat et pour Aubas [25], pour Antoine transférée à la chapelle Saint-Jean de l’hôpital, dans le barri du Chef du Pont. La grande affaire de ce : sur la rive gauche de la Vézère, reprenant l’ancienne rue de la chapelle Saint-Jean de Montignac au
  • Forteresse dit château de Montignac
    Forteresse dit château de Montignac Montignac - le Château - rue de la Liberté - en ville - Cadastre : 1813 C 165 2011 AP 548, 549, 551, 883
    Historique :
    d'Orléans à Jean de Blois. En 1470, le château entre dans la maison d'Albret, par le mariage de Françoise de attribue les travaux au capitaine du château Jean de Boussier dans l'acte de capitulation du 6 mai 1594 batterie, et aussi qu’il [Jean de Boussier] a fait bâtir du pied de trente à quarante brasses de murailles de Navarre Henri IV, qui le tenait de sa mère Jeanne d'Albret ; à cette date, le souverain se voit
    Référence documentaire :
    p. 49, 62 et 230 TARDE (Jean), Les chroniques de Jean Tarde TARDE (Jean), Les chroniques de Jean p. 17-27. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse . MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Illustration :
    Essai de reconstitution du plan du château-fort de Montignac au 16e siècle par Philippe Laroche Plan de phasage des vestiges du château de Montignac, sur fond de plan par Philippe Laroche, 1882
  • Maison noble de Lascaux, puis Fon Laroche
    Maison noble de Lascaux, puis Fon Laroche Montignac - Fon Laroche - isolé - Cadastre : 1813 D4 1497 2011 BE 154
    Historique :
    siècle. La description la plus ancienne conservée du domaine date du 30 décembre 1667 : à ce moment, Jean domaine noble de Lascaux" à Jean de Labrousse, sieur du Rocq, moyennant la somme de 11 000 livres. En 1768
    Référence documentaire :
    Pièce 8-93 : Hommage rendu par Jean de Reilhac pour sa seigneurie "de Lascoux" à François de /8-128. Vente du domaine de Lascaux par Marguerite de Reilhac à Jean Labrousse, 1711. AD Dordogne p. 371. CHAMPEVAL Jean-Baptiste. « Hommage du Comté de Périgord en 1541 rendus à Henri de Navarre Périgord. Tome XXV (1898), p. 371-376. CHAMPEVAL Jean-Baptiste. « Hommage du Comté de Périgord en 1541 p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Annexe :
    Extrait de l'aveu rendu par Jean de Reilhac pour la seigneurie de Lascaux au comte d'Hautefort, 30 septembre 1667. ANNEXE Montignac, 30 décembre 1667 EXTRAIT DE L’AVEU RENDU PAR JEAN DE REILHAC POUR LA
    Texte libre :
    noble de Lascaux » à Jean de Labrousse, sieur du Rocq, moyennant la somme de 11 000 livres. Ce destruction d’une partie des deux ailes. Après le décès de Jean de Labrousse en 1725, son fils, également prénommé Jean (vers 1691-1776), rend l’hommage du fief au marquis d'Hautefort (1729). Traversant semble-t le 19 septembre 1667 par Jean de Reilhac (cf. annexe), carte de Belleyme levée en 1768, et plan rochers, et dont le texte de l’aveu rendu par Jean de Reilhac précise le couvert paysager, formé de domaine de Lascaux par Marguerite de Reilhac à Jean Labrousse, 1711 (mention). AD Dordogne, 3 E 2244 , Tardif notaire royal. Actes notariés concernant Jean Labrousse seigneur de Lascaux, 1768 AD Dordogne, 60 . nationale, 1873, p. 171. CHAMPEVAL, Jean-Baptiste. Hommages du comté de Périgord en 1541 rendus à Henri roi archéologique du Périgord, t. 25, 1898, p. 371 SECRET, Jean. Le Périgord. Châteaux, manoirs et gentilhommières . Annexe Montignac, 30 décembre 1667 EXTRAIT DE L’AVEU RENDU PAR JEAN DE REILHAC POUR LA SEIGNEURIE
    Illustration :
    Extrait de l'aveu rendu par Jean de Reilhac pour son domaine de Lascaux, 1667 Hommage rendu par Jean de Reilhac pour sa seigneurie "de Lascoux" à François de Hautefort, comte du Hommage rendu par Jean de Reilhac pour sa seigneurie "de Lascoux" à François de Hautefort, comte du Hommage rendu par Jean de Reilhac pour sa seigneurie "de Lascoux" à François de Hautefort, comte du Hommage rendu par Jean de Reilhac pour sa seigneurie "de Lascoux" à François de Hautefort, comte du Hommage rendu par Jean de Reilhac pour sa seigneurie "de Lascoux" à François de Hautefort, comte du Hommage rendu par Jean de Reilhac pour sa seigneurie "de Lascoux" à François de Hautefort, comte du Plan restitué du domaine de Lascaux en 1667 d'après l'aveu rendu par Jean de Reilhac (sur fond de
  • Château du Planchat
    Château du Planchat Montignac - le Planchat - isolé - Cadastre : 1813 D 1161 2011 AW 53
    Référence documentaire :
    AD Dordogne. 40 H 2. Fondation de Jean de Boussier, escuier seigneur du Planchat aux Cordeliers de Montignac, 14 juillet 1651 Fondation de Jean de Boussier, escuier seigneur du Planchat aux Cordeliers de AD Dordogne. 40 H 2. Testament de Jean Boussier, escuier, seigneur du Peuchalmorgue, et de Catherine de Sainct Exupéry, 5 mars 1656 Testament de Jean Boussier, escuier, seigneur du Peuchalmorgue et AD Dordogne. B 1460. Affaire Jean de Bouchier contre Jean Laroche, 1701 Affaire Jean de Bouchier contre Jean Laroche, 1701 p. 233 SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966 . SECRET Jean. Le Périgord, châteaux, manoirs et gentilhommières. S.l. : Tallandier, 1966.
    Texte libre :
    "Jean de Boussier, escuier, seigneur du Planchal & de Peuchalmorgue, & y habitant" (AD Dordogne, 3 E l’incendie de 1908) AD Dordogne. 40 H 2. Fondation de Jean de Boussier, escuier seigneur du Planchat aux Cordeliers de Montignac, 14 juillet 1651 AD Dordogne. 40 H 2. Testament de Jean Boussier, escuier, seigneur moulin de Peuchalmorgue. 1679. AD Dordogne. B 1460. Affaire Jean de Bouchier contre Jean Laroche, 1701
  • Lotissements HLM - Cité les Colonnades et Cité l'amphithéâtre
    Lotissements HLM - Cité les Colonnades et Cité l'amphithéâtre Montignac - Les Abattoirs - - en écart - Cadastre : 2018 BN 362 à 365 et 488 à 492
    Référence documentaire :
    TONKA Hubert, SENS Jeanne-Marie. Bernard, Saillol, architecte, HLM Montignac. TONKA Hubert, SENS Jeanne-Marie. Bernard, Saillol, architecte, HLM Montignac. Paris, Editions du Demi-Cercle, 1987.
  • Les maisons et les fermes de Montignac
    Les maisons et les fermes de Montignac Montignac
    Référence documentaire :
    FAVALIER Jeanne. Auriac-du-Périgord FAVALIER Jeanne. Auriac-du-Périgord, Histoire et chronique
    Illustration :
    103 avenue Jean-Jaurès (AT 107). IVR72_20122401734NUC2A 125 avenue Jean-Jaurès (AT 73). IVR72_20122401735NUC2A
  • Moulin de Saint-Pierre de Montignac
    Moulin de Saint-Pierre de Montignac Montignac - Saint-Pierre - isolé - Cadastre : 2014 AM NC 1813 C1 NC
    Historique :
    comme sa "digue effacée". Le "pas" qui le jouxte semble en état. Il est vendu en 1739 à Jean de Mostiers
    Référence documentaire :
    Pièce 9-181 : Ratification de la vente du moulin de Saint-Pierre à Jean de Mostiers, sieur de La
  • Église paroissiale disparue Saint-Georges de Brenac
    Église paroissiale disparue Saint-Georges de Brenac Montignac - Brenac - en écart - Cadastre : 1813 E1 1 2011 BI 120, 390
    Historique :
    ; le chef-lieu de la paroisse est alors transféré à l'église de l'hôpital Saint-Jean de Montignac, dans
    Référence documentaire :
    SECRET, Jean. "Églises et chapelles périgourdines disparues d’après la carte de Belleyme". Bulletin de la société historique et archéologique du Périgord, 1969, t. XCVI, p. 88. SECRET, Jean. "Églises p. 51, 52 et 99. MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse . MARQUAY, Jean. Montignac-sur-Vézère, pages de son histoire et de sa vie religieuse. Montignac : impr. d’E
  • Gare de Montignac
    Gare de Montignac Montignac - avenue de la gare - en ville - Cadastre : 2011 AT 285, 286, 217
    Illustration :
    Pont enjambant l'avenue Jean-Jaurès. IVR72_20112400046NUC2A