Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Rechercher dans :
Affiner les résultats :
Résultats 1 à 20 sur 30 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de 6 vases d'autel
    Ensemble de 6 vases d'autel Montaut - en village
    Inscriptions & marques :
    Marque d'atelier : FRANCE / VIGNAUD / LIMOGES (sous la base des deux grands vases) ; LA SEYNIE / LIMOGES / P and P France (sous la base des quatre autres vases). Marque de calibrage (en creux) : 63 / 6
  • Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918
    Tableau commémoratif des morts de la guerre de 1914-1918 Montaut -
    Inscriptions & marques :
    ENFANTS MORTS POUR LA FRANCE / 1914-1918 (date entourée d'un branche d'olivier et d'une palme en sautoir
  • Paire de lustres d'église
    Paire de lustres d'église Montaut -
    Historique :
    Ces lustres "en cuivre à lys et épis" furent achetés en 1887 pour la somme de 380 francs (registre
  • Ensemble de 11 plaques commémoratives des morts de la guerre de 1914-1918
    Ensemble de 11 plaques commémoratives des morts de la guerre de 1914-1918 Montaut - Brocas - en écart
    Inscriptions & marques :
    [A] / FRANCE Â (sic) L'ÂGE DE / 21 ANS LE 4 / OCTOBRE 1917 / À LA BATAILLE DE VERDUN MEUSE. / P. P. E / POUR LA FRANCE / BATAILLE DE VERDUN / 15 DECEMBRE 1916 / A L'AGE DE 22 ANS / P. P. L. 3. Plaque MORT / POUR LA FRANCE / BATAILLE DE VERDUN / LE 10 AVRIL 1916 / A L'AGE DE 28 ANS / P. P. L. 6. Plaque : A LA MÉMOIRE : DE RAOUL LANGLADE / MORT POUR LA FRANCE / LE 7 AVRIL 1916 / A L'AGE DE [21] ANS / [...].
  • Chemin de Croix
    Chemin de Croix Montaut -
    Historique :
    Selon une note du registre de la paroisse, ce chemin de croix, d'un coût de 1500 francs, fut donné
    Annexe :
    chemin de croix en terre cuite. Prix 1500 francs. C'est à Mademoiselle Coralie Burguerieu que l'église
  • Autel et gradin de l'autel du Sacré-Cœur
    Autel et gradin de l'autel du Sacré-Cœur Montaut -
    Historique :
    l'Archevêché), qui possédait une succursale à Dax. Le meuble fut payé 140 francs. Le doreur Raymond Lagarde "cadet", de Saint-Sever, reçut quant à lui 650 francs pour la dorure de l'ensemble du mobilier de la
    Annexe :
    ) francs, ce qui mit la fabrique à même d'exécuter son plan de restauration. M. Lagarde, Cadet, doreur à St -Sever, entreprit la dorure de l'Autel pour la somme de six cents [50 interligné] francs, Mr Raymond [Peyruquéou], peintre, plaça le vitrail en couleurs moyennant quatre vingt dix francs, M. Didelin de Paris un paiement de deux cents francs, M. Daux, décorateur et résidant à Bordeaux, vendit le tableau tombeau de l'autel cent quarante francs ; M. Émile Lamagnère, menuisier, habitant la localité, travailla débours à la somme totale d'au moins douze cents francs 1200 #. / Détails. / Vitrail peint de la croisée
  • Tableau : Apparition du Sacré-Cœur à Marguerite-Marie Alacoque
    Tableau : Apparition du Sacré-Cœur à Marguerite-Marie Alacoque Montaut -
    Historique :
    de 200 francs en 1856 (lors de la grande restauration de l'autel du Sacré-Cœur) auprès de Didelin
    Annexe :
    ) francs, ce qui mit la fabrique à même d'exécuter son plan de restauration. M. Lagarde, Cadet, doreur à St -Sever, entreprit la dorure de l'Autel pour la somme de six cents [50 interligné] francs, Mr Raymond [Peyruquéou], peintre, plaça le vitrail en couleurs moyennant quatre vingt dix francs, M. Didelin de Paris un paiement de deux cents francs, M. Daux, décorateur et résidant à Bordeaux, vendit le tableau tombeau de l'autel cent quarante francs ; M. Émile Lamagnère, menuisier, habitant la localité, travailla débours à la somme totale d'au moins douze cents francs 1200 #. / Détails. / Vitrail peint de la croisée
  • Ensemble de l'autel du Sacré-Cœur (autel, gradin d'autel, tabernacle, baldaquin, retable, croix d'autel)
    Ensemble de l'autel du Sacré-Cœur (autel, gradin d'autel, tabernacle, baldaquin, retable, croix d'autel) Montaut -
    Historique :
    année 1856, pour la somme de 200 francs, auprès du peintre parisien Didelin (non documenté), qui cadet, de Saint-Sever, redora l’ensemble de l'autel pour 650 francs, tandis que le menuisier local Émile
    Annexe :
    ) francs, ce qui mit la fabrique à même d'exécuter son plan de restauration. M. Lagarde, Cadet, doreur à St -Sever, entreprit la dorure de l'Autel pour la somme de six cents [50 interligné] francs, Mr Raymond [Peyruquéou], peintre, plaça le vitrail en couleurs moyennant quatre vingt dix francs, M. Didelin de Paris un paiement de deux cents francs, M. Daux, décorateur et résidant à Bordeaux, vendit le tableau tombeau de l'autel cent quarante francs ; M. Émile Lamagnère, menuisier, habitant la localité, travailla débours à la somme totale d'au moins douze cents francs 1200 #. / Détails. / Vitrail peint de la croisée
  • Retable de l'autel du Sacré-Cœur
    Retable de l'autel du Sacré-Cœur Montaut -
    Annexe :
    ) francs, ce qui mit la fabrique à même d'exécuter son plan de restauration. M. Lagarde, Cadet, doreur à St -Sever, entreprit la dorure de l'Autel pour la somme de six cents [50 interligné] francs, Mr Raymond [Peyruquéou], peintre, plaça le vitrail en couleurs moyennant quatre vingt dix francs, M. Didelin de Paris un paiement de deux cents francs, M. Daux, décorateur et résidant à Bordeaux, vendit le tableau tombeau de l'autel cent quarante francs ; M. Émile Lamagnère, menuisier, habitant la localité, travailla débours à la somme totale d'au moins douze cents francs 1200 #. / Détails. / Vitrail peint de la croisée
  • Cloche (n° 1) dite Mathilde Louise
    Cloche (n° 1) dite Mathilde Louise Montaut -
    Historique :
    1918 : la nouvelle cloche est celle ici étudiée. La collecte ayant rencontré un franc succès (13 910 francs), les deux petites cloches furent aussi fondues afin d'en fabriquer une plus grande et les deux 11 300 francs. La sonnerie modifiée par l’abbé Daydrein (curé de Montaut de 1866 à 1900), en effet (5 000 francs), elle fut choisie pour marraine de l'instrument. La bénédiction eut lieu le 16
    Annexe :
    (elle pesait 449 kg). Elle fut encore une fois refondue et agrandie en 1877 pour 350 francs. En 1889 le prix de 1.200 francs (elles eurent pour marraines Coralie Burguerieu et Mme Darrieutort et pour en une seule (marraine Mme Lapeyre, parrain Julien Man), le tout pour la somme de 11.300 francs payée par une souscription paroissiale (13.910 francs, dont 5.000 par Mlle Darrieutort). La cloche de 1877
  • Cloche (n° 2)
    Cloche (n° 2) Montaut -
    Annexe :
    (elle pesait 449 kg). Elle fut encore une fois refondue et agrandie en 1877 pour 350 francs. En 1889 le prix de 1.200 francs (elles eurent pour marraines Coralie Burguerieu et Mme Darrieutort et pour en une seule (marraine Mme Lapeyre, parrain Julien Man), le tout pour la somme de 11.300 francs payée par une souscription paroissiale (13.910 francs, dont 5.000 par Mlle Darrieutort). La cloche de 1877
  • Ornement blanc
    Ornement blanc Montaut - en village
    Historique :
    fit "remettre complètement à neuf"par les dominicaines de Dax pour un coût de 800 francs en 1927.
  • Cloche (n° 3) dite Victoire Pauline Julienne
    Cloche (n° 3) dite Victoire Pauline Julienne Montaut -
    Historique :
    ayant rencontré un franc succès (13 910 francs), Darricau fut également chargé de fondre un autre instrument avec le matériau des deux petites cloches exécutées entre 1889 et 1898, pour 1 200 francs, par
    Annexe :
    (elle pesait 449 kg). Elle fut encore une fois refondue et agrandie en 1877 pour 350 francs. En 1889 le prix de 1.200 francs (elles eurent pour marraines Coralie Burguerieu et Mme Darrieutort et pour en une seule (marraine Mme Lapeyre, parrain Julien Man), le tout pour la somme de 11.300 francs payée par une souscription paroissiale (13.910 francs, dont 5.000 par Mlle Darrieutort). La cloche de 1877
  • Ornement noir (n° 2)
    Ornement noir (n° 2) Montaut - en village
    Historique :
    ", fourni au curé Lafitte en 1930 par la maison Nouvellet de Lyon pour une somme de 1.320 francs. Il fut
  • Ensemble de 9 verrières : Scènes de la vie de sainte Catherine et de saint Pierre, Apparition du Sacré-Cœur à Marguerite Marie Alacoque, Annonciation, Sainte Famille, Notre-Dame de Buglose (baies 1, 3, 4, 6 à 11)
    Ensemble de 9 verrières : Scènes de la vie de sainte Catherine et de saint Pierre, Apparition du Sacré-Cœur à Marguerite Marie Alacoque, Annonciation, Sainte Famille, Notre-Dame de Buglose (baies 1, 3, 4, 6 à 11) Montaut - en village
    Historique :
    pour une somme de 2728,35 francs. La verrière circulaire à l'effigie de Notre-Dame de Buglose (baie 11
    Annexe :
    du porche, Notre-Dame de Buglose, patronne du diocèse. Le coût total a été de 4.516 francs.
  • Cloche (n° 2) dite Jeanne Hélène
    Cloche (n° 2) dite Jeanne Hélène Montaut - Brocas - - en écart
    Historique :
    de 2.112 francs. Cette cloche, sans doute exécutée avec le matériau de la campane de 1853, est la
  • Statue : Vierge à l'Enfant
    Statue : Vierge à l'Enfant Montaut -
    Historique :
    signale qu'une statue de la Vierge à l'Enfant (d'un prix de 140 francs) fut donnée à Brocas le 12
  • Statue : Vierge à l'Enfant
    Statue : Vierge à l'Enfant Montaut - Brocas - - en écart
    Historique :
    francs) à l'église de Brocas en 1858. Il peut s'agir de la sculpture ici étudiée ou de la statue
  • Autel de la Vierge et son gradin
    Autel de la Vierge et son gradin Montaut -
    Historique :
    " l'autel pour une somme totale de 400 francs. Le galbe et les sculptures ornementales du meuble se
  • Ensemble de 3 chandeliers d'église
    Ensemble de 3 chandeliers d'église Montaut - en village
    Historique :
    , vendu 220 francs pièce. Les deux autres chandeliers sont similaires (mais non identiques) au modèle n