Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 4 sur 4 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble autel, 2 gradins et tabernacle (maître-autel)
    Ensemble autel, 2 gradins et tabernacle (maître-autel) Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    Signature (gravée et peinte en rouge sur la plinthe de l'autel, à droite) : ATELIERS St HILAIRE tabernacle) ; Svs PETRVS ; Svs PAVLVS (édicules aux extrémités des ailes).
    Historique :
    Cet autel, exécuté dans les ateliers Saint-Hilaire à Poitiers (fondés en 1855) par le sculpteur Louis-Amédée Charron (1837-1916) sur un dessin de l'architecte Adolphe Beausoleil, fut mis en place à l'achèvement des travaux de construction de l'église en 1881. Il présente une structure identique et de nombreux détails décoratifs communs (notamment les anges orants du tabernacle et les effigies des saints Pierre et Paul des ailes) avec l'autel installé vers 1886 à l'église Sainte-Madeleine d'Hagetmau (réf donnèrent en même temps trois des verrières de Mauméjean (réf. IM40004802 et IM40004803).
    Représentations :
    Décor figuré : dans les niches trilobées du devant d'autel, des hauts-reliefs représentant le Bon Pasteur entouré des Évangélistes avec leurs symboles ; sur la porte en bronze doré du tabernacle, la cène à Emmaüs ; de part et d'autre de la porte, sous des dais gothiques, deux statuettes d'anges orants ; dans les niches à gable des ailes du tabernacle, huit reliefs illustrant les Béatitudes (de gauche à justice" [homme âgé, barbu et enchaîné]) ; dans les niches des édicules aux extrémités des ailes, les quadrilobes ajourés au-dessus des ailes du tabernacle, flèches octogonales à crochets sur tambour ajouré en amortissement de l'exposition et des édicules latéraux.
    Description :
    -tombeau droit à la face divisée par six colonnettes encadrant des niches trilobées sur colonnettes abritant des reliefs ; gradin droit ; tabernacle architecturé à porte en arc brisé ; ailes latérales de extrémités par des édicules à lanternon et flèche ; exposition à colonnettes fasciculées et flèche octogonale l'exception des reliefs rapportés et statuettes en plâtre durci ou en stuc, de la table d'autel en bois et de
    Auteur :
    [fabricant de mobilier religieux] Ateliers Saint-Hilaire [architecte] Beausoleil Adolphe
    Dimension :
    -reliefs du Bon Pasteur et des Évangélistes : h = 58 ; haut-relief de saint Paul : h = 56.
    Illustration :
    Signature des ateliers Saint-Hilaire sur le côté droit de l'autel. IVR72_20134000671NUC2A
  • Autels de la Vierge et de saint Joseph (2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles, 2 retables et 2 statues de Notre-Dame du Sacré-Cœur et de saint Joseph)
    Autels de la Vierge et de saint Joseph (2 autels, 2 gradins, 2 tabernacles, 2 retables et 2 statues de Notre-Dame du Sacré-Cœur et de saint Joseph) Gamarde-les-Bains - en village
    Inscriptions & marques :
    , à gauche pour celui de saint Joseph) : ATELIERS St HILAIRE / CHARRON & BEAUSOLEIL / POITIERS
    Historique :
    Ces deux autels, exécutés comme le maître-autel (réf. IM40004805) dans les ateliers Saint-Hilaire à Poitiers (fondés en 1855) par le sculpteur Louis-Amédée Charron (1837-1916) sur un dessin de l'architecte Adolphe Beausoleil, furent mis en place à l'achèvement des travaux de construction de l'église en 1881 deux des verrières de Mauméjean (réf. IM40004803). L'autel de saint Joseph fut, quant à lui, acquis
    Représentations :
    Chacun des deux autels est orné de trois reliefs rapportés, insérés dans les arcs trilobés de la effigies de saint Vincent de Paul (à gauche) et de saint Louis IX (à droite). Les gradins portent des
    Description :
    sur colonnettes abritant des reliefs ; un gradin droit encastrant un tabernacle architecturé à porte porteur, semées du monogramme SM (sainte Marie) et de fleurs de lys derrière l'autel nord, des mêmes
    Auteur :
    [fabricant de mobilier religieux] Ateliers Saint-Hilaire [architecte] Beausoleil Adolphe
  • Église paroissiale Saint-Pierre
    Église paroissiale Saint-Pierre Gamarde-les-Bains - en village - Cadastre : 2012 C 370
    Historique :
    chapelle funéraire des seigneurs du Rau et la peinture murale du chœur représentant Saint Michel pesant les toutefois) et remplacée par un nouveau bâtiment érigé en face de l'école du village. Les travaux, sur des plans de l'architecte départemental Alexandre Ozanne (1828-1888), furent réalisés de 1880 à 1881 notable par la suite, à l'exception de la suppression des clochetons et lucarnes qui flanquaient la flèche du clocher, visibles sur des cartes postales anciennes.
    Référence documentaire :
    Registre des confréries du Saint-Sacrement et de Notre-Dame des Agonisants (1772-1863). "Cathalogue des confraries du St-Sacrement et de Notre-Dame des agonisans pour l'année 1772". Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906. tome II, 1970, p. 131 CHABAS David. Villes et villages des Landes. Capbreton : D. Chabas. Tome I DELOFFRE Raoul, BONNEFOUS Jean. Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales. Du
    Représentations :
    Crochets feuillagés sur les chapiteaux des piliers de la nef et des colonnettes du chœur.
    Description :
    d'Angoulême (contreforts, encadrements des baies), et couvert de tuiles creuses à l'exception du clocher. Il barlongue et une abside à trois pans épaulée par deux sacristies. La première travée des vaisseaux est tribune ouvre sur le vaisseau principal. Celui-ci est séparé des collatéraux par des grandes arcades en briques. Les collatéraux et les parties hautes du vaisseau central sont éclairés par des lancettes simples en arc brisé, le chœur par des fenêtres à deux lancettes et réseau.
    Auteur :
    [architecte départemental] Ozanne Alexandre [architecte] Biès Jean
    Annexe :
    Lourdes. "Les trois autels sont sortis des ateliers de Saint-Hilaire de Poitiers, fondés par le cardinal terre" ayant été donné par l'architecte du département, Alexandre Ozanne. Elle fut bénite et ouverte au , au centre, du Christ et des quatre Évangélistes l'entourant ; sur le "retable", les huit Béatitudes des Pèlerins d'Emmaüs. Le ciborium est porté par quatre colonnes, l'emmarchement est en pierre de Jacques et sainte Marguerite (à gauche). Ceux de la nef sont des grisailles, ceux des bas-côtés des
  • Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre
    Le mobilier de l'église paroissiale Saint-Pierre Gamarde-les-Bains - en village
    Historique :
    collection de livres sacrés des XVIIIe et XIXe siècles. L'ensemble mobilier et décoratif actuel, d'une remarquable homogénéité, a été installé dès l'achèvement des travaux de construction, grâce aux libéralités de verrières, pour la plupart à l'effigie des saints patrons des donateurs, sont posées en 1880 et 1882 par le verrier palois Jules-Pierre Mauméjean (petit-fils de l'orfèvre précédemment mentionné). Les Ateliers Saint offert par H. Ducournau et son épouse), tandis qu'un menuisier anonyme livre une chaire à prêcher et des des XIXe et XXe siècles, un décor peint est ajouté probablement dans les années 1920-1930. En 1928, le Lisieux, nouvellement canonisée. C'est au même abbé Bordes, héros des deux guerres fusillé en Allemagne en
    Parties constituantes non étudiées :
    ampoule à huile des malades
    Référence documentaire :
    "Cathalogue des confraries du St-Sacrement et de Notre-Dame des agonisans pour l'année 1772". Registre des confréries du Saint-Sacrement et de Notre-Dame des Agonisants (1772-1863). Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 1906. DELOFFRE Raoul, BONNEFOUS Jean. Églises, châteaux et fortifications des Landes méridionales. Du
    Annexe :
    Lourdes. "Les trois autels sont sortis des ateliers de Saint-Hilaire de Poitiers, fondés par le cardinal Liste des oeuvres non étudiées. Tambour de porte [vaisseau central, à l'ouest] Vers 1881. Chêne torique, bobèche à bord festonné, binet. Décor : feuilles de vigne (pied), rosaces dans des caissons aux extrémités des bras. h = 45 ; la = 19. Croix d’autel (n° 2) [sacristie] 2e moitié 19e s. Laiton la Vierge sur les faces de la base, palmettes Louis XIV aux extrémités des bras. h = 82 ; la = 30 , laiton doré (armature des burettes). Burettes en forme d'aiguière ; bassin ovale en verre. h = 9 angles) reliés par des guirlandes de roses et de marguerites. h = 19,5 ; la = 36. État : dorure refaite à des malades [sacristie] 19e s. Argent (non poinçonné). Ampoule cylindrique avec couvercle en dôme (points d'ancrage des chaînes). h = 17. Encensoir (n° 2) [sacristie] 2e moitié 19e s. Laiton argenté , pinacles latéraux) ; personnages en demi relief sur fond de paysage peint à l'huile. Numéros des stations
    Illustration :
    Détail des peintures murales du vaisseau central (côté sud). IVR72_20134000651NUC2A
1