Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de l'autel de saint Bernard (autel, gradin d'autel, tabernacle, statue, clôture d'autel)
    Ensemble de l'autel de saint Bernard (autel, gradin d'autel, tabernacle, statue, clôture d'autel) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    Monogramme SB (pour saint Bernard) sur le cartouche central de l'autel et sur celui du socle de la
    Historique :
    , en pierre, entouré d'une grille"). Il remplaçait à l'entrée nord du déambulatoire le vieil autel de pasticha à cette occasion le style classique de l'édifice, s'est ici inspiré du vocabulaire ornemental du début du XVIIe siècle, comme le firent également les auteurs des autels de saint Vincent de Paul (réf manifestement antérieure à celle de la verrière de Paul Chalons qui le surmonte (réf. IM40004434), datée 1882 et conçue pour encadrer visuellement la statue du saint titulaire. Celle-ci, dont le modèle de série n'a pu
    Représentations :
    aux ailes déployées et chutes de fruits (console des crédences), croix rayonnante avec le monogramme ), coquille (dans le tympan de la porte), cartouche à cuirs (dans le fronton brisé de la porte et dans les ), médaillon circulaire monogramme et denticules (sur le socle de la statue). Statue : saint Bernard de
  • Tribune d'orgue
    Tribune d'orgue Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    Une première tribune fut construite au moment de la réalisation du grand orgue par le facteur Nicot et le menuisier Caular en 1786. Elle fut entièrement refaite en pierre d'Angoulême lors de l'allongement d'une travée de la nef en 1881-1894. Le sculpteur en fut le Dacquois François Veillier, qui pasticha à cette occasion le décor du buffet de Caular (angelots, palme).
    Représentations :
    Sur la partie centrale en encorbellement (soutenant le positif) est sculpté un large cartouche à enroulements portant le monogramme I.H.S. et flanqué de palmes en sautoir et de deux groupes de trois angelots
    Description :
    centrale par le positif de dos, qui repose sur un encorbellement de plan chantourné (épousant celui du
  • Ensemble du décor d'architecture et du décor sculpté intérieur de la cathédrale (chapiteaux, pilastres, culots, clefs d'arc, frises)
    Ensemble du décor d'architecture et du décor sculpté intérieur de la cathédrale (chapiteaux, pilastres, culots, clefs d'arc, frises) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    Le décor sculpté intérieur de la cathédrale n'est pas documenté pour la période antérieure aux différences de traitement plastique des frises de le nef (d'une saveur plus rustique au nord, plus déliée et nombreuses décennies. Sans doute inachevé ou en mauvais état, le décor fut restauré "avec du plâtre" en 1835 sculpteurs Jean Layrolle (payé 1.291,63 francs) et Saint-Sébastien (payé 310 francs). Entre 1881 et 1884, le dernière campagne de construction, qui vit le prolongement du vaisseau d'une travée vers l'ouest et , malgré le silence des sources écrites.
    Référence documentaire :
    (?) 1878 (extraits concernant le décor sculpté).
    Représentations :
    symbole attribut saint Jacques le Majeur coquille Saint-Jacques bourdon chapeau pèlerin Le programme décoratif, aujourd'hui hétérogène, prévoyait peut-être à l'origine, pour les frises de scènes de l'Ancien Testament (comme le Sacrifice d'Abraham). Si tel était le cas, ce programme ne fut titulaires des autels de confrérie anciennement placés dans le collatéral correspondant : autels de saint ). Un ordre ionique règne sur le pourtour de l'édifice ; les ressauts de l'entablement sont tous décorés la tribune occidentale et de l'oratoire sud. Le reste du décor s'ordonne comme suit : Vaisseau coiffée d'une coquille (clef de l'arcade inférieure) ; Agneau vexillaire et coquille évoquant le baptême inférieure) ; bélier androcéphale évoquant le sacrifice d'Abraham (clef de l'arcade supérieure) ; Sacrifice d'Abraham entouré de rinceaux peuplés de trois anges, dont l'un retient l'épée d'Abraham et désigne le (clef de l'arcade inférieure) ; coq (?) perché sur une échelle, évoquant le reniement de saint Pierre
    Description :
    Toutes les sculptures intérieures de la cathédrale sont en calcaire ; le seul matériau plus ressautante, règnent sur le pourtour de l'édifice (vaisseau central, transept, chœur). Le décor figuré est
    Illustration :
    2e travée de la nef, au nord : frise avec le Baptême du Christ et clef d'arc avec l'Agneau 2e travée de la nef, au nord : frise avec le Baptême du Christ (détail des anges musiciens 2e travée de la nef, au nord : frise avec le Baptême du Christ (détail du groupe principal 2e travée de la nef, au nord : frise avec le Baptême du Christ (détail des anges musiciens 3e travée de la nef, au nord : frise avec le Sacrifice d'Abraham et clef d'arc avec bélier 3e travée de la nef, au nord : détail de la frise avec le Sacrifice d'Abraham Bras nord du transept, mur occidental : frise avec le Lavement des pieds. IVR72_20124090286NUC2A Bras nord du transept, mur occidental : pilastre et frise avec le Lavement des pieds Bras sud du transept, mur occidental : frise avec le Portement de croix et le Christ aux outrages Bras sud du transept, mur occidental : frise avec le Portement de croix et le Christ aux outrages
  • Cathédrale Notre-Dame
    Cathédrale Notre-Dame Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville - Cadastre : 2007 AE 338
    Historique :
    Novempopulanie, vers le début du Ve siècle. Ce personnage semi-mythique, dont le martyre est ignoré de Grégoire antique de la ville, un premier sanctuaire chrétien, dédicacé par la suite sous le vocable de Saint -Vincent. En réalité, l'édifice le plus anciennement attesté est la basilique érigée par l'évêque Gratien -Xaintes (réf. IA40001545). En 1052-1053 (ou 1056-1057 selon une autre interprétation), l'évêque Raymond le Vieux transféra le siège épiscopal intra muros, en raison des dangers auxquels était exposée l'église , qui pourrait être un transept. La construction, selon J. Gardelles, se serait déroulée entre le milieu du XIIIe siècle et le début du XIVe. En mai 1312, une bulle de Clément V concède encore des portail et le porche qui le protégeait, et la grande sacristie sud, détruite en 1897. Aujourd'hui, hormis quelques éléments lapidaires au musée de Borda, seul le portail dit "des Apôtres" a survécu, remonté à . Le chapitre, soutenu par l'évêque Jacques Desclaux, décida alors la reconstruction complète du
    Référence documentaire :
    (?) 1878 (extraits concernant le décor sculpté). Lettre du sous-préfet au maire de Dax relative au déplacement projeté du portail gothique contre le Lettre du sous-préfet au maire de Dax relative à la repose du portail gothique dans le transept de MINVIELLE Alix. Le portail de l'ancienne cathédrale gothique de Dax. Université de Paris IV, 1995.
    Description :
    (jusqu'au XIXe siècle, un cimetière le bordait au sud). Il est entièrement bâti en pierre de taille (de sud), couverts de tuiles. Le plan est de type basilical : vaisseau central de quatre travées, flanqué sacristies, empâtent les flancs sud et est du chevet. A l'intérieur, passé un porche voûté d'arêtes, le arcades en plein cintre sur piliers cruciformes. Les trois vaisseaux et le chœur sont voûtés d'arêtes sur doubleaux. Surmontant les bas-côtés et le déambulatoire, de larges tribunes ceinturant l'édifice ouvrent sur
    Illustration :
    Porche occidental de la cathédrale gothique, vu depuis le sud, avant 1890. IVR72_19844000275V Porche occidental de la cathédrale gothique, vu depuis le nord, avant 1890. IVR72_19844000276V Projet d'aménagement de deux salles de catéchisme dans le comble de l'abside, côté sud-est. Dessin Projet d'aménagement de deux salles de catéchisme dans le comble de l'abside, côté nord-ouest, et La cathédrale dans le site. Carte postale, milieu 20e siècle. Elcé, éditeur à Bordeaux La cathédrale vue du sud-est et le monument à Jean-Charles de Borda. Carte postale, entre 1933 et Vue aérienne depuis le sud-ouest. Carte postale. Gaby (Gabriel Artaud), éditeur à Nantes, milieu La cathédrale, le choeur. Carte postale, 1er quart 20e siècle. N.G., éditeur Clochers depuis le sud-ouest. IVR72_20124090158NUC2A Ensemble depuis le sud. IVR72_19844000142V
  • Décor de la coupole de la croisée (pilastres, niches, 4 statues, peinture monumentale)
    Décor de la coupole de la croisée (pilastres, niches, 4 statues, peinture monumentale) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    "portraits" mentionnés représentaient les Apôtres (ou plus précisément les évangélistes), comme le prouve un ornements dans la nef et le bras nord du transept, réf. IM40004427). Le décor peint est ajouté deux ans plus de la calotte. Le nom du peintre, toutefois, n'apparaît dans aucun document contemporain de la citer de nom d'auteur : "elle a été décorée avec un goût exquis ; le fond est occupé par l'Assomption de
1