Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 20 sur 21 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Tableau : Le Christ et Nicodème
    Tableau : Le Christ et Nicodème Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription (sur la lettre posée sur la table, sous le livre de Nicodème) : Revsmo et (?) emin concernant l'auteur sur le cartel du cadre : HONTHORST.
    Historique :
    Ce tableau fut, selon l'archiprêtre B. Darmaillacq (1955), offert à la cathédrale par la famille Le Quien de La Neufville. Le don intervint sans doute à la mort du dernier représentant mâle de la famille peintures provenaient vraisemblablement de la collection de Charles-Auguste Le Quien de La Neufville (1728 Arnould de Vuez (1644-1720). Le Christ et Nicodème fut revendiqué lors de l'inventaire de février 1906 (où il figure sous le n° 37) par Mme Ernest Lasserre, née Charlotte Emma d'Avezac de Castera (1837-1921 ), fille de Caroline-Anne Le Quien de La Neufville et nièce de Charles. Le tableau fut classé dès 1912 au Landesmuseum de Darmstadt, ainsi qu'avec d'autres "nocturnes" sûrs comme le Jacob et Esaü de l'Ermitage ou les probablement le commanditaire : peut-être s'agit-il du cardinal Doria, archevêque de Palerme (1573-1642), ou du
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Représentations :
    composition. A gauche, le Christ debout, la main gauche ouverte en un grand geste rhétorique ; à droite , Nicodème assis, la main droite posée sur le livre de la Torah dont il souligne un passage de son index ; à
    Description :
    Toile à tissage serré et régulier, en un seul , à préparation rouge, tendue sur la rive du
    Auteur :
    [donateur] Le Quien de La Neufville Charles
    Titre courant :
    Tableau : Le Christ et Nicodème
    Illustration :
    Détail : le Christ. IVR72_20124090177NUC2A Détail : le Christ. IVR72_20124090182NUC2A
  • Tableau : Saint Michel terrassant le démon
    Tableau : Saint Michel terrassant le démon Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    estampes tirées du tableau romain (Girolamo Frezza, Giovanni Folo, Jacques Frey...). Le tableau pourrait être en relation avec la confrérie des tonneliers de Dax, placée sous le patronage de saint Michel et le milieu du XIXe siècle (monographie paroissiale, 1887).
    Représentations :
    saint Michel terrassant le démon Décor d'apprêt gravé sur le cadre : sarments de vigne avec grappes de raisin.
    Titre courant :
    Tableau : Saint Michel terrassant le démon
    États conservations :
    Tableau restauré en 1975 par l'atelier parisien Genovesio. Traces d'humidité en partie haute et le long de la traverse inférieure (le tableau est longtemps resté déposé à même le sol de la chapelle).
  • Tableau : Le Christ et saint Pierre sur les eaux
    Tableau : Le Christ et saint Pierre sur les eaux Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur peint sur cartel le donateur (sur le cartel au bas du cadre) : DONNÉ par L'EMPEREUR / 1864.
    Historique :
    (date inscrite sur la toile), présenté au Salon de Paris en 1864 sous le titre Jésus marchant sur les . Selon Bellier de La Chavignerie et Auvray, le tableau de la cathédrale fut gravé par "M. Dayet", graveur
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Référence documentaire :
    AN. F/21/124, dossier 1. Commande du tableau "Le Christ marchant sur les eaux" à J.-B. Carbillet , 1862-1863 Commande du tableau "Le Christ marchant sur les eaux" à J.-B. Carbillet, 1862-1863. Attribution du tableau "Le Christ marchant sur les eaux" à la cathédrale de Dax, 1864.
    Représentations :
    Le Christ marchant sur les eaux tend la main à Pierre qui, pris de peur, s'enfonce dans les flots
    Titre courant :
    Tableau : Le Christ et saint Pierre sur les eaux
    Illustration :
    Le tableau exposé au Salon de 1864. Photographie. A.N., F/21/7635. IVR72_20144000255NUC2A
  • Tableau : Le Christ mort pleuré par les anges
    Tableau : Le Christ mort pleuré par les anges Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    Le tableau d'un Christ au tombeau fut commandé par l’État en 1831, pour 600 francs, au peintre
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Représentations :
    Le Christ mort étendu sur la pierre de l'onction et pleuré par deux anges ; en bas à droite, la
    Description :
    Toile à tissage régulier et serré, en un seul , à préparation blanche (?), tendue sur la rive
    Titre courant :
    Tableau : Le Christ mort pleuré par les anges
  • Tableau : Portrait de Charles-Auguste Le Quien de La Neufville, évêque de Dax
    Tableau : Portrait de Charles-Auguste Le Quien de La Neufville, évêque de Dax Dax - 1 rue Labadie - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription donnant l'identité du modèle (sur le cartel) : MONSEIGNEUR / LE QUIEN DE LANEUFVILLE.
    Historique :
    Charles-Auguste Le Quien de La Neufville (ou Laneufville), né à Bordeaux en 1728, fut nommé évêque VII et mourut en exil en octobre 1805. Comme son prédécesseur, il déploya un grand zèle pour le
    Représentations :
    Portrait à mi-corps, de trois-quart tourné vers la droite ; le personnage, assis dans un fauteuil sur le cadre : course de ruban sur la moulure intérieure, frise de rais-de-cœur sur la moulure extérieure ; perles et volutes sur le cartel ; grand nœud de ruban Louis XVI en couronnement.
    Description :
    Toile en un seul , à tissage serré et régulier, avec préparation blanche ; cadre ovale en bois
    Titre courant :
    Tableau : Portrait de Charles-Auguste Le Quien de La Neufville, évêque de Dax
    Dimension :
    h 100.0 hauteur approximative avec le cadre
  • Ensemble de 2 tableaux en pendant : Sainte Madeleine pénitente, Saint Jérôme pénitent
    Ensemble de 2 tableaux en pendant : Sainte Madeleine pénitente, Saint Jérôme pénitent Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    à la cathédrale de Dax à la mort de Charles Le Quien de La Neufville (1806-1892), en même temps que Le Christ et Nicodème de Stomer (réf. IM40004544). Charles de La Neuville était le dernier descendant de la collection de ce prélat, Charles-Auguste Le Quien de La Neufville (1728-1805), petit-fils du dans un lambris, comme le suggère leur format allongé. Il ne semble pas, toutefois, qu'ils puissent être rapprochés du retable et du tableau d'autel des Pénitents bleus de Dax, accordés par le préfet au curé Ducamp le 16 pluviôse an 11 (voir présentation du mobilier, réf. IM40004422). La Sainte Madeleine utilisé par le copiste reste entière : si le format est plus proche de la toile de Villeconin, la copie le crucifix sculpté qui complète la croix. Le Saint Jérôme, d'une qualité de modelé supérieure à
    Représentations :
    Sainte Madeleine est représentée en prière, mains jointes et yeux levés au ciel, dans le désert de la Sainte-Baume. Saint Jérôme, assis dans sa grotte, le lion endormi à ses pieds, a interrompu la
    Auteur :
    [donateur] Le Quien de La Neufville Charles
  • Tableau : Annonciation
    Tableau : Annonciation Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    Le tableau fut commandé par l’État en 1841 au peintre Achille Devéria (Paris 1800-1857) et attribué la même année à l'ancienne cathédrale de Dax. Selon Bruno Foucart (Le renouveau de la peinture . La facture lisse et porcelainée rappelle, il est vrai, davantage le style d'Eugène que celui, plus
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Référence documentaire :
    p. 274 FOUCART Bruno. Le renouveau de la peinture religieuse en France 1800-1860. Paris : Arthena
    Représentations :
    La Vierge agenouillée, le visage penché et les yeux clos, la main gauche sur un livre enluminé posé sur un pupitre, accueille l'archange debout sur une nuée, tenant un lys et désignant le ciel, où la
    Description :
    Toile à tissage régulier, en un seul , clouée sur la rive d'un châssis à traverse médiane
    États conservations :
    Le tableau, restauré en 1969 par l'atelier parisien Malesset, était dès 1992 dans dans un état été à nouveau restauré dans les années 2000 ; le cadre, sans doute trop dégradé, n'a pas été conservé
  • Tableau : Portrait de Louis-Marie de Suarez d'Aulan, évêque de Dax
    Tableau : Portrait de Louis-Marie de Suarez d'Aulan, évêque de Dax Dax - 1 rue Labadie - en ville
    Inscriptions & marques :
    Inscription donnant l'identité du modèle (sur le cartel) : MONSEIGNEUR / D'AULAN.
    Historique :
    Charles Le Quien de La Neufville. Bien après la fin de son épiscopat et son retour en Provence, il dota en 1780 le nouvel hôpital général de 300 livres "pour l'apothicairerie et le dortoir" et d'une rente que le portrait du prélat et celui de son successeur seraient exposés à perpétuité dans leur salle du conseil (l'actuelle apothicairerie). Le cadre du tableau est certainement contemporain de cette décision : il présente le même cartel et le même nœud de ruban "Louis XVI" que celui du portrait de Mgr de La
    Représentations :
    le cadre : frise de patenôtres (perles et olives) sur la moulure intérieure ; perles et volutes sur le cartel ; grand nœud de ruban Louis XVI en couronnement.
    Description :
    Toile en un seul , à tissage serré et régulier, avec préparation blanche ; cadre en bois mouluré
    Dimension :
    h 90.0 hauteur approximative avec le cadre
  • Tableau : Mariage mystique de sainte Catherine
    Tableau : Mariage mystique de sainte Catherine Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    raison de son sujet, qui permet de le rattacher à la confrérie de sainte Catherine, installée dans la cathédrale avant le 2 mars 1662 (P. Coste, 1909). Cette association était, avec celles des saint Crépin et
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    États conservations :
    La toile a été en grande partie brûlée ; seuls quelques lambeaux subsistent ; le peu qui reste de
  • Tableau du retable de l'autel de la Vierge : Assomption
    Tableau du retable de l'autel de la Vierge : Assomption Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Observation :
    Arrêté de protection : Glorification de la Vierge. Déjà classé avec le retable le 5 novembre 1912 , le tableau l'a été à nouveau, par erreur, le 4 novembre 1975 à l'occasion de sa restauration.
    Représentations :
    La Vierge, mains jointes et regard levé, s'élève dans le ciel, soutenue par de grands anges inférieur, le tombeau ouvert, recouvert du suaire et jonché de roses.
  • Tableau : Vierge à l'Enfant, dite la Vierge au chapelet
    Tableau : Vierge à l'Enfant, dite la Vierge au chapelet Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    . IM40004548). Le tableau ici étudié a été, de façon incompréhensible, classé en 1912 avec une datation "XVIIe
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Description :
    Toile en un seul , à tissage régulier et serré et préparation blanche, tendue sur un châssis en
    États conservations :
    Le cadre, trop large pour le châssis de la toile, est un remploi ; le jeu entre châssis et cadre
  • Tableau : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné
    Tableau : Saint Vincent de Paul recueillant un enfant abandonné Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    peinture, dont le prix élevé s'explique par son caractère d’œuvre originale, est toutefois assez directement inspirée d'une célèbre composition de Nicolas-André Monsiau sur le même sujet (1817, gravée en 1818), dont elle reprend les principaux éléments : outre le groupe principal, la figure de la mère éplorée à l'arrière-plan, l'atmosphère hivernale et le décor urbain avec son clocher et ses maisons à témoignent de nombreuses dérivations, parmi lesquelles le tableau de même sujet peint vers 1846 par François
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Description :
    Toile à tissage régulier, en un seul , à préparation blanche, clouée sur la rive d'un châssis à
    États conservations :
    Déchirure dans le quart supérieur gauche ; un accroc à gauche de la tête du saint, comblé avec du
  • Tableau : Remise du rosaire à saint Dominique
    Tableau : Remise du rosaire à saint Dominique Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Représentations :
    Saint Dominique agenouillé tend son scapulaire pour recevoir le rosaire que tiennent conjointement la Vierge couronnée d'étoiles et l'Enfant bénissant, entourés d'une gloire lumineuse. Le nimbe du
    Description :
    Toile en un seul , à tissage régulier et serré et préparation blanche, tendue sur un châssis en
  • Tableau : Sacré-Cœur
    Tableau : Sacré-Cœur Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Matériaux :
    toile support en un seul peinture à l'huile
    Description :
    Toile en un seul , à tissage régulier et serré, sans préparation blanche ; cadre en bois mouluré
  • Tableau : Paysage fluvial dit Lavandières au bord de l'Adour
    Tableau : Paysage fluvial dit Lavandières au bord de l'Adour Dax - 1 rue Labadie - en ville
    Historique :
    Le titre donné à ce tableau de provenance inconnue relève de la tradition locale et ne semble pas 1817-1878) repose essentiellement sur la prédilection de l'artiste pour le thème du paysage lacustre ou de Baltimore), enfin sur l'atmosphère crépusculaire de l’œuvre. La touche lâche, notamment dans le
    Représentations :
    Paysage au soleil couchant ; à gauche, une rivière où se reflète le ciel crépusculaire ; à droite procession vers la droite. Décor moulé (plâtre) de style Empire-Restauration sur le cadre : frise de
    Description :
    Toile en un seul , à tissage serré et régulier, avec préparation blanche ; cadre en bois mouluré
    Dimension :
    Dimensions avec le cadre.
  • Tableau du retable du maître-autel et son cadre : Apothéose de saint Vincent de Paul
    Tableau du retable du maître-autel et son cadre : Apothéose de saint Vincent de Paul Dax - 1 rue Labadie - en ville
    Historique :
    s'agir, comme le présume J. Pons (2011, p. 322), du don d'un bienfaiteur anonyme, peut-être l'évêque Charles Le Quien de La Neufville. Le cadre, en revanche, fut exécuté en 1787-1788 avec le reste du retable par le sculpteur tarbais Dominique Ferrère (1723-1809), qui élabora la composition du meuble en inspirée de l'œuvre peinte sur le même sujet, vers 1730, par le frère André (1662-1753) pour la chapelle du direct. La figure du saint, comme le note J. Pons, est proche de celle de l'image de sa canonisation en 1737. Le visage, en revanche, dérive indubitablement du célèbre portrait dû à Simon de Tours (Paris
    Représentations :
    main la scène qui se déroule à ses pieds, de l'autre le ciel, source de tout bienfait. Au registre demi agenouillé sur un tas de fagots) tournent leur regard implorant vers le saint et demandent son intercession ; à l'arrière-plan, une fille de la Charité porte à boire à un autre malade. Le décor des supérieure, deux anges enfants nus, le regard tourné vers le saint, soutiennent une draperie à fond vert
    Dimension :
    h 250.0 hauteur approximative sans le tableau d'autel
    États conservations :
    actuellement un début de chanci. Le cadre a été restauré à son tour avec l'ensemble du retable dans les dernières décennies du 20e siècle ; il y manque toutefois les pans de la draperie feinte qui le reliaient
    Annexe :
    ). ________________________ "[...] Je fais deux enfants au-dessus du cadre pour tenir le bout des rideaux, conformément à votre idée
    Illustration :
    Ensemble avec le cadre. IVR72_20124001414NUC2A
  • Tableau : Immaculée Conception
    Tableau : Immaculée Conception Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    inscription concernant le donateur peint sur cartel concernant le donateur (sur le cartel au bas du cadre) : Assomption de la Vierge / d'après MURILLO par Mr
    Historique :
    1927) pour 800 francs, fut achevé en 1884 seulement (le cartel porte, à tort semble-t-il, la date de 1883, ainsi qu'une faute d'orthographe au patronyme de l'artiste). Il fut envoyé au maire de Dax le 23 documents et inscrit sur le cartel) reproduit la célèbre Immaculée Conception, dite Immaculée Soult de Murillo, acquise par l’État pour le Louvre en 1852 (et au Prado de Madrid depuis 1941), l'un des tableaux
    Description :
    Toile à tissage régulier et serré, composée d'un grand entouré de bandes étroites sur les quatre
  • Tableau : Adoration des bergers
    Tableau : Adoration des bergers Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    locale, il s'agirait d'un don du dernier évêque de Dax avant la Révolution, Charles-Auguste Le Quien de -neveu et homonyme, Charles Le Quien de La Neufville, dernier du nom (1806-1892), dont on sait qu'il février 1906, date à laquelle il figure (sous le n° 37) dans l'inventaire consécutif à la loi de pieds de Joseph) - seraient alors le fait de la liberté d'interprétation de l'excellent copiste anonyme
    Représentations :
    marque du peintre, puis comme un symbole d'éternité, en réalité le serpent de la Faute rédimée par , accompagnés d'un chien. Entre la Vierge et un berger à houlette, l'âne et le bœuf des Évangiles apocryphes (ici représentés en dépit de la réprobation affirmée par le Concile de Trente). Dans une gloire de
    États conservations :
    Le tableau a été restauré au moins à cinq reprises dans le courant du 20e siècle : dans les années l’œuvre ; en 1974, le rentoilage est refait ; en 1982, l'Association des Amis de la cathédrale finance une couche picturale et élimination des nombreux repeints, réintégration des zones détériorées (d'après le
  • Tableau : La Cène
    Tableau : La Cène Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    conservée dans l'église de Larbey (canton de Mugron). La toile dacquoise, peut-être exécutée dès le XVIIe
    Représentations :
    , en repoussoir (Judas, tenant la bourse aux trente deniers, est à droite et regarde le spectateur, en
    Description :
    Toile à tissage régulier, constituée d'un principal avec une bande verticale étroite ajoutée de
  • Tableau : Deux évêques devant la cathédrale de Dax
    Tableau : Deux évêques devant la cathédrale de Dax Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    décennies du XIXe siècle. Comme l'indique le marteau que tient l'un des deux prélats, l’œuvre semble "portraits" rétrospectifs des évêques Guillaume Le Boux, qui lança les travaux de la nouvelle cathédrale en avancée, les deux personnages seraient les saints Crépin et Crépinien, patrons des cordonniers (le marteau
    Représentations :
    , dont le transept s'orne d'un frontispice classique à fronton et pilastres.