Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 5 sur 5 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • Ensemble de l'autel des saints Crépin et Crépinien (autel, gradin d'autel, tabernacle, clôture d'autel, peinture monumentale)
    Ensemble de l'autel des saints Crépin et Crépinien (autel, gradin d'autel, tabernacle, clôture d'autel, peinture monumentale) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    onze à cette époque), et le seul appartenant à une confrérie encore en place dans le déambulatoire . D'après P. Coste (1909), la confrérie des cordonniers fut confirmée par Henri III le 10 avril 1580 et saint Crépin était la seule subsistante, ce qui explique la préservation exceptionnelle de son autel. Le cordonnier. Le style rocaille de l'autel, le galbe accentué du tombeau et les dimensions assez réduites de l'armoire eucharistique permettent de le dater des années 1760-1770. La forme et le décor du tabernacle sont . IM40004713). Il n'est pas certain, toutefois, que le tombeau d'autel et le tabernacle dacquois, bien que . Le meuble a en outre subi plusieurs réfections (massif et gradin, polychromie) et ajouts (panneaux à battant aux extrémités des ailes) depuis le XIXe siècle. La clôture d'autel et la peinture murale qui ornemente en 1875-1876 dans un style comparable le transept voisin.
    Observation :
    Seuls l'autel, le gradin et le tabernacle sont inscrits.
    Représentations :
    étampées, feuilles de vigne (sur le pilastre du faux-dormant du portillon). Peinture murale : conçue pour encadrer un tableau de la Cène ; un bandeau à fond vert orné d'entrelacs à acanthes blanc et or relie le
    Description :
    ), avec rehauts de dorure à la mixtion et d'argenture sur les reliefs ; le tabernacle est uniformément
    États conservations :
    Le massif postérieur et le gradin sont des réfections (du 19e siècle ?) ; les panneaux externes à l'arcade qui abrite l'autel (le couronnement de la traverse supérieure est une simple baguette lisse, celui des ailes 18e siècle est godronné) ; le décor du coffre eucharistique est partiellement mutilé (le
    Illustration :
    Peinture murale au-dessus de l'autel (avec le tableau de la Cène). IVR72_20124090107NUC2A
  • Ensemble de l'autel de Notre-Dame de Lourdes (autel, gradin d'autel, tabernacle, 2 crédences, statue, peinture monumentale)
    Ensemble de l'autel de Notre-Dame de Lourdes (autel, gradin d'autel, tabernacle, 2 crédences, statue, peinture monumentale) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    ). Tous datés de 1897 (le troisième du 6 avril) et numérotés 366, 445 et 446, ils ont probablement été effet le deuxième (n° 445) qui fut adopté. La réalisation finale est toutefois enrichie de deux bas -reliefs supplémentaires par rapport au modèle choisi. Le nouveau meuble remplaçait un ancien autel en bois
    Représentations :
    (fondu et rapporté) ; le gradin est sculpté dans la masse d'une frise de croix grecques fleuronnées sur murale : retable feint de style classique, imitant le bois peint et doré, constitué de deux paires de chute de fruits et de fleurs ; sur la contretable, une niche véritable. Le faux retable, qui se détache
    Description :
    Saint-Béat), griotte de Campan rouge pour le degré d'autel et les bases des crédences, brèche rouge et d'un faux appareil ; le gradin qui surmonte le massif encastre un tabernacle architecturé à porte colonnette, adossées au mur de fond, flanquent l'autel. Le revêtement en marbre blanc de ce mur est homogène
    États conservations :
    La clôture d'autel qui entourait originellement le degré d'autel (mentionnée dans l'inventaire de
  • Peinture murale de la sacristie (actuellement oratoire) : armoiries des évêques de Dax et des établissements religieux du diocèse
    Peinture murale de la sacristie (actuellement oratoire) : armoiries des évêques de Dax et des établissements religieux du diocèse Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    Signature et date (sur le mur oriental, dans l'angle inférieur droit) : J.H. BONNET PINX - Bx 1892 superposés en trois registres : voir annexes. Noms des archiprêtres de la cathédrale de Dax (sous le bandeau armorié inférieur, à partir de l'angle nord du mur occidental) : CVRÉS-ARCHIPRÊTRES ; LE CHAPITRE / XIe S François contourné les bras étendus et senestré d'une sainte Claire tenant en sa main dextre le saint -sacrement de l'autel, le tout d'or, accompagné en chef d'un croissant d'argent à dextre et d'un soleil d'or de gueules colleté d'azur (Aure), sur le tout de gueules à quatre otelles d'argent (Comminges). Mur , surmontée d'une fleur de lys d'or et soutenue à senestre d'un lion du même, le tout sur une terrasse de
    Historique :
    La grande sacristie de la cathédrale (aujourd'hui aménagée en oratoire) fut ornée en 1892, par le
    Représentations :
    surmontée d'un tympan (évoquant un tombeau) avec le monogramme SV (pour saint Vincent de Xaintes, premier épiscopale. En regard sur le mur occidental, les armes de la ville de Dax entourées de figurations de Notre
    Description :
    Le décor couvre les quatre murs de la pièce à partir de l'allège des fenêtres jusqu'à la voûte , dont le profil des voûtains délimite des lunettes en plein cintre (le tiers inférieur des murs était occupé originellement par des armoires de sacristie). Le faux appareil est peint sur enduit à même le mur
    Annexe :
    armoiries à partir de Jean de Cauna) sur les bandeaux superposés en trois registres, commençant sur le mur ; ARSIVS-RACCA / 980 ; [mur nord] RAYMOND I. le VIEVX / 1032-1058 ; RAYMOND. II de BAZAS / 1058-1060 d'or, sur le tout de gueules à la croix d'argent) ; GVILLAUME de SALIES / 1227-1230 (armoiries lambel d'argent, le tout sur une terrasse de sinople) ; PIERRE ITIER le Cardinal de DAX / 1359-1362 fasces d'or surmontant un cygne au naturel et surmontées d'une étoile d'or) ; [mur ouest] GVILLAVME LE arbre de sinople et un lévrier de gueules colleté d’argent, passant sur le fût de l'arbre et attaché à , ouverte et ajourée de sable, surmontée d’une aigle de sable couronnée à l’antique d'or) ; CH. AVG. LE . D'ASTROS / 1817-1823 (armoiries : D'azur à trois étoiles d'or [évêque de Bayonne]) ; PR. MARIE le PAPE de et à senestre d'une étoile d'argent) ; [ajouté sur le mur nord, sous le bandeau inférieur] ROBERT
  • Peinture de la coupole : Assomption
    Peinture de la coupole : Assomption Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Historique :
    coupole" (la cathédrale est dédiée à "la Vierge dans son Assomption" comme le rappelle la plaque de iconographiques confirmés. La seule modification notable fut le remplacement des évangélistes en bas-relief contraire de ces dernières, le décor peint n'est pas documenté dans les archives de la cathédrale. Seule la la mémoire locale, puisque l'archiprêtre de la cathédrale, qui mentionne avec louange le nouveau pas son auteur. P. Coste (1908) le donne pour sa part à "un enfant du pays". Une autre tradition annuaires professionnels de la capitale aquitaine - une confusion est possible avec le décorateur bordelais
    Représentations :
    têtes d'angelots ; sur le pourtour, des nuées portent des anges musiciens (chanteurs, trompettistes monogramme marial, et de quatre écoinçons ou trompes meublés par de grands vases de parfum fumants. Le décor registre inférieur : un réseau serré de rinceaux dorés sur fond vert incluant le monogramme de la Vierge et
    Description :
    ; aucune trace de marouflage n'est visible depuis le sol de l'église. Les peintures des Litanies qui
    Illustration :
    Détail d'une lunette feinte : anges tenant le monogramme de la Vierge. IVR72_20124090131NUC2A Détail d'une lunette feinte : anges tenant le monogramme de la Vierge. IVR72_20124090506NUC2A
  • Ensemble de l'autel de sainte Jeanne d'Arc (autel, gradin d'autel, tabernacle, statue, peinture monumentale, clôture d'autel)
    Ensemble de l'autel de sainte Jeanne d'Arc (autel, gradin d'autel, tabernacle, statue, peinture monumentale, clôture d'autel) Dax - place de la Cathédrale place Roger-Ducos - en ville
    Inscriptions & marques :
    (panonceau) ; "d'azur à la colombe d'argent tenant en son bec une banderole portant l'inscription De par le d’or mise en pal, surmontée d’une couronne et accostée de deux fleurs de lys le tout d’or" (armoiries laquelle s'élève un beffroi, entourée de murailles, le tout d'or maçonné de sable" (armoiries de la ville
    Historique :
    qui suivit la canonisation de l'héroïne par Benoît XV (9 mai 1920). Le monument s'inscrit dans le , dont le frère du sculpteur, le Lyonnais Frédéric Vermare.
    Référence documentaire :
    p. 25-26 ALEGRIA Ludivine. Monuments aux morts de la Grande Guerre dans les Landes. Bordeaux : Le
    Représentations :
    Jeanne d'Arc et les villes martyres de la guerre de 1914-1918 par le biais de l'héraldique et de la découpés, accompagnés de panonceaux épigraphiques et de palmes en sautoir, le tout suspendu à des rubans
    Description :
    tronc de pyramide renversé ; gradin droit ; tabernacle (posé sur le gradin) à armoire parallélépipédique polychrome. Un lambris en marbre, de même hauteur que l'autel et d'une mouluration similaire, revêt le mur de fond jusqu'à l'embrasure de la fenêtre. Clôture d'autel (scellée sur le degré) en fonte de fer et bois
1