Verrière de la cour.
Lycée Bertran-de-Born - Verrière de la cour.
Localisation Commune : Périgueux
Adresse : 1 rue Charles-Mangold
Cadastre : 2018 BI 472 ; 1872 D2 1169, 1173
Auteur(s) Lassoutanie
Lassoutanie

La marbrerie de M. Lassoutanie sculpteur, rue Saint-Martin, 5, à Périgueux, a été fondée en 1863. Elle a pour spécialité l'ameublement des églises et des monuments publics elle travaille le marbre, la pierre et le bois, et est arrivée à étendre beaucoup sa clientèle, même au-delà du Périgord. Dans la Dordogne, elle a, dès maintenant, enrichi de ses travaux cent trente églises.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Lagrange Gabriel
Gabriel Lagrange (1827 - 1906)

Architecte départemental. Né à Badefol-d'Ans (Dordogne) le 4 avril 1827, décédé à Périgueux le 2 avril 1906. Il est inhumé à Châtres (Dordogne), dont il fut maire pendant vingt ans et où il possédait le domaine de Laforest.

On lui doit : le Square des Arènes, l'agrandissement du Lycée de Périgueux ; une quantité d'églises, entre autres celles de Lalinde, de Châtres, de Piégut-Pluviers, etc. ; des écoles ; le café de la Comédie, le Grand-Café à Périgueux ; le château de Chancelade ; celui des Maillaux, à Saint-Pierre-deChignac ; le château de Lardimalie, à M. Secrestat ; la prison cellulaire de Sarlat ; enfin, de nombreuses maisons particulières.

Son fils, Georges Lagrange, lui a succédé en 1898 comme architecte départemental de la Dordogne.

Réf. : Revue illustrée du Tout Sud-Ouest, 1ère année, n° 6 (mai 1906), p. 320 (https://archive.org/details/revueillustredu00unkngoog/page/n346)

La colonne commémorative aux élèves morts pendant la guerre de 1870, érigée dans la cour de l'actuel lycée Bertran de Born à Périgueux est signée (sur le socle) : Lagrange Architecte. (Attribuée à Gabriel Lagrange)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Privat Auguste Gilbert
Auguste Gilbert Privat (1892 - 1969)

Lauréat du Prix de Rome (1921), à qui l’on doit les monuments

à Joseph Joubert (1954) et à Yvon Delbos (1966) de la commune de

Montignac, les statues de Montaigne (1961) et de Fénelon (1962) à

Périgueux, ainsi que le monument aux morts de 1914-18 à Aubas.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Poncet Cruveilher Elie
Elie Poncet Cruveilher (1840 - 1867)

Plaquette : document réalisé avec l’aide de la Fondation du Patrimoine C/STAP - 2 rue de la Cité - 24000 Périgueux (2013)

Élie Poncet CRUVEILLER (1840 à 1867 )Architecte départemental de la ville, il est le successeur immédiat et le disciple de Louis Catoire, par son style architectural.Il est l’auteur des plans du lycée de garçons (Bertran-de-Born),de l’École des Frères (actuelle école Lakanal) et de L’École du Centre (actuelle école André-Davesne).Il conçoit un plan d’urbanisme général, orienté vers une irrigation des quartiers ouest dont il anticipe le développement bien avant l’arrivée du chemin de fer. Cruveiller permet la création d’une voie sud vers la rivière :rues Nouvelle du Port et Paul-Bert. Il unit le port du Bassin à la Cité par un tracé en croix.Dans la plaine de Campniac, il préserve le site de Vésone et dessine une rue oblique passant au sud de la tour et relie ce quartier à la Visitation, rue Littré, avec la création du rond-point Charles-Durand.Dans la partie nord-ouest, comprise entre les «quatre chemins»et la route d’Angoulême, l’architecte joue avec les diagonales.Il crée de larges perspectives avec la place Plumancy et reprend le projet Catoire, une demi-lune face au Grand Séminaire (lycée Albert-Claveille). Son projet d’urbanisme de 1843se présente sous la forme d’un registre constitué d’une vingtaine de planches. Cruveiller terminera le plan général d’alignement de Périgueux,étudié et commencé par Catoire,en raison du développement de la ville hors les murs et des besoins créés par une circulation toujours plus intense.Il dresse aussi les plans du vaste programme d’embellissement de la ville approuvé en 1858.Ces grands travaux de voirie entraînent des élargissements et des percées dans le parcellaire du centre ancien : rue Hiéras ou de la République, en 1857 et rue Saint-Front en 1858, occasionnant parfois la disparition d’édifices importants (hôtel de Saint-Aulaire,et une soixantaine de demeures).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Cauty & Laparra
Cauty & Laparra

Agence d'architecture installée à Bergerac depuis 1993.

Anciennement Cauty & Laparra, l’agence SCAPA Architectes associés réalise vos projets depuis 1991. De l’établissement de santé au lieu d’enseignement, en passant par les logements ou locaux professionnels, notre cabinet conçoit des projets variés depuis ses trois agences implantées en Nouvelle-Aquitaine à Périgueux, Bergerac et Bordeaux. En réalisant des projets d’envergure dans des domaines variés, SCAPA Architectes Associés a acquis une expertise qui lui permet d’imaginer des bâtiments fonctionnels et agréables à vivre, centrés sur les besoins humains et adaptés à leur environnement. Notre équipe de 12 personnes aux compétences complémentaires intègre les métiers de la conception à la réalisation pour mieux répondre à vos besoins (info : site de l'agence, 2018).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Robert Marc
Marc Robert ( - 2018)

Marc Robert était architecte à Bergerac.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
dossier.copyrights (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel