Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Village de Saint-Julien

Dossier IA33004802 réalisé en 2011

Fiche

Œuvres contenues

Appellations Saint-Julien
Dénominations village
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Saint-Julien-Beychevelle

La paroisse de Saint-Julien est attestée dès le 15e siècle, mentionnée avec la paroisse voisine de Saint-Mambert (Pauillac). Aucun vestige de cette époque n'est conservé. Le village s'est développé au 18e et 19e siècles autour des châteaux viticoles de Léoville-Poyferré et Léoville-Lascases.

Le plan cadastral de 1825 indique "le chemin du port de l'embarcadaire" et montre un habitat réparti de part et d'autre de la route de Bordeaux à Pauillac, le long de laquelle une place appelée "pelouse" est aménagée. Une autre place se trouve devant l'église.

L'église est reconstruite en 1845-1848, la mairie est aussi élevée à cette même époque et les façades des maisons sont largement reconstruites dans la 2e moitié du 19e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle
Principale : 21e siècle

Le village de Saint-Julien s'organise de part et d'autre de la route Bordeaux-Pauillac. La présence des châteaux viticoles Léoville-Poyferré et Léoville-Lascaze a contribué au développement du bourg et à sa transformation.

Le village est confronté à l'expansion des bâtiments viti-vinicoles, à la disparition des commerces et à l'abandon de plusieurs logements.

Par ailleurs, l'envasement progressif du port a également eu une incidence sur l'évolution du village.

Références documentaires

Bibliographie
  • BAUREIN Abbé. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie ancienne et moderne du diocèse de Bordeaux. Bordeaux : Labottière (frères), imprimeur libraires, 1784, t.2.

    p. 124-126
  • BERNARDIN, Eric, LE HONG, Pierre (Photogr.). Crus classés du Médoc : le long de la route des châteaux. Bordeaux : Editions Sud Ouest, 2010.

    p. 102-103
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire