Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Village de Plassac

Dossier IA33006892 réalisé en 2012

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations village
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Blaye
Adresse Commune : Plassac
Cadastre : 1832 B1 ; 2017 0B

Les découvertes des vestiges d'une villa gallo-romaine, contigüe à l'église et couvrant une surface d'un hectare environ, attestent d'une implantation ancienne du village. Installée entre 20 et 40 après J.-C., la villa est habitée sans discontinuer jusqu'au début du Ve siècle. Elle est située sur une terrasse en surplomb des terres basses et humides des bords de l’estuaire, la mettant à l'abri des inondations et lui offrant une vue panoramique sur le fleuve. Autour de ces vestiges, le village se serait fixé au cours du haut Moyen âge avec l'établissement d’une église, même si elle n'est attestée dans la documentation qu'à partir du 14e siècle.

L'enquête de terrain n'a pas relevé de vestiges du Moyen Âge. Le village paraît s'être développé au sud de son port fluvial entre le 17e siècle et le 18e siècle. Le bâti le plus ancien repéré date essentiellement de la seconde moitié du 18e siècle, comme l'attestent notamment les dates inscrites sur les façades de quelques maisons. Cette importante phase constructive correspond à une période d'essor économique, liée à la fois à la viticulture et à l'activité du port. Le village compte alors parmi sa population de nombreux marins et capitaines de navires.

Le plan cadastral de 1832 montre un village au tissu bâti assez lâche, au sein duquel s'intercalent de nombreuses parcelles de vignes. Il est structuré par le chemin de Bourg à Blaye et par un écheveau de chemins ruraux. Au cours de la seconde moitié du 19e siècle, le bourg conserve son organisation, même s'il s’agrandit vers le nord avec la construction de chais et de cuviers et d’une mairie-école en 1883. A la fin des années 1880, l'agglomération est traversée par le chemin de fer reliant Bordeaux à Blaye, avec un passage aménagé et une gare établie à la sortie nord du bourg. Le cimetière est déplacé à l'est vers 1867 et l’église est restaurée en 1882. Au sud de celle-ci, en 1922, la place publique est dotée d’un monument aux morts de la guerre de 1914-1918. Au cours de la seconde moitié du 20e siècle, la mairie est installée dans l’ancien presbytère ; le mobilier de la villa gallo-romaine, fouillée dans les années 1960 et 1970, est présenté dans un musée installé dans ses dépendances. Les travaux de restauration du site archéologique, entrepris dans les années 1990, sont achevés en 2012 avec l'inauguration d'une nouvelle structure de présentation des vestiges qui constituent, aujourd'hui, un atout pour le développement touristique de la commune et du territoire environnant.

Période(s) Principale : 1er siècle
Principale : 5e siècle
Principale : Moyen Age , (détruit)
Principale : 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e moitié 20e siècle

Le bourg est implanté à proximité du fleuve, au pied d’un coteau. Il est organisé autour de la terrasse aménagée durant l'antiquité pour l'installation de la villa gallo-romaine, dont le centre est occupé par ses vestiges et par l’église. L'agglomération est délimitée au nord par le port, au sud par le quartier de la Mandraude, à l’est par la route départementale et à l’ouest par les terres basses bordant le fleuve.

Le bâti est réparti le long des routes entourant la terrasse et de part et d’autre de la route départementale. Il s’agit de maisons, alignées sur la rue et généralement précédées par un jardinet. Elles s’élèvent majoritairement sur un étage et ont leurs dépendances attenantes. Ces maisons sont principalement bâties en pierre de taille. La tuile creuse est largement employée en couverture.

Murs calcaire pierre de taille
Toit tuile creuse
Sites de protection abords d'un monument historique

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrices cadastrales de Plassac, 1853-1883.

    Archives départementales de la Gironde
  • Recensement de la population de Plassac, 1891.

    Archives départementales de la Gironde : 6 M 232
  • Dossiers d'administration communale, 1802-1940.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 2692-2697
Documents figurés
  • Carte de l’embouchure de la Garonne jusqu’au bec d’Embesse. Dessin, encre et aquarelle, par Desmarais, 1759.

    Archives nationales, Paris : F 14 10059/1/
  • Carte géométrique de la Guyenne dite Carte de Belleyme, planche n°12, levés en 1767, publiée en 1786, éch. 1/43200 env.

  • Plan cadastral napoléonien de Plassac, 1832.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 325
  • Photographies aériennes, par Michel Le Collen, 2e moitié 20e siècle.

    Archives départementales de la Gironde : Fonds Le Collen. 94 J
Bibliographie
  • HERNANDEZ Jean Clément. Le pays blayais, ses 4 cantons, ses 55 communes à travers les cartes postales du XXe siècle. Association Philatélique de l'Arrondissement de Blaye, 1995.

Périodiques
  • BARTHOU Jacques. « Plassac, village de marins sous la Révolution et l'Empire ». Les Cahiers du Vitrezay, 1993, n° 87-88.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Bordes Caroline