Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Village de Bégadan

Dossier IA33007505 réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations village
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Bégadan
Cadastre : 1831 C1, C2 ; 2015 C3

Au 12e siècle, le village se structure autour de l’église bâtie à cette période et dont le chevet roman est conservé. L’enquête n’a pas permis de relever des constructions antérieures à l’Ancien Régime. Quelques constructions près de l’église ont conservé des éléments datables du 18e siècle comme le presbytère, les baies de la maison située au n°6 place Ferdinand Lartigue et la façade de l’actuelle pharmacie.

Le plan cadastral de 1831 montre les bâtiments organisés autour de l’église et le long de la route reliant Lesparre au port de By. Au milieu du 19e siècle, le transfert du cimetière et la reconstruction de l’église ont entrainé l’aménagement d’une place publique.

A la fin du 19e siècle, la mairie est bâtie à côté du presbytère et une école est construite à l’entrée nord du bourg.

Dans les années 1920, plusieurs abattoirs sont installés ainsi qu’un dépôt d’essence, une épicerie et le bureau de poste. En 1924, le monument aux morts est érigé sur la place publique.

Dans les années 1960, au sud de l’église, un foyer rural est construit et la mairie s’agrandit dans l’ancien presbytère. A la fin du 20e siècle, à l’extrémité sud du bourg, un square est aménagé, nommé place de la Musique.

Période(s) Principale : 12e siècle
Principale : 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 20e siècle

Le village se situe au sud de la commune, sur une hauteur ou croupe, à distance des terres basses et humides des marais et des bords de l’estuaire.

Il s’organise autour de l’église et s’étend le long de la route départementale n°3, reliant Lesparre au port de By. Le cœur du bourg est formé par l’église, la place publique, la mairie et les commerces situés autour de la place Ferdinand Lartigue. Il est délimité au nord par l’école, au sud par l’ancienne station service, à l’ouest par le cimetière et à l’est par le château Haut Barrail.

Les maisons sont principalement à étage et possèdent un jardin et des dépendances agricoles et viticoles, généralement à l’arrière.

Annexes

  • Extraits documentaires

    - AD Gironde. 2 O 793.

    Cimetière. Délibération du conseil municipal relative à la transformation de l'ancien cimetière en place publique, 18 août 1873 : "Faire abattre les arbres et les vendre [...] puis à remplacer par une plantation régulière et faire niveler le mur du cimetière".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Délibération du conseil municipal relative à la transformation de l'ancien cimetière en place publique, 18 août 1873.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 793
  • Arrêté préfectoral autorisant l'établissement d'une tuerie d'animaux au sieur Duret, 29 juillet 1902.

    Archives départementales de la Gironde : 5 M 334
  • Arrêté préfectoral autorisant l'établissement d'une tuerie d'animaux au sieur Roche Gabriel, 30 mai 1903.

    Archives départementales de la Gironde : 5 M 334
  • Arrêté préfectoral autorisant la reconstruction de la tuerie de Pauvif, 30 mai 1903.

    Archives départementales de la Gironde : 5 M 334
  • Arrêté préfectoral autorisant l'établissement d'une tuerie d'animaux de boucherie, 1915.

    Archives départementales de la Gironde : 5 M 334
  • Arrêté préfectoral autorisant l'utilisation d'un réservoir souterrain d'essence d'une contenance de 3,000 litres, par Albert Chambon, 19 novembre 1924.

    Archives départementales de la Gironde : 5 M 334
  • Arrêté préfectoral autorisant l'établissement d'une tuerie à Emile Ardilley, avril 1929.

    Archives départementales de la Gironde : 5 M 334
Documents figurés
  • Divers plans de divers propriétaires pour l'installation d'abattoir. Papier, encre, par [s.n.], 1902-1929.

    Archives départementales de la Gironde : 5 M 334
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Bordes Caroline