Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Vincenette

Dossier IA33002187 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations Villa dite Lona puis Vincenette
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 16 allée Corrigan
Cadastre : 2012 AH 113

La villa appelée d'abord Lona a été construite en 1895 (date portée) selon les plans de l'architecte Marcel Ormières par l'entrepreneur Pierre Blavy pour madame de Aldecoa. Marcel Ormières dessine et passe commande au verrier bordelais Dagrant pour l'ensemble des vitraux (fenêtres et décoration intérieure) de la villa. La villa porte le nom de Vincenette dans le catalogue de l'agence Economic-Agence en 1927-1928. Une gravure publiée dans L'architecture Nouvelle donne l'aspect originel de la villa. Des cartes postales et des photographies anciennes montrent que la villa a subi quelques transformations depuis son origine. L’extension moderne (au Sud) est due à l'architecte Henri Pfihl dans les années 1970.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1895, porte la date
1970, daté par source
Auteur(s) Auteur : Ormières Marcel,
Marcel Ormières (24/06/1853 - 10/02/1941)

Notices biographiques : Ferret P. 481 et Guérin : Des hommes et des activités.

Les villas Ormières d'Arcachon, Le Festin n°89, 2014


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Blavy Pierre,
Pierre Blavy (1843 - 1928)

Pierre Blavy a été le principal entrepreneur associé aux architectes qui ont œuvré à Arcachon dans la deuxième moitié du 19e siècle et au début du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Auteur : Pfihl Henri-Louis
Henri-Louis Pfihl (1893 - 1977)

Henri Louis Pfihl est né à Brest en 1893. Il apprend son métier à l’École spéciale d’Architecture de Paris et signe : « architecte E.S.A. ». Dessinateur puis chef d’agence dans la région parisienne, il s’établit en Bretagne à Perros-Guirec de 1924 à 1926. Architecte dans l’agence de Jean Arnaudin à Arcachon à partir de 1927, il en prend la direction à la mort de son confrère. Il décède en 1977, son fils Henri étant lui même architecte. (Voir la chronique Les carnet de l'Inventaire, Le Festin n°78)


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Dagrant ou Dagrand Gustave-Pierre,
Gustave-Pierre Dagrant ou Dagrand (1839 - 1915)

Né Pierre-Gustave Dagrand en 1839, change son nom en Gustave-Pierre Dagrant en 1889. Peintre-verrier à Bayonne, puis à Bordeaux (7, cours Saint-Jean).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître verrier, attribution par source

La villa comprend un étage de soubassement (moellon apparent) rachetant la dénivellation, un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. Elle est composée de différents corps de bâtiments distingués par leur toiture (toits à longs pans, pignon couvert, tuile mécanique). Un belvédère (aujourd'hui fermé) est couvert par un toit bombé (tuile en écaille). Les pignons présentent une charpente ouvragée. L'étage de l’élévation antérieure (Ouest) comprend un bow-window. L'extension moderne (arrondi au Sud) est couverte par un toit à longs pans et croupe polygonale.

Murs enduit
Toit tuile mécanique, tuile en écaille
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
  • CULOT Maurice. La ville d'hiver d'Arcachon. Paris : Institut Français d'Architecture, 1983.

    P. 122, 123 (Ill.)
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand