Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Saint-Joseph puis Manditafred puis Hauteclaire

Dossier IA33002017 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Hauteclaire
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 29 allée Emile-Péreire , allée Charles-Rhoné
Cadastre : 2012 AC 91

La villa, alors nommée Saint-Joseph, a été construite en 1894 selon les plans de l'architecte Jean-Michel Alaux pour le baron de Lusse de Syon. Après 1930, elle porte le nom actuel de Hauteclaire après avoir portée un temps le nom de Manditafred.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1894, daté par source
Auteur(s) Auteur : Alaux Jean-Michel,
Jean-Michel Alaux (1850 - 1935)

Jean-Michel ou Michel, fils de Gustave Alaux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

La villa comprend un sous-sol (moellon apparent), un rez-de-chaussée surélevé, un étage carré et un étage de comble. Le toit à longs pans (pignon couvert) est couvert de tuile mécanique. Les encadrements des baies et les chaînes d'angle sont en pierre.

Murs enduit
Toit tuile mécanique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand