Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Roméo puis Gymnase Bertini puis Toléde ou Tolédo

Dossier IA33002173 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Toléde ou Tolédo
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 7 allée du Moulin Rouge
Cadastre : 2012 AC 172

Le gymnase Bertini a été construit vers 1862 pour le compte de la Compagnie des Chemins de Fer du Midi par l'architecte Gustave Alaux. Le plan du Domaine d'Arcachon dressé par l'ingénieur en chef Paul Régnauld en 1865 montre le "gymnase" à l'ouest du parc du Casino. Vers 1886 l'architecte Jules de Miramont remplace le toit de chaume, la brique apparente des murs, les supports et les garde-corps en ciment moulé imitant le bois, en un décor de bois découpé, et couvre le toit de tuile. Le plan-guide de la ville d'Hiver établi par l'architecte Marcel Ormières en 1889 montre qu'à cette date l'édifice est nommé Tolède et se présente selon un plan en L. Le "Plan d'Arcachon" dressé par l'agence de location Arcachon-Office (vers 1910-1914) mentionne la villa Toledo.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1862, daté par source
1886, daté par source
Auteur(s) Auteur : Alaux Gustave,
Gustave Alaux (1816 - 1882)

Jean-Paul Louis Gustave Alaux, né à Bordeaux le 29 novembre 1816 à Bordeaux, mort dans la même ville le 23 mars 1882 ; fils du peintre Jean-Paul, dit Gentil-Alaux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte,
Auteur : Miramont Jules de,
Jules de Miramont (1862 - 1935)

Né en 1862 en Lot-et-Garonne, Jules de Miramont fait ses études à l’école d'Architecture de Bordeaux, il en sort diplômé en 1884. Ancien élève de Marcel Ormières il devient son collaborateur à Arcachon, ville où il décède en 1935.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte,

Edifice construit en brique et pan de bois. Il comprend un rez-de-chaussée et un étage carré. Toit à longs pans couvert de tuile mécanique. Ferme débordante, décor de bois découpé. Garde-corps du balcon et de l'escalier extérieur en bois découpé.

Murs brique
pan de bois
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
  • CULOT Maurice. La ville d'hiver d'Arcachon. Paris : Institut Français d'Architecture, 1983.

    P. 186-189 (Ill.)
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand