Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Régine

Dossier IA33002121 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Régine
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : allée Corrigan , 2 allée des Dune
Cadastre : 2012 AH 168

La villa Régine est mentionnée pour la première fois dans l'Avenir d'Arcachon du 13 octobre 1895, période de sa construction. Elle a été édifiée selon les plans de l'architecte Marcel Ormières, et construite par l'entrepreneur Blavy pour Eugène Dubousset ex-sous-préfet d'Orléans (qui fait aussi construire la villa Germaine-Engèle). L'agence de location de villas Ducos propose un croquis et le plan des différents niveaux dans son catalogue de 1898.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1896, daté par source
Auteur(s) Auteur : Ormières Marcel,
Marcel Ormières (24/06/1853 - 10/02/1941)

Notices biographiques : Ferret P. 481 et Guérin : Des hommes et des activités.

Les villas Ormières d'Arcachon, Le Festin n°89, 2014


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Blavy Pierre,
Pierre Blavy (1843 - 1928)

Pierre Blavy a été le principal entrepreneur associé aux architectes qui ont œuvré à Arcachon dans la deuxième moitié du 19e siècle et au début du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie, attribution par source

La villa comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée surélevé et un étage carré. Elle est composée de différents corps de bâtiments : un corps de plan rectangulaire au Sud (travée Est polygonale) couvert par un toit à longs pans (égouts retroussés, tuile mécanique). Un corps de plan carré (Nord) couvert par un toit à longs pans (demi-croupe, tuile mécanique). A l'angle de ces deux corps : une tour d'escalier polygonale, couverte par un toit polygonal (tuile plate). Les chaînes d'angle présente une alternance de brique et pierre. La baie de l'étage (Est) et les baies de l'étage (Ouest) comportent un balcon (garde-corps) en bois découpé.

Murs enduit
Toit tuile mécanique, tuile plate
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand