Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Nélombo

Dossier IA33002087 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Nélombo
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 34 allée Emile-Péreire
Cadastre : 2012 AC 282

La villa a été construite vers 1925 , elle est attribuée aux architectes Edouard Bauhain et Raymond Bardaud. Elle n'apparaît cependant pas sur le catalogue de location de villas daté des années 1927-1928. Elle figure dans le catalogue de l'agence Mérelle daté de 1940.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle , daté par source
Auteur(s) Auteur : Bauhain Edouard,
Edouard Bauhain (1864 - 1930)

Biographie rédigée par Marie-Laure Crosnier Leconte :

Jean Pierre Édouard Bauhain, né à Bordeaux (Gironde) le 22 juin 1864, fils de Jules Charles Bauhain, et de Marie Brousset Pierris, élève de Gustave Lemarchand architecte à Bordeaux (à l'atelier le 4 mars 1884), puis de Louis Jules André (à l'atelier le 4 avril 1885) et Victor Laloux à l'École des Beaux-arts, admis en 2è classe le 1er avril 1885, obtient 23 récompenses dont 1 3è Médaille en exercices d'histoire de l'architecture le 22 juin 1885, logiste au Concours Chaudesaigues le 7 novembre 1885, admis au 2è essai du Concours de Rome en 1887, 1889 et 1890, Prix Achille Leclère de l'Académie des Beaux-arts le 19 mars 1887, 1è classe le 9 janvier 1890, obtient un total de 16 ½ valeurs dont le Prix de reconnaissance des architectes américains le 26 mars 1890 (Une tour d'observation sur les récifs de l'île Thomson Floride), 1 Seconde Médaille en projet rendu, 1 Première Médaille au Concours Rougevin le 26 février 1891, 1 Seconde Médaille au Concours Godebœuf le 24 décembre 1891, 1 Seconde Médaille au Concours Rougevin le 25 février 1892, 1è mention en histoire de l'architecture et dernière mention le 2 novembre 1893 (architecte à Paris 14è [entre 1891 et 1895], Paris 4è [entre 1897 et 1910], et Paris 7è [entre 1911 et 1914], agence active de 1896 à 1928 au moins, associé à Raymond Barbaud (1860-1927) [fils d'Alexis Clodomir Barbaud substitut du Procureur impérial de Tarascon, qui a un dossier d'élève à l'École des Beaux-arts, mais n'a jamais passé le concours d'admission, élève de Léon Ginain et Louis Dumoulin (architecte à Saint-Germain-en-Laye), de 1894 à c. 1910, architectures de petits châteaux, et quelques grands hôtels, dont l'hôtel du Palais à Poitiers de 1908 à 1928]; crée un cabinet à Cognac, Charente, et Bordeaux, Gironde, avec R. Barbaud; primé en concours publics, 1er Prix au concours pour la caisse d'épargne de Flers (Orne), pour une fontaine à Toul (Meurthe-et-Moselle) et une salle de fêtes à Suresnes (Hauts-de-Seine); constructions particulières ; actifs en Algérie ou Tunisie, construisent une maison à Fedj-el-Adoum El-Fedj, Algérie ?] en 1906-07; expose au Salon des artistes français à Paris en 1890, Fontaine pour la terrasse du jardin public, à Bordeaux, 1891, Une salle de billard, 1892, Cloître de l'église Saint Trophime d'Arles, 1893, Château de la Rochefoucauld, état actuel et restauration renaissance, en coll. avec Jules Godefroy (1863-1928), Médaille de 2è classe et Bourse de voyage, 1894, Projet d'Hôtel de Ville; Fontaine monumentale à Toul, M. Schnegg sculpteur, 1895, Exposition des Beaux-Arts, musée d'armes et de médailles, 1896, Projet pour le monument de Carnot, à Angoulême, 1897, Serre, propriété de M. Briand, de la maison Boutillier-Briand, à Cognac, en coll. avec R. Barbaud; Propriété de M. Pelletant, à Genté, Charente, motif central de la façade, en coll. avec R. Barbaud, 1898, Fontaine, place Amédée-Larrieu, à Bordeaux, en coll. avec R. Barbaud, 1899, Château de Bellebranche, restauration, en coll. avec R. Barbaud, 1900, Concours international pour l'Université de Berkeley, Californie, en coll. avec R. Barbaud, 1902, Tombeau de M. Hunebelle à Clamart, en coll. avec R. Barbaud, et 1903, Projet de fontaine monumentale [à Reims], en coll. avec R. Barbaud, et à l'Exposition universelle à Paris en 1900, Palais pour l'Exposition des Beaux-Arts, Musée des Médailles, Ville de Bordeaux, et Saint-Louis en 1904, Fontaine monumentale pour la ville de Reims; 1è mention au Prix Duc le 6 avril 1895 pour Un projet d'Exposition des Beaux-Arts et de Musée des armes et médailles; primé au Concours pour l'University of California à Berkeley, États-Unis, avec R. Barbaud, en 1898-99; expose au T Square Club de Philadelphie en 1899 et au Chicago Architectural Club en 1900, University of California, designs submitted in the Phoebe Hearts Architectural Competition, avec Barbaud; expert près la Cour d'appel de Paris; membre de la Société centrale des architectes en 1917; 1è mention au Prix Duc de l'Académie des Beaux-arts le 6 avril 1895 (Un projet d'Exposition des Beaux-Arts et de Musée des armes et médailles); mort en janvier 1930; Archives nationales de France, AJ/52/354, dossier d'élève; A.N.F., 526 AP, plans; Centre d'archives d'architecture du XXe siècle, 234 Ifa; Delaire; annonce de décès dans le Bulletin de la Grande Masse, février 1931, p. 220; Dugast et Parizet)

http://www.purl.org/inha/agorha/002/79798

https://gtc.hypotheses.org/1529


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Barbaud Raymond,
Raymond Barbaud (1860 - 1927)

Voir notice Edouard Bauhain.

http://www.purl.org/inha/agorha/002/79798

https://gtc.hypotheses.org/1529


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

La villa comprend un rez-de-chaussée et un étage carré. Le toit à longs pans et croupe est couvert de tuile mécanique. L'élévation antérieure comprend 2 travées. La porte d'entrée cintrée présente une marquise (fer et verre). La travée droite (en saillie) de l'élévation antérieure présente une baie cintrée au rez-de-chaussée, surmontée par une loggia (garde-corps métallique) supportée par des colonnes jumelées de section carré.

Murs enduit
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
croupe
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand