Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Montretout

Dossier IA33002080 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Montretout
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 3 allée Alexandre-Dumas
Cadastre : 2012 AC 147

La villa a été construite vers 1863-1864 sous la direction de Paul Régnauld ingénieur en chef des Chemins de Fer du Midi, pour le compte d'Emile Pereire. Une photographie d'Alphonse Terpereau prise en 1865, donne l'aspect originel de la villa. Elle figure sur les premiers plans de la Ville d'Hiver (1864). Elle était destinée à la location. L'Avenir d'Arcachon dans son numéro 3 mars 1878 signale que P. Régnauld en est propriétaire. Le Guide Pratique de l'Etranger à Arcachon daté d'Aout 1864 mentionne que la villa possède 15 chambres de maître, un salon, une salle à manger, une cuisine, une salle de bain. Le catalogue de l'agence Ducos publié vers 1898, présente un croquis de la villa et les plans des différents niveaux d'élévation. Une photographie prise en 1976 montre qu'à cette date la villa a été transformée (la toiture en ardoise, les lambrequins et bois découpés ont disparus).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1863, daté par source
Auteur(s) Auteur : Régnauld Paul,
Paul Régnauld (16 novembre 1827 - 1874)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître d'oeuvre,
Personnalité : Pereire Emile, commanditaire, attribution par source

La villa comprend un sous-sol (pierre de taille), un rez-de-chaussée surélevé accessible par un escalier en pierre (10 degrés, garde-corps en pierre, décor de polylobes), un étage carré et un étage de comble. Elle est couverte par un toit à longs pans, pignon couvert (tuile mécanique, égouts retroussés). Les travées centrales des élévations antérieure et postérieure présentent des pignons couverts par des toits à deux pans. L'élévation latérale Est comprend un bow-window au premier étage. Le corps de bâtiment en rez-de-chaussée surélevé (Ouest), comprend un large bow-window sur son élévation Nord.

Murs enduit
Toit tuile mécanique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit à deux pans
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
  • CULOT Maurice. La ville d'hiver d'Arcachon. Paris : Institut Français d'Architecture, 1983.

    P. 154, 155 (Ill.)
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand