Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Marinette puis Notre-Dame-de-Bonne-Espérance puis Buffon

Dossier IA33001944 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Buffon
Parties constituantes non étudiées chapelle
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 2 allée Velpeau , allée du Moulin-Rouge
Cadastre : 2011 AC 187

La villa est nommée Marinette sur un plan relatif à l'extension de la canalisation de gaz daté du 16 janvier 1865. Elle apparaît sous le nom de Buffon sur le plan général du Domaine d'Arcachon dressé par la Compagnie des Chemins de Fer Midi en 1865 par l'ingénieur en chef Paul Régnauld. Elle est alors au centre de sa parcelle, voisine des châssis des jardins de la ville au sud et des grandes écuries, vers le nord. Le journal L'avenir d'Arcachon en date du 6 aout 1893 signale que les religieuses du Tondu vont s'installer à la villa Buffon qui à cette occasion est nommée Notre-Dame de Bonne-Espérance. Une carte postale de l'atelier Marcellini (installé à Arcachon en 1903) montre des sœurs au balcon de la villa. La carte postale de l'éditeur Delboy présente aussi l'édifice dans son état du début du 20e siècle : clôture en bois, garde-corps du balcon en bois découpé, lambrequin décorant la toiture, véranda en bois. Si ces éléments n'existent plus, le volume général originel de la villa a été conservé jusqu'à présent. Une chapelle a été construite proche de la villa dans les années 1950 (à l'emplacement probable de la villa Jasmin visible sur la carte de l'éditeur Delboy). Cette chapelle est aujourd'hui occupée par des logements.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1865, daté par source

Villa de plan rectangulaire composée d'un rez-de-chaussée, 1 étage carré, 1 étage de comble. La toiture à 2 versants, pignon couvert sur les 4 élévations, est couverte de tuile mécanique. La chapelle située au sud-ouest est en parpaings, toit à longs pans couvert de tuile mécanique.

Murs enduit
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à deux pans
pignon couvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand