Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Les Pins Tranquilles

Dossier IA33002110 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Le Pin puis Les Pins Tranquilles
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 7 allée Corrigan , 31 avenue Victor-Hugo
Cadastre : 2012 AH 50

La villa Le Pin (nom du propriétaire) est mentionnée pour la première fois dans l'Avenir d'Arcachon du 7 mai 1882, période de sa construction. Le catalogue de l'agence Ducos (vers 1898) présente un croquis de la villa et les plans des niveaux. Les plans de la ville d'Arcachon de 1889 et 1896 la nomme encore Le Pin. Les catalogues des agences de location (1927-1928 et 1940) la nomme Villa Pigola.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1882, daté par source

La villa comprend un sous-sol, un rez-de-chaussée et un étage carré. Elle est composée de différents corps de bâtiments. L'élévation antérieure (Sud) présente trois travées. La travée centrale est en saillie, polygonale, couvert par un toit à deux pans, pignon couvert. Le corps de bâtiment Est, est couvert par une terrasse (garde-corps en brique). Le corps de bâtiment Ouest est couvert par un toit à deux pans. Au Nord-Est le corps de bâtiment est couvert par un toit à longs pans, il est éclairé par des lucarnes en chien assis. Les encadrements des baies et les chaînes d'angle sont en brique.

Murs enduit
Toit tuile mécanique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand