Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa les Orchidées

Dossier IA33002096 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Esterhazy puis les Orchidées
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 1 promenade des Anglais
Cadastre : 2012 AC 200

La villa est construite en 1882 pour Ernest de Perrinelle-Dumay, soldat de métier, parisien. Elle porte alors le nom d'Estherazy. En 1899 elle appartient à la famille de l'architecte Roger Expert. Dans son numéro du 8 décembre 1901, l'Avenir d'Arcachon signale que l'architecte Gabriel Fargeaudoux et l'entrepreneur Blavy reconstruisent la villa "plus importante". Le ministre Joseph Caillaux et sa femme y séjournent en 1922-1923. La villa est achetée par René de Vivie de Régie en 1924. Un article de l'Avenir d'Arcachon du 16 mars 1924 décrit l'aménagement intérieur de la villa alors appelée les Orchidées.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1882, daté par source
1901, daté par source
Auteur(s) Auteur : Fargeaudoux Gabriel,
Gabriel Fargeaudoux (1865 - 1956)

Voir l'article d'Eliane Keller "Un Limousin, architecte et édile d'Arcachon..." Bulletin de la SHAAP, n°140, 2eme trimestre 2009.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source
Auteur : Blavy Pierre,
Pierre Blavy (1843 - 1928)

Pierre Blavy a été le principal entrepreneur associé aux architectes qui ont œuvré à Arcachon dans la deuxième moitié du 19e siècle et au début du 20e siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie, attribution par source
Personnalité : Caillaux Joseph, habitant célèbre, attribution par source
Personnalité : Expert Roger-Henri

Maison construite en pierre, le toit à brisis est couvert par de l'ardoise. La villa comprend un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble éclairé par des lucarnes dans le brisis. L'élévation antérieure présente 3 travées. L'entrée, dans la travée centrale, est abritée par le balcon du 1er étage soutenu par des colonnes de pierre. Un corps de bâtiment en rez-de-chaussée est construit contre l'élévation latérale droite. Le toit de ce corps de bâtiment offre une terrasse entourée d'une balustrade au niveau du 1er étage.

Murs pierre
Toit ardoise
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit brisé en pavillon
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand