Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa l'Ensoleillée

Dossier IA33001981 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Sevilla puis L'Ensoleillée
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 9 allée Moulin-Rouge , allée d' Espagne
Cadastre : 2012 AH 173

Le plan établi en 1865 par l'ingénieur en chef Paul Régnauld pour la Compagnie des Chemins de Fer du Midi montre qu'à cette date le secteur où est aujourd'hui située la villa n'est pas construit. La villa d'abord appelée Sévilla est mentionnée dans le numéro de l'Avenir d'Arcachon du 8 avril 1877 année probable de la construction. Elle apparaît sur le Plan-Guide de la Ville d'Hiver dressé par l'architecte Marcel Ormières pour l'agence Brannens en 1889 sous le nom de Sévilla et sous le même nom encore en 1896 sur le plan du même Ormières. Le plan de l'agence de location Economic-Agence (1927-1928) la nomme l'Ensoleillée.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1877, daté par source

La villa est composée de différents corps de bâtiments dont un, polygonal, en avancé sur l'élévation antérieure. Cette partie du logis comprend une véranda, elle est couverte par un toit à deux pans et demi-croupe. La toiture est couverte de tuile mécanique. L'encadrement des baies et les chaines d'angle sont en brique apparente. Une frises de brique marque les niveaux d'élévation. Les garde-corps des balcons sont en bois découpé. Les lambrequins sont en zinc.

Murs brique
enduit
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Élévations extérieures élévation à travées
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand