Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Hélios

Dossier IA33002255 réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Hélios
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 36 avenue Sainte-Marie , 2 rue de Joigny
Cadastre : 2012 AB 19

Une construction est représentée sur le plan du Domaine d'Arcachon dressé par l'ingénieur en chef Paul Régnauld en 1865, dans le secteur de l'actuelle villa. Le boulevard de l'Océan aménagé plus tard semble tracé sur la parcelle de cette construction qui alors aurait disparu. Le plan de l'ingénieur Lawson en 1882 fait apparaître une construction sur cette parcelle (n°214), peut-être plus au nord. Il s'agit de la villa Joigny (le marquis de Joigny en est propriétaire). A ce même endroit, la villa alors nommée Guido, est mentionnée sur les plans des agences de location des années 1910-1914. La villa actuelle occupe la même parcelle, elle porte le nom d'Hélios et pourrait avoir été édifiée à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle

La villa est construite en brique avec enduit partiel. Le toit à longs pans est couvert de tuile mécanique. L'élévation antérieure (nord) comprend un corps de logis central couvert par un toit à deux pans, pignon couvert (fermette débordante, pignon décoré de bois découpé, balcons aux 2 étages avec garde-corps en bois découpé). De part et d'autre de ce corps de logis central, 1 corps de logis en appentis. Le rez-de-chaussée est occupé par une véranda accessible par un escalier rattrapant le niveau du sous-sol. La tourelle d'escalier demi-hors œuvre (élévation sud) est couverte par un toit conique.

Murs brique
enduit
Toit tuile mécanique
Étages sous-sol, rez-de-chaussée, 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans
toit conique
Escaliers escalier demi-hors-oeuvre
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand