Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Graigcrostan

Dossier IA33001972 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Graigcrostan
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 2 allée Brémontier , allée Faust
Cadastre : 2012 AC 181

Le numéro du 11 avril 1880 de l'Avenir d'Arcachon annonce que M. Mac Gregor, lord anglais, a acheté la villa Hermosa et un vaste terrain pour faire construire une villa par un architecte londonien. La villa est construite en 1880-1881. William Laird Mac Gregor se rend aussi acquéreur d'autres biens alentours. Une photographie de la fin du 19e siècle donne l'aspect originel de la villa Graigcrostan. Les lambrequins et les flèches des toitures n'existent plus aujourd'hui. L'intérieur, principalement, a été transformé au gré des propriétaires ou des affectations de la villa (antenne du lycée Michel-Montaigne de Bordeaux en 1940). Elle est aujourd'hui une copropriété divisée en appartement.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1880, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Laird Mac Gregor William, commanditaire, attribution par source

La villa comprend un rez-de-chaussée, un étage carré et un étage de comble. Elle est composée de différents corps de bâtiment. Un premier corps de bâtiment (aile nord-ouest) visible depuis l'allée Brémontier présente des balcons régnant devant les 2 étages (garde-corps à balustres, piliers en pierre à cannelures et chapiteaux toscans). A l'angle sud du 1er étage, le balcon repose sur un culot et est abrité par un élément en forme d'abat-voix. L'élévation sud-est (2eme corps de bâtiment), comprend des galeries au niveau des 2 étages et un belvédère couvert par un toit en pavillon. Des vitraux ornent des baies de la cage de l'escalier. Des carreaux de céramique représentant les mois décorent la cheminée d'un salon.

Murs pierre
brique
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre
Techniques vitrail
céramique
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
Périodiques
  • DUBOSCQ Bertrand, KELLER Eliane. "La villa Graigcrostan à Arcachon". Bulletin de la Société historique et archéologique d'Arcachon et du Pays de Buch, n° 143, 1er trimestre 2010.

    P. 55-66
  • COSTEDOAT Delphine. "Bizarre manoir, la villa Graigcrostan à Arcachon". Le Festin n° 62., été 2007.

    P. 32
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand