Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Villa Gay-Lussac

Dossier IA33002004 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination maison de villégiature
Appellations dite villa Marius puis Gay-Lussac
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : 11 allée des Dunes
Cadastre : 2012 AH 186

La villa ne figure par sur le Plan-Guide de la Ville d'Hiver dressé par l'architecte Marcel Ormières pour l'agence de location Brannens en 1889. La villa Marius est mentionnée dans l'Avenir d'Arcachon du 6 novembre 1892, période de sa construction. Elle est représentée sous ce même nom sur le plan Ormières de 1896. Elle porte le nom de Gay-Lussac dans le catalogue de location de l'agence Economic-Agence de 1928-1929.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1892, daté par source

La villa comprend un rez-de-chaussée surélevé rachetant la déclivité du terrain. Ce niveau est accessible sur l'élévation antérieure (sud-ouest) par un escalier avec une terrasse (garde-corps en bois découpé) de part et d'autre. Les baies de l'étage présentent un balcon (garde-corps en bois découpé). L'étage de comble est situé sur la partie droite du logis. Il est couvert par un toit à deux pans (égouts retroussés, pignon décoré de bois découpé). Les baies et chaînes d'angle présentent une alternance de brique et pierre.

Murs enduit
Toit tuile mécanique
Étages rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
toit à deux pans
pignon couvert
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • LEROUGE Renée. Les villas de la ville d'Hiver d'Arcachon de 1863 à nos jours. T.E.R. de maîtrise d'Histoire de l'art moderne et contemporain sous la direction de M. Daniel Rabreau. - Bordeaux : Université Michel de Montaigne, 1991.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine : TU LER
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand