Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Viaduc ferroviaire de Muratel

Dossier IA24001476 inclus dans Voie ferrée réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Précision dénomination viaduc ferroviaire
Appellations de Muratel
Dénominations viaduc
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Terrasson-Lavilledieu
Adresse Commune : Beauregard-de-Terrasson
Lieu-dit : Muratel
Cadastre : 1988 B2 663

L'avant-projet de ligne entre Hautefort et Sarlat, présenté par les ingénieurs Liébeaux et Fargandie dès 1874, entre dans le cadre du plan Freycinet (loi de juillet 1879) qui vise au développement des lignes d'intérêt local. Une enquête parcellaire est menée par les ingénieurs Mouret et Roman en 1884. Le viaduc de Muratel (deuxième partie du lot n° 9) est construit entre 1893 et 1895 par les entrepreneurs Diricq et Chaux, supervisés par l'ingénieur des Ponts et Chaussées Marchat.

Situé sur la section d'Hautefort à Condat de la ligne Nontron-Sarlat, le pont permet le franchissement de la vallée de l'Elle, affluent de la Vézère. Il mène à l'entrée du tunnel qui perce la colline de Muratel sur 215 mètres. Dans le cahier des charges daté de juillet 1892, il est prévu que le viaduc de Muratel soit "en alignement et en rampe de 0.015, se compose de 7 arches en plein cintre dont 6 de 8m,00 d'ouverture et une arche central de 23m,00. Il aura une largeur de 4m,50 entre parapets, et sa hauteur au-dessus du fond de l'Elle sera de 17m. Des contreforts maçonnés sur les culées et les piles-culées seront établis de manière à former refuge au niveau de la voie. Mode d'exécution : les voûtes seront construites en deux rouleaux. Les quarts de cônes seront faits avec les déblais rocheux des tranchées, et ces déblais, à la surface, seront arrangés à la main". Le parement est dit "en moellons têtués".

La ligne de chemin de fer est ouverte aux voyageurs le 15 octobre 1899. Elle est suspendue le 26 février 1917 et les rails sont prélevés pour les besoins de l'armée. La ligne est remise en service le 5 janvier 1920 puis fermée le 15 mai 1939. Elle est définitivement déclassée le 3 novembre 1941, le viaduc de Muratel est désaffecté depuis. Sa chaussée a été goudronnée pour l'accès aux véhicules lors du chantier de l'autoroute A 89 et la construction du viaduc de l'Elle, situé à 1,5 kilomètres plus au nord.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Dates 1895, daté par source
Auteur(s) Auteur : Chaux,
Chaux

Diricq et Chaux, entrepreneurs de travaux publics à Terrasson.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Diricq,
Diricq

Diricq et Chaux entrepreneurs de travaux publics à Terrasson


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Marchat,
Marchat

Ingénieur des Ponts et Chaussées


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur des Ponts et Chaussées, attribution par source

Le viaduc de Muratel mesure 105 m de longueur pour 4,5 m de largeur. Il est constitué d'un tablier rectiligne bordé de parapets maçonnés. L'ensemble est porté par sept arches en pierre de taille de Chancelade, dont une grande arche centrale de 23 mètres d'ouverture. Les piliers de celle-ci sont flanqués de contreforts légèrement talutés. Au droit de ces derniers, des niches refuges soutenues par des consoles à ressauts ponctuent le tablier. Les arches, les piliers et les contreforts sont traités en bossage rustiqué et à ciselure relevée.

Murs calcaire moellon
calcaire pierre de taille
Mesures :
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • "Viaduc de Muratel, Chemin de fer de Nontron à Sarlat, section d'Hautefort à Condat, enquêtes parcellaires, commune de Beauregard, D II 1 : plan général au 1/10000e, D II 2, profil en long, DII 3 : plan parcellaire au 1/1000e". Dessin, encre, par G.-E. Mouret, 1884.

    Archives départementales de la Dordogne : S 1457
Documents figurés
  • "Viaduc de Muratel, ligne de Nontron-Sarlat, section d'Hautefort à Condat, remise à la Compagnie des chemins de fer d'Orléans". Dessin, encre, par Boulzaguet, 1906.

    Archives départementales de la Dordogne : S 1517
Périodiques
  • MARABOUT Vincent. "Par monts et vaux : Muratel et le chemin de fer", Mémoire de Beauregard, La revue de la section Histoire et Patrimoine du Foyer laïque, n°2, avril 2013, p. 7-9.

(c) Conseil départemental de la Dordogne ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Marabout Vincent