Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Tombeau de la famille Henri Lacouture

Dossier IM40006386 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations tombeau
Appellations de la famille Henri Lacouture
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Dumes
Emplacement dans l'édifice cimetière, au nord

Ce tombeau de style néo-toscan fut probablement édifié au début du XXe siècle pour Jean Jacques Henri Lacouture (Castaignos-Souslens 20 février 1846 - Dumes 12 avril 1921), dont le nom figure au fronton. Il abrite les sépultures d'Henri et de sa femme Marthe Marie Jeanne Dages (née à Doazit le 4 octobre 1861), de leurs deux filles Marie Suzanne Léontine, Mme Joseph Dupin-Dulau (Dumes 1er novembre 1886 - idem 10 juillet 1909), et Marie Ursule Virgine Léoncia Hélène, dite Noémie, vicomtesse de Saint-Angel (Dumes 21 février 1885 - idem 10 juin 1923), ainsi que les descendants de cette dernière.

La famille Lacouture possédait le domaine de Pédarzacq à Dumes. Une autre branche de la famille, issue de l'oncle paternel d'Henri, Charles Lacouture junior (1818-1885), maire de Dumes, possède son propre tombeau dans le cimetière.

Marthe Marie Jeanne Dages offrit en 1889 (?), conjointement avec sa belle-sœur Joséphine Lacouture, l'une des verrières fournies à la nouvelle église par Gustave-Pierre Dagrant. La famille maternelle de Mme Dages-Lacouture, les Hiard, est inhumée à la chapelle du cimetière de Mugron.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle

Le tombeau, surélevé sur un piédestal, affecte l'aspect d'un petit temple antique d'ordre pseudo-toscan, avec fausse cella rectangulaire, portique à quatre colonnes et fronton sur la face antérieure, toit à deux versants. La paroi de fond derrière le portique a été récemment revêtue de granit avec plaques funéraires encastrées.

Catégories taille de pierre, marbrerie, sculpture
Structures plan, rectangulaire colonne, 4
Matériaux calcaire, appareillé, mouluré
granite, poli, gravé
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies ornementation, colonne, chapiteau toscan, croix, couronne végétale, lierre
Précision représentations

Le fronton est orné d'une couronne d'immortelles rubanée et suspendue à une console (relief rapporté) et de branches de lierre de part et d'autre (gravées). A l'aplomb des rampants est posée une croix en ronde bosse aux extrémités tréflées et aux bras gravés de stries. Il manque sans doute deux motifs d'amortissement sur les socles aux angles du toit sur la face.

Inscriptions & marques inscription concernant le propriétaire, en relief
épitaphe, gravé
Précision inscriptions

Inscription concernant le propriétaire (sculptée en relief sur la frise de l'entablement, sur la face) : FAMILLE Henri LACOUTURE. Épitaphes (gravées et dorées sur des plaques modernes en granit) : LÉONTINE DUPIN-DULAU / NÉE LACOUTURE / 1887-1909 // CHARLES LACOUTURE / 1846-1909 (1ère plaque posée à plat) ; NOÉMIE / DE SAINT ANGEL / NÉE LACOUTURE / 1885-1923 (2e plaque posée à plat) ; JEHAN / DE / SAINT ANGEL / 1872-1956 // LAURE / DE / SAINT ANGEL / 1876-1963 (3e plaque posée à plat) ; HENRI / DE / SAINT ANGEL / 1905-1992 ; MARIE / DE / SAINT ANGEL / NÉE PRAT / 1909-1992 (deux plaques encastrées dans la paroi de fond, rangée supérieure) ; CHRISTIAN / JUILLE / 1927-2008 ; XAVIER / JUILLE / 1956 (deux plaques encastrées dans la paroi de fond, rangée inférieure).

États conservations oeuvre restaurée
partie remplacée
manque
Précision état de conservation

Le tombeau a été restauré au cours des dernières décennies (en 1992 ?), la paroi du fond refaite en granit et les plaques funéraires d'origine remplacées à cette occasion (certaines des épitaphes anciennes ont été fautivement reprises : erreurs de dates). Il manque sans doute deux motifs d'amortissement aux angles du toit sur la face antérieure.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe