Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Cimetière

Tombeau de la famille de Laborde-Lassale

Dossier IM40006679 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations tombeau
Appellations de la famille de Laborde-Lassale
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : avenue du Général-Leclerc
Emplacement dans l'édifice carré 6, tombe 109

L'histoire de la famille de Laborde-Lassale est connue grâce aux travaux de l'un de ses membres, André (1846-1924), rédacteur en chef du journal monarchiste La Nouvelle Chalosse, maire d'Eyres-Moncube pendant trente-trois ans et auteur d'un ouvrage dédié à ses ancêtres. La famille possédait au XIXe siècle le château de Laféourère à Eyres-Moncube, édifié après 1809 par Joseph Alexandre de Laborde (1776-1840) et cédé en 1985 aux religieuses bénédictines de Saint-Eustase. Elle fut aussi la bienfaitrice de l'église paroissiale d'Eyres (verrière, maître-autel, peintures murales).

La concession familiale au cimetière de Saint-Sever abrite les tombes du même Joseph Alexandre et de sa femme, née Angélique Françoise de Laborde-Lissalde (1781-1823), de son frère cadet Jean-Baptiste Victor (1783-1853), ancien directeur du port de Bordeaux, de leur sœur célibataire Marguerite Rosalie (1770-1850), et de deux autres femmes de la famille. Le cimetière ayant été inauguré entre 1839 et 1844, la réalisation du tombeau pourrait remonter au décès de Joseph Alexandre en 1840 ou à celui de Marguerite Rosalie dix ans plus tard.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle

La sépulture est constituée de trois plates-tombes en grès, rectangulaires à tête en plein cintre, posées sur une dalle de ciment cantonnée de huit bornes en forme d'obélisque, en pierre, reliées par des chaînes de fer.

Catégories taille de pierre, ferronnerie
Structures plan, rectangulaire
Matériaux grès, mouluré, gravé
fer
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Précision représentations

Bornes en forme d'obélisque.

Inscriptions & marques épitaphe, gravé, illisible
Précision inscriptions

Épitaphes (presque entièrement effacées) sur les plates-tombes :

1) ... JOSEPH ALEXANDRE / DE LABORDE / LASSALE NÉ /... DECEMBRE 1776 / DÉCÉDÉ LE 23 / AOÛT 1840 / PRIEZ POUR EUX.

2) [croix] / CI GIT / ... / ... / ... / ... / 30 JUIN 1850 / A 80 ANNEES / ... / P. P. L.

3) ... / ... DE MONSIEUR LE ... / JEAN-BAPTISTE VICTOR DE LABORDE-LASSALE / ... / ANCIEN DIRECTEUR / DU PORT DE BORDEAUX / CHEV. DE S. LOUIS / ... / DÉCÉDÉ A ST SEVER / LE ... NOVEMBRE 1853.

[La première tombe est celle de Joseph Alexandre de Laborde-Lassale (Saint-Sever 5.12.1776 - Saint-Sever 23.8.1840), de son épouse Angélique Françoise de Laborde-Lissalde (Bayonne 15.9.1781 - Saint-Sever 29.3.1823) et de Marie Louise d'Arblade de Séailles (11.12.1855 - Saint-Sever 9.10.1921), épouse de leur petit-fils Élie de Laborde-Lassale. La deuxième tombe est celle de Marie Aymée Marguerite Rosalie de Laborde-Lassale (Labeyrie 24.2.1771 - Saint-Sever 30.6.1850), sœur aînée célibataire de Joseph Alexandre, et de Marie-Henriette de Laborde-Lassale, comtesse Molinier (17.7.1880 - 1942), fille aînée d'Élie de Laborde et Marie-Louise d'Arblade de Séailles. La troisième tombe est celle de Jean-Baptiste Victor de Laborde-Lassale (Saint-Sever 14.5.1783 - Saint-Sever 15.11.1853), directeur du port de Bordeaux, frère cadet de Joseph Alexandre.]

États conservations oeuvre menacée
Précision état de conservation

Concession réputée à l'état d'abandon : procédure de reprise en cours.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe