Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Vincent-de-Xaintes

Tombeau d'un abbé (couvercle de sarcophage)

Dossier IM40004385 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations tombeau
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Dax
Adresse : place Saint-Vincent
Emplacement dans l'édifice collatéral gauche, chapelle des fonts baptismaux

Ce couvercle de sarcophage ne fut pas, comme on l'a parfois avancé, découvert lors des fouilles qui précédèrent la reconstruction de l'église en 1892-1893. Il est en effet signalé dès 1887 dans la monographie paroissiale du curé Charles Dulau, qui précise qu'il a lui-même accolé vers 1880 ce couvercle avec le sarcophage gallo-romain de marbre qui sert aujourd'hui de maître-autel (réf. IM40004392). Considéré alors comme un élément du tombeau de saint Vincent de Xaintes, le fondateur semi-mythique du diocèse de Dax, le gisant fut classé au titre des monuments historiques en 1906. Pourtant, en dépit de sa crosse tournée vers l'extérieur, il s'agit plus probablement du gisant d'un abbé mitré de la fin du XIIe siècle ou de la première moitié du XIIIe. Après la reconstruction de l'église à la fin du XIXe siècle, l’œuvre fut déplacée dans le bras droit du transept, puis dans la chapelle des fonts baptismaux après 1992.

Période(s) Principale : 4e quart 12e siècle, 1ère moitié 13e siècle , daté par travaux historiques , (?)

Couvercle en calcaire (?) monolithe, posé sur un socle maçonné moderne.

Catégories sculpture
Matériaux calcaire, monolithe, (?), décor en haut relief, décor dans la masse
Mesures h : 26.0
l : 194.0
la : 71.0
Précision dimensions

Dimensions du couvercle sans le socle moderne.

Iconographies homme
abbé
gisant
crosse
ange
support
Précision représentations

Le gisant est représenté bénissant, une crosse (au crosseron tourné vers l'extérieur) à son côté gauche ; près de sa tête, un petit ange en vol semble soutenir sa main bénissante ; les pieds du prélat reposent sur deux supports zoomorphes très mutilés (sans doute des lions ou des chiens ?).

États conservations oeuvre mutilée
mauvais état
Précision état de conservation

Le gisant est très mutilé, en particulier le visage du défunt (le nez manque) et surtout les pieds et ses supports. Le couvercle est présenté sur un support maçonné moderne.

Arrêté de protection : effigie funéraire d'un abbé, dit autrefois tombeau de saint Vincent de Xaintes.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1906/12/14

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Saint-Vincent-de-Xaintes à Dax, par le curé Charles Dulau, 1887.

    Monographie paroissiale de Saint-Vincent-de-Xaintes à Dax (1887) Archives départementales des Landes : 16 J 19
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe