Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Basilique Notre-Dame de Buglose

Tableau : Vierge à l'Enfant (Notre-Dame des infirmes)

Dossier IM40004685 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations tableau
Titres Vierge à l'Enfant (Notre-Dame des infirmes)
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Saint-Vincent-de-Paul
Lieu-dit : Buglose
Emplacement dans l'édifice maison Notre-Dame, escalier

Cette toile fit certainement partie des tableaux exécutés à Toulouse en 1847 pour le compte de l'évêque d'Aire, Mgr Lanneluc, au même titre que La Découverte de la statue de Notre-Dame de Buglose (réf. IM40004683) et que la Procession de Notre-Dame de Buglose (réf. IM40004684). L'hypothèse est confortée par le fait que l’œuvre est la reproduction partielle du Martyre des saints Jean et Paul, peint en 1632 par le Guerchin (1591-1666) pour la cathédrale de Reggio, passé dans les collections du duc de Modène après 1782, saisi par les Français en 1798 et envoyé avant 1813 au musée des Augustins de Toulouse. Le copiste, qui a très probablement travaillé au musée devant l'original (les couleurs sont fidèlement reproduites), n'a conservé que le groupe de la Vierge à l'Enfant du registre supérieur, en supprimant la scène du martyre proprement dit. Outre l'ajout d'un linge de pudeur autour des hanches de l'Enfant Jésus (nu dans l'original du Guerchin), il a remplacé la scène éliminée par un dallage sur lequel sont posées deux béquilles, transformant ainsi le groupe en une "Notre-Dame des infirmes" (la Salus infirmorum des Litanies), sujet approprié à une église de pèlerinage fréquentée par de nombreux malades.

Le tableau a été déposé à une date indéterminée à la maison Notre-Dame, l'établissement lazariste contigu au sanctuaire.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1847, daté par source
Stade de création copie partielle de peinture
Lieu d'exécution Commune : Toulouse
Auteur(s) Auteur de la source figurée : Barbieri Giovanni Francesco, dit(e) le Guerchin,
Giovanni Francesco Barbieri , dit(e) le Guerchin (1591 - 1666)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre

Toile en un seul lé, à tissage serré et régulier, avec préparation blanche, clouée sur la rive d'un châssis en croix. Cadre en bois mouluré simple, peint en noir et doré (moulure intérieure).

Catégories peinture
Structures rectangulaire vertical
Matériaux toile, support, en un seul lé, peinture à l'huile
Mesures h : 180.0
la : 136.0
Précision dimensions

Dimensions à l'ouverture du cadre. Cadre : h = 193 ; la = 148 (montants : la = 6 ; traverses : la = 6,5).

Iconographies Vierge à l'Enfant, nuée, pavement, béquille
Précision représentations

La Vierge, assise sur une nuée, tient l'Enfant dans son giron ; tous deux ont le regard fixé sur une paire de béquilles posée sur un dallage de pierre au registre inférieur.

Inscriptions & marques numéro d'inventaire, manuscrit, sur étiquette
Précision inscriptions

Numéro d'inventaire sur une pastille collée au bas du cadre : 20.

États conservations oeuvre restaurée
Statut de la propriété propriété du département
Intérêt de l'œuvre À signaler

Annexes

  • Extraits de la correspondance de l'évêque d'Aire, Mgr Lanneluc, avec les missionnaires de Buglose (1847) (cités dans L. Cazaunau et J. Lesbats, Buglose, 1970, p. 144) :

    - "Vos tableaux sont finis ; ils vont être mis en roulage. Vous pourrez préparer 700 francs pour la peinture et les cadres." (Toulouse, 11 juin 1847).

    - "Je ne comprends pas la difficulté relative aux tableaux. Il est vrai que c'est moi [l'évêque] qui ai fait venir les vieux pour faire exécuter les nouveaux ; mais quelqu'un de vos Messieurs aurait-il oublié que c'est à l'assurance qu'il seraient payés, sans qu'il en coûte rien à la maison, que je consentis à cette dépense à laquelle je répugnais extrêmement. S'il en est ainsi, c'est une leçon que je n'oublierai pas, s'il en plaît à Dieu. Si vous ne pouvez pas les payez (sic) d'une manière ou d'une autre, je les garderai pour mon compte, moi qui, sur tant d'instances, ai eu la maladresse de les commander, sans prendre mes précautions." (juin [?] 1847).

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe