Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Ancien couvent des Capucins, puis hôpital

Tableau : Sainte Madeleine pénitente

Dossier IM40007011 réalisé en 2018

Fiche

Dénominations tableau
Titres Sainte Madeleine pénitente
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : 3 rue de la Guillerie

Comme l'indique son dossier aux Archives nationales, ce tableau fut commandé en 1848 par l'État au peintre Léon Viardot (1805-1900) - frère cadet du célèbre écrivain d'art Louis Viardot (époux de la cantatrice Pauline Viardot-Garcia) - à destination de l'hospice de Saint-Sever, dont il devait orner la chapelle. L'artiste perçut dès 1850 la somme convenue de 1000 francs, mais son absence de Paris "pour raison de santé" ne lui permit pas de commencer son travail avant l'année suivante. Enfin, "le tableau n'a pu être expédié que le 3 août 1855, M. Viardot l'ayant gardé depuis le 17 août 1851". La toile porte la signature du peintre et la date 1855, sans doute celle de l'achèvement. Longtemps conservée à la chapelle de l'hôpital, elle fut inventoriée en 1969 dans la pharmacie de l'établissement, avant d'être déposée au musée des Jacobins de la ville.

La composition, très influencée par les Madeleine pénitente françaises et italiennes du XVIIe siècle, semble toutefois une œuvre originale et non une copie ou dérivation.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1855, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Paris
Auteur(s) Auteur : Viardot Léon,
Léon Viardot (1805 - 1900)

Peintre né à Dijon le 1er septembre 1805 et mort à Paris en 1900, frère cadet de l'écrivain d'art Louis Viardot. Élève d'Ary Scheffer et de François-Édouard Picot, il exposa au Salon de Paris à partir de 1831 et y obtint une médaille de 2e classe en 1835.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, signature
Personnalité : Napoléon III, dit(e) empereur des Français,
Napoléon III , né(e) Bonaparte , dit(e) empereur des Français (1808 - 1873)

Président de la République française de 1848 à 1852, puis empereur des Français de 1852 à 1870.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par source

Toile rectangulaire verticale en un seul lé, clouée sur la rive du châssis ; cadre en bois (assemblage par onglets) mouluré en talon droit et doré à la mixtion, avec cartel encadré d'ornements de plâtre sur la traverse inférieure.

Catégories peinture, menuiserie
Structures rectangulaire vertical
Matériaux toile, support, en un seul lé, peinture à l'huile
bois, mouluré, décor en relief, décor rapporté, doré à la feuille d'or à l'huile
Mesures h : 125.0
la : 95.0
Précision dimensions

Dimensions à l'ouverture du cadre. Cadre : h = 156 ; la = 125.

Iconographies à mi-corps, sainte Madeleine pénitente, assis, grotte, crucifix, livre
ornementation, ove, dard, rai de coeur, cartouche rocaille
Précision représentations

Sainte Madeleine est figurée aux genoux, assise dans une grotte, la tête appuyée sur son bras gauche, lequel est posé sur un rocher près d'un livre ouvert et d'une croix faite de deux bouts de bois et fichée dans une anfractuosité de la roche. La sainte, ses cheveux blonds épars, le bas du corps drapé dans un manteau bleu, sa chemise agrafée sur l'épaule gauche mais dévoilant un sein, tourne ses yeux emplis de larmes vers le crucifix. Une ouverture de la grotte, à gauche, laisse voir un paysage désolé de montagnes arides.

Ornementation du cadre : frise d'oves et dards sur la moulure extérieure, de rais de cœur sur la moulure intérieure ; cartel en forme de cartouche rocaille à volutes et feuilles.

Inscriptions & marques signature, peint
date, peint
inscription concernant le donateur, peint, sur cartel
Précision inscriptions

Signature et date (en cursives de couleur brune, en bas à droite, sur le rocher) : Léon Viardot / 1855. Inscription concernant le donateur (sur le cartel du cadre) : DONNÉ PAR L'EMPEREUR / 1855.

Précision état de conservation

État en 1969 : quelques lacunes dans la couche picturale en partie haute, réseau de craquelures circulaires sur le visage et le fond de paysage, craquelures caractéristiques de l'emploi du bitume.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Commande d'un tableau de "La Madelaine" au peintre Léon Viardot, 1851.

    Archives nationales, Paris : F/21/370, dossier 34
  • Attribution d'un tableau de "La Madelaine" par Léon Viardot à la chapelle de l'hospice de Saint-Sever, 1855.

    Archives nationales, Paris : F/21/60, dossier 3
  • Service du patrimoine et de l'Inventaire. Dossier de pré-inventaire de l'ancien hôpital de Saint-Sever, 1969.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe