Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Étienne

Tableau : Saint Eutrope guérissant un jeune infirme

Dossier IM40003994 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations tableau
Titres Saint Eutrope guérissant un jeune infirme
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Narrosse
Emplacement dans l'édifice nef
mur occidental

Saint Eutrope était jusqu'à la Révolution le titulaire de l'église de Narrosse. Le fait est rappelé par l'existence de ce tableau, qui surmontait sans doute l'un des autels secondaires de l'édifice dédié au saint. Si la peinture actuelle date manifestement du milieu du XIXe siècle, comme le montrent entre autres détails le sarrau et les sabots du petit paysan, l'analyse effectuée par Sophie Pérault à l'occasion de la restauration de 1988-1989 a révélé la présence sous-jacente d'une autre figure d'évêque (toujours saint Eutrope ?) de composition différente, dont l'exécution remonte au XVIIe ou au XVIIIe siècle. A l'instar de la Lapidation de saint Étienne du maître-autel (réf. IM40003993), le tableau ancien fut donc partiellement ou totalement repeint, probablement par le même Eugène Milliès-Lacroix (Montauban 1809 - Dax 1856) : le traitement de la chape épiscopale est en effet très proche de celui de la dalmatique de saint Étienne. La figure de saint Eutrope, très inspirée de certaines lithographies coloriées du début du XIXe siècle comme celles de la maison parisienne Basset, est fautivement désignée sous le nom de "saint Martin" dans l'inventaire de 1906.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle
Lieu d'exécution (incertitude sur le lieu)
Édifice ou site : Aquitaine, 40, Dax
Auteur(s) Auteur : Milliès-Lacroix Joseph Eugène, dit(e) Lacroix Eugène,
Joseph Eugène Milliès-Lacroix , dit(e) Lacroix Eugène (1809 - 1856)

Né à Montauban le 18 avril 1809, mort à Dax le 17 mai 1856, issu d'une famille de marchands selliers montalbanaise, installé à Dax comme négociant, mena aussi une carrière de peintre religieux et de portraitiste de la société dacquoise. Son fils Raphaël Milliès-Lacroix (1850-1941) fut maire de Dax, sénateur des Landes et ministre des colonies, son petit-fils Eugène (1876-1961) sénateur-maire de Dax.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, (?)

Support (en remploi) constitué de 4 planches verticales de largeur inégale ; préparation blanche ; cadre en bois mouluré et peint faux bois. Le revers n'a pu être examiné, le tableau étant fixé au mur par des pattes de fer.

Catégories peinture
Structures rectangulaire vertical
Matériaux bois, support, en plusieurs éléments, peinture à l'huile
Précision dimensions

Dimensions à l'ouverture du cadre : h = 161 ; la = 115 ; cadre : h = 181 ; la = 136 ; largeur des montants du cadre : la = 11.

Iconographies saint Eutrope de Saintes, évêque, crosse, mitre), guérison miraculeuse, enfan
fond de paysage, lac, ville, montagne
Précision représentations

Saint Eutrope, revêtu de ses ornements épiscopaux, la crosse en main, bénit un jeune garçon agenouillé à ses pieds, vêtu d'un sarrau et chaussé de sabots de paysan, sa béquille d'infirme posée devant lui.

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Panneau restauré en 1988-1989 par Sophie Pérault, restauratrice à Toulouse. Les planches sont à nouveau légèrement disjointes (2011).

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe