Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Gilles

Tableau : Résurrection

Dossier IM40006740 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations tableau
Titres Résurrection
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Montgaillard
Emplacement dans l'édifice porche, mur nord

Copie anonyme d'un tableau de Carle van Loo (1734, Hagerty Museum of Art), gravé en 1755 par Salvador Carmona, dont l'église d'Estibeaux (canton de Pouillon) conserve une autre copie (réf. IM40001312) également dans le sens de la gravure. La toile de Montgaillard, qui date probablement de la fin du XVIIIe siècle ou du début du siècle suivant (préparation rouge), ne semble pas figurer dans l'inventaire de février 1906 consécutif à la loi de Séparation. Comme l'indique le cartel sur son cadre, elle fut offerte, sans doute après 1906, par le poète Arthur Poydenot (1839-1926), propriétaire du château de Prous, fils de Théophile Poydenot et d'Eulalie Loustaunau, bienfaiteurs de l'église de Montgaillard. Arthur Poydenot, surnommé "lou Pouyanot de Prous", publia l'essentiel de son œuvre dans la presse royaliste locale.

Période(s) Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Stade de création copie d'estampe
Auteur(s) Auteur de la source figurée : Van Loo Charles André, dit(e) Carle,
Charles André Van Loo , dit(e) Carle (1705 - 1765)

Né à Nice le 15 février 1705, mort à Paris le 15 juillet 1765, fils de Louis-Abraham van Loo. Gouverneur de l'École royale des élèves protégés en 1749, recteur (1754) puis directeur (1763) de l’Académie royale de peinture et de sculpture, Premier peintre du roi en juin 1762.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre
Auteur : Carmona Manuel Salvador,
Manuel Salvador Carmona (1734 - 1820)

Graveur espagnol né à Nava del Rey (province de Valladolid) le 20 mai 1734, élève de Dupuis à Paris, agréé à l'Académie royale de Paris en 1759 (reçu en 1761), puis retourné en Espagne et agréé à l'Académie royale de San Fernando en 1764 ; mort à Madrid le 15 octobre 1820.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
graveur
Personnalité : Poydenot Arthur Barthélemy Marie, dit(e) lou Pouyanot de Prous,
Arthur Barthélemy Marie Poydenot , dit(e) lou Pouyanot de Prous (1839 - 1926)

Né et mort à Saint-Sever, fils de Théophile Poydenot et d'Eulalie Loustaunau, dont il hérita le château de Prous à Montgaillard (Landes). Poète sous le pseudonyme de "lou Pouyanot de Prous". Sur son œuvre poétique, voir : J. Guichenuy, "Arthur Poydenot (1839-1926)", Bulletin de la Société de Borda, 1965, n° 398.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur

Toile en un deux lés verticaux avec couture au centre, à tissage serré et régulier et préparation rouge, clouée sur la rive d'un châssis en croix ; couche picturale très mince ; cadre en bois mouluré simple, avec cartel de cuivre sur la traverse inférieure.

Catégories peinture
Structures rectangulaire vertical
Matériaux toile, en plusieurs lés, peinture à l'huile
bois, mouluré
Mesures h : 220.0
la : 165.0
Précision dimensions

Dimensions avec le cadre.

Iconographies Résurrection du Christ, soldat, sommeil, ange
Précision représentations

Le Christ glorieux jaillit du tombeau dont un ange a soulevé la dalle ; des trois soldats à ses pieds, l'un est encore endormi, un autre armé d'une hallebarde vient de s’apercevoir de l'événement.

Inscriptions & marques inscription concernant le donateur, sur partie rapportée
Précision inscriptions

Inscription concernant le donateur (sur le cartel du cadre) : DON DE M. Arthur POYDENOT.

États conservations mauvais état
Précision état de conservation

La couche picturale, très mince et dégradée par l'humidité, présente de nombreuses lacunes laissant la préparation rouge à nu, principalement dans la zone inférieure (surtout dans l'angle gauche) et sur le bord supérieur (essentiellement dans le ciel, mais aussi sur le visage du Christ, presque entièrement détruit).

Statut de la propriété propriété de la commune (?)
propriété d'une association cultuelle (?)
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe