Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Cathédrale Notre-Dame

Tableau : Le Christ et Nicodème

Dossier IM40004544 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations tableau
Titres Le Christ et Nicodème
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Dax
Adresse : place de la Cathédrale , place Roger-Ducos
Emplacement dans l'édifice bras sud du transept, mur est

Ce tableau fut, selon l'archiprêtre B. Darmaillacq (1955), offert à la cathédrale par la famille Le Quien de La Neufville. Le don intervint sans doute à la mort du dernier représentant mâle de la famille, Charles (1806-1892), donateur en outre des deux pendants de Sainte Madeleine et Saint Jérôme (réf. IM40004542) et peut-être de l'Adoration des bergers d'après Hans von Aachen (réf. IM40004543). Toutes ces peintures provenaient vraisemblablement de la collection de Charles-Auguste Le Quien de La Neufville (1728-1805), dernier évêque de Dax avant la Révolution, petit-fils du peintre et collectionneur lillois Arnould de Vuez (1644-1720). Le Christ et Nicodème fut revendiqué lors de l'inventaire de février 1906 (où il figure sous le n° 37) par Mme Ernest Lasserre, née Charlotte Emma d'Avezac de Castera (1837-1921), fille de Caroline-Anne Le Quien de La Neufville et nièce de Charles. Le tableau fut classé dès 1912 au titre des Monuments historiques.

L’œuvre a reçu des attributions successives ou simultanées à Hendrik Goltzius (1558-1617) et, avec davantage de vraisemblance, à Gerrit van Honthorst (1590-1656), avant d'être rendue par Jacques Foucart à un élève d'Honthort, Matthias Stom ou Stomer (Amersfoort ? vers 1589 ou 1600 - Messine ? vers 1651), Néerlandais de naissance et Sicilien d'adoption. La comparaison avec les versions autographes du même sujet par Stomer, à la Galleria Nazionale d'Arte Antica à Rome et au Hessisches Landesmuseum de Darmstadt, ainsi qu'avec d'autres "nocturnes" sûrs comme le Jacob et Esaü de l'Ermitage ou les Repas d'Emmaüs de Grenoble et de Madrid (collection Thyssen-Bornemisza), emporte l'adhésion.

Les circonstances de la commande de l’œuvre pourraient sans doute être éclairées par les inscriptions, malheureusement presque indéchiffrables, peintes sur deux des lettres posées sur la table. L'une d'entre elles, qui porte une suscription adressée à un cardinal ("Reverendissimo et eminentissimo card..."), désigne probablement le commanditaire : peut-être s'agit-il du cardinal Doria, archevêque de Palerme (1573-1642), ou du cardinal de Torres, archevêque de Monreale (1584-1642), deux prélats pour lesquels Stomer semble avoir travaillé lors de son séjour en Sicile au début des années 1640.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Auteur(s) Auteur : Stomer Matthias,
Matthias Stomer (1600 - 1652)

Matthias Stom ou Stomer, né en 1600 à Amersfoort (?), mort après 1652.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, attribution par analyse stylistique
Personnalité : Le Quien de La Neufville Charles,
Charles Le Quien de La Neufville (1806 - 1892)

Petit-neveu et homonyme du dernier évêque de Dax avant la Révolution, Charles Auguste Le Quien de La Neufville.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur

Toile à tissage serré et régulier, en un seul lé, à préparation rouge, tendue sur la rive du châssis ; cadre en bois mouluré et doré à la feuille.

Catégories peinture
Structures support, rectangulaire horizontal
Matériaux toile, support, en un seul lé, peinture à l'huile
bois, mouluré, décor en relief, décor rapporté, doré à la feuille d'or à l'eau
Mesures h : 118.0
la : 146.5
Précision dimensions

Dimensions à l'ouverture du cadre. Montants et traverses du cadre : la = 15.

Iconographies effet de lumière, Christ, saint Nicodème, rencontre, discussion, enseignement, serviteur, lampe à huile, nuit
ornementation, ove, dard, rai de coeur
Précision représentations

La rencontre nocturne du Christ et du pharisien Nicodème à Jérusalem (Jean, 3, 1-21) est ici réduite à trois personnages cadrés à mi-corps et éclairés par une seule chandelle placée au centre de la composition. A gauche, le Christ debout, la main gauche ouverte en un grand geste rhétorique ; à droite, Nicodème assis, la main droite posée sur le livre de la Torah dont il souligne un passage de son index ; à l'arrière-plan, derrière Nicodème, un serviteur presque entièrement dissimulé dans l'ombre.

Ornementation du cadre : oves et dards (moulure extérieure) et rais de cœur (moulure intérieure).

Inscriptions & marques inscription, peint, sur l'oeuvre, illisible
inscription concernant l'auteur, peint, sur cartel
Précision inscriptions

Inscription (sur la lettre posée sur la table, sous le livre de Nicodème) : Revsmo et (?) emin. Card. / [...]. Inscription (sur l'une des deux lettres posées près du Christ) : illisible.

Inscription concernant l'auteur sur le cartel du cadre : HONTHORST.

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Tableau restauré en 1982 par les soins de l'Association des Amis de la cathédrale de Dax. État en 2012 : la couche picturale présente quelques lacunes dans la partie inférieure.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1912/11/05

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens de la mense et de la fabrique, 5 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 107/15-17
Bibliographie
  • VERDI Richard. Matthias Stom : Isaac blessing Jacob. Cat. expo. : The Barber

    Institute of Fine Arts, The University of Birmingham, 29 octobre 1999-16 janvier 2000.

Périodiques
  • DARMAILLACQ B. "Les cathédrales de Dax".Bulletin de la Société de Borda, 79, 1955.

    p. 3-16
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe