Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Tableau du retable du maître-autel : Assomption

Dossier IM40005407 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations tableau
Titres Assomption
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Baigts
Emplacement dans l'édifice choeur

Ce tableau, qui illustre la dédicace de l'église, doit être contemporain du retable dont il occupe la contre-table (fin du XVIIe ou début du XVIIIe siècle). Il reproduit (à l'exception du coloris, entièrement différent) un tableau de Rubens commandé vers 1637 par Charles et Johannes Angelus de Schotte pour le maître-autel de l'église de la Chartreuse de Bruxelles, puis entré dès 1643 dans la collection des princes de Liechtenstein et actuellement conservé au Liechtenstein Museum de Vienne. La copie est dans le sens de l'original et ne s'inspire donc pas directement de l'estampe en contrepartie exécutée par Jan Witdoeck en 1639, mais plutôt d'une copie non identifiée de celle-ci. L'église Notre-Dame-de-l'Assomption de Beynac (Dordogne) conserve une autre copie de la toile de Rubens, inspirée quant à elle par la gravure de Witdoeck.

Période(s) Principale : limite 17e siècle 18e siècle
Stade de création copie de peinture
Auteur(s) Auteur de la source figurée : Rubens Peter Paul, peintre

Toile en deux lés avec couture horizontale au centre (préparation non visible) ; châssis à quatre traverses ; cadre en bois mouluré et doré (originellement à la feuille), avec décor sculpté aux coins.

Catégories peinture
Structures rectangulaire vertical
Matériaux toile, support, en plusieurs lés, peinture à l'huile
bois, mouluré, décor en bas relief, décor rapporté, doré, peint faux or
Mesures h : 212.0
la : 180.0
Précision dimensions

Cadre : la = 15.

Iconographies Assomption, les apôtres, sainte Madeleine, ange, angelot, tombeau
ornementation, palmette, rose
Précision représentations

Composition en deux registres superposés : en bas, les apôtres, sainte Madeleine et une autre sainte femme groupés autour du tombeau ouvert et empli de fleurs ; en haut, la Vierge s'élevant dans le ciel, entourée d'anges enfants et adolescents, dont deux tiennent une palme et une couronne de fleurs.

Ornementation aux coins du cadre : palmette "en lambrequins" et tiges fleuries de roses et de marguerites.

Précision état de conservation

Toile affaissée et avachie, couche picturale encrassée, embu, traces des traverses du châssis.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Baigts, 1888.

    Archives départementales des Landes : 16 J 18 b
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (9 mars 1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 26/5
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 12

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe