Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Tableau du retable de l'autel ouest : Saint Nicolas ressuscitant les trois enfants dans le saloir

Dossier IM64004106 réalisé en 2019

Fiche

Dénominations tableau
Titres Saint Nicolas ressuscitant les trois enfants dans le saloir
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Emplacement dans l'édifice chœur, autel de droite

Ce tableau à la touche fluide et grasse et à la palette claire est probablement de la même main que le Saint Jean-Baptiste qui lui fait pendant sur l'autel gauche. Datable comme lui des dernières décennies du XVIIIe siècle, il provient donc de l'ancien autel dédié au saint évêque de Myre, remplacé lors des travaux de l'abbé Saint-Guily dans les années 1840. Une confrérie de Saint-Nicolas était très anciennement établie dans l'église en faveur des âmes du Purgatoire - ses statuts avaient été approuvés dès 1356 par l'évêque de Bayonne Pierre V de Saint-Johan.

La composition est copiée d'après une estampe du graveur parisien Charles Dumonstier (mort en 1782), éditée en 1740 pour la Confrérie des maîtres tonneliers anciens déchargeurs de vin de Paris, dont elle représente les deux saints patrons, Jean-Baptiste et Nicolas. L'effigie isolée du saint Nicolas de Dumonstier fut toutefois reproduite à plusieurs reprises jusqu'au XIXe siècle par des imprimeurs-éditeurs parisiens de la rue Saint-Jacques, comme Pillot (taille douce de 1834, voir lien web) ou Basset. L'église de Villennes-sur-Seine (Yvelines) conserve un tableau inspiré de la même estampe (réf. IM78001705).

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Stade de création copie d'estampe
Auteur(s) Auteur de la source figurée : Dumonstier Charles,
Charles Dumonstier ( - 1782)

Graveur parisien mort en 1782.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
graveur

Toile en un seul lé, à tissage serré et régulier, clouée sur la rive d'un châssis à montant médian ; préparation non visible ; cadre en bois mouluré, doré à la mixtion (moulure intérieure) et peint en blanc, avec décor (angelots jumelés) en relief rapporté en stuc.

Catégories peinture, menuiserie, sculpture
Structures rectangulaire vertical
Matériaux toile, support, en un seul lé, peinture à l'huile
bois, mouluré, doré à la feuille d'or à l'huile, peint
Mesures h : 182.0
la : 133.0
Précision dimensions

Cadre : la = 18,5.

Iconographies saint Nicolas et les trois clercs au saloir, résurrection, enfant, nu
Précision représentations

Saint Nicolas, évêque de Myre, revêtu de ses ornements épiscopaux (soutane noire, rochet, chape rouge à doublure verte et mitre dorée), la crosse en main, bénit les trois enfants nus émergeant du saloir. La scène se déroule dans une galerie ouverte, dallée de pierre, fermée par un garde-corps supportant une colonnade. Des rayons lumineux percent la nuée sombre qui entoure le saint, symbolisant le miracle en train de s'accomplir.

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Tableau restauré en 2000.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 1986/03/14
Précisions sur la protection

Arrêté de protection : XVIIIe siècle ?

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe