Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Georges

Tableau double face (ancienne bannière de procession) : Saint Georges et saint Jean l’Évangéliste

Dossier IM40005312 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations bannière de procession, tableau
Titres Saint Georges et saint Jean l’Évangéliste
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Saint-Geours-d'Auribat
Emplacement dans l'édifice sacristie
Oeuvre disparue

Cette peinture, exécutée sur les deux faces d'une seule et même toile, était certainement une bannière de procession à l'origine. L'effigie équestre de saint Georges, patron de la paroisse, pourrait dater des premières décennies du XVIIe siècle, plutôt que du XVIe siècle comme il est généralement avancé. Elle s'inspire probablement d'une estampe, peut-être dans le genre d'Antonio Tempesta. La figure de saint Jean l’Évangéliste, même si elle relève d'un esprit différent et plus "moderne" (nuée, draperie flottante), semble toutefois de la même main que le saint Georges, qui présente des traits communs (visage poupin avec menton rond à fossette, bouche cordiforme à la lèvre supérieure "en accolade", etc.). L’œuvre a été restaurée en 1986 par Claudine Passicos, de Laurède.

Période(s) Principale : 1ère moitié 17e siècle , (?)

La peinture est exécutée à l'huile sur les deux faces d'une toile de lin au tissage régulier et assez lâche. Depuis 1986, l’œuvre est présentée insérée à l'intérieur d'un double vitrage dans un cadre en bois mouluré, lui-même monté sur un bras articulé mobile fixé au mur.

Catégories peinture
Structures double face, rectangulaire vertical
Matériaux toile, support, peinture à l'huile
Mesures h : 87.0
la : 72.0
Précision dimensions

Dimensions de la toile.

Iconographies scène, saint Georges et le dragon, soldat, cavalier, casque, lance, cheval, dragon, mise à mort
figure biblique, saint Jean l'Evangéliste, nuée
Précision représentations

Sur l'une des faces, l'effigie de saint Georges à cheval terrassant de sa lance le dragon étendu au sol ; le saint est coiffé d'un casque du type bourguignotte. Sur l'autre face, saint Jean l’Évangéliste assis sur une nuée, le regard tourné vers le ciel, drapé dans une tunique bleu nuit et un manteau rouge dont un pan envolé forme un nimbe autour du saint.

États conservations changement de fonction
oeuvre restaurée
Précision état de conservation

La face avec saint Georges présente une forte usure de la couche picturale, réduite à presque rien sur une partie importante des surfaces.

Rare exemple conservé de bannière de procession ancienne.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe