Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église abbatiale Saint-Sever

Tabernacle de l'autel de saint Joseph

Dossier IM40006140 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations tabernacle
Appellations de la chapelle de saint Joseph
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Vol Anges cariatides de part et d'autre de la porte volés après 1970.
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : place du Tour du Sol
Emplacement dans l'édifice chapelle sud dite de saint Joseph, mur est
cloître, salle d'art sacré

Certains détails ornementaux comme les anges cariatides (récemment volés) de part et d'autre de la porte permettent de dater ce meuble des dernières décennies du XVIIe siècle. Placé, encore en 1970, au-dessus de l'autel de saint Joseph, le tabernacle (inscrit au titre des Monuments historiques) a été préservé après la démolition de la chapelle vers 1995 et est désormais exposé dans la salle d'art sacré du cloître.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle

Le tabernacle possède un soubassement, un entablement architecturé et une exposition surélevée. La porte en plein cintre est flanquée de deux anges cariatides ; les faces latérales sont quant à elles encadrées par des colonnettes torses à chapiteau corinthien. Ces six éléments (cariatides et colonnettes) reposent sur des piédestaux. Le décor est taillé dans la masse pour la porte et Dieu le Père (exposition) et rapporté ailleurs. Intérieur peint grossièrement en faux marbre rouge, dessus peint en rouge.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, droit colonne, 4
Matériaux bois, mouluré, décor en bas relief, décor dans la masse, décor en haut relief, décor rapporté, peint, polychrome, faux marbre, doré à la feuille d'or à l'eau, apprêt gravé
Mesures h : 72.0
la : 59.0
pr : 31.0
h : 30.0
la : 19.2
h : 33.0
h : 15.7
Iconographies ciboire, Christ, Vierge, Dieu le Père, ange, cariatide
ornementation, rameau d'olivier, fleur, feuillage, ruban, nuée, colonnette, volute, feuille d'acanthe, guillochis
Précision représentations

Un ciboire en bas relief, lui même décoré de feuilles d'acanthe, orne la porte du tabernacle surmontée de deux rameaux d'olivier gravés et brunis sur fond amati. De part et d'autre de la porte, un ange cariatide orant, le bas du corps sortant d'une gaine à volutes (volés récemment). De chaque côté du tabernacle, un médaillon ovale entouré de nœuds de rubans et portant le buste de profil du Christ à droite et de la Vierge à gauche. La lunette sur la face de l'exposition comporte un bas-relief représentant Dieu le Père parmi les nuées. Les personnages sont peints de couleurs naturelles : yeux et cheveux bruns, beige clair pour Dieu le Père.

A chaque angle du tabernacle se trouve une colonnette torse à chapiteau corinthien. La face et les côtés du soubassement ainsi que les côtés de l'exposition comportent un décor en reparure représentant une fleur de laquelle s'échappent et s'enroulent quatre feuilles d'acanthe. Les surfaces planes sont couvertes de motifs décoratifs gravés en reparure (brunis et amatis) : fleurs, feuilles, branches d'olivier autour de la porte, quadrillages sur la frise de l'exposition, guillochis.

États conservations manque
oeuvre restaurée

Précision état de conservation

Il manque le socle arrière gauche. Les anges cariatides de la face encore présents lors de l'inventaire de 1969 ont été volés par la suite. Toute la partie droite de l'entablement et du couronnement est cassée ainsi que les moulures. Sur la porte, le pied du ciboire est également brisé. La partie gauche de la base est refaite tout comme le montant droit de l'exposition. Vermoulures. Tabernacle entièrement piqué par les insectes.

Arrêté d'inscription : tabernacle. 17e siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 2001/01/26
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Fascianella Linda - Maisonnave Jean-Philippe