Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Synthèse Aéronautique ex-région Aquitaine

Dossier IA33004602 réalisé en 2013
Aires d'études Nouvelle-Aquitaine
Adresse Commune : Bordeaux

Le développement du secteur Aéronautique Spatial Défense (ASD) en Aquitaine remonte au premier conflit mondial qui conduit des entreprises aéronautiques à délocaliser leurs usines dans le Sud-Ouest. En parallèle, le développement des structures métalliques pour avion permet à une société locale, Dyle et Bacalan, de diversifier ses activités dans ce nouveau domaine. Cette première période marque durablement la région par le développement de savoirs et de savoir-faire locaux. Pendant les années 1930, l’État réorganise l’industrie aéronautique pour des raisons stratégiques face à l’Allemagne hitlérienne. Le Front populaire procède à la nationalisation de l’essentiel des entreprises du secteur et les concentre en six entités sur une base géographique. Ainsi est créée la Société Nationale de Construction Aéronautique du Sud-Ouest (SNCASO). Des entreprises publiques sont décentralisées et les entreprises privées sont aidées pour leur délocalisation.

A partir des années 1960, de nouvelles implantations consacrent la vocation balistique de l’aire bordelaise, qui devient le centre productif de la force de dissuasion grâce à la fabrication de missiles. Certaines institutions sont même impliquées dans le programme civil du lanceur de satellites français Diamant auquel succède l’européen Ariane. Parallèlement, les activités aéronautiques se développent autour notamment des succès de Dassault et les laboratoires de recherche s’orientent dans la conception de matériaux aéronautiques innovants.

Ce fort développement est lié à trois facteurs : la volonté du Général De Gaulle de développer la FNS (Force Nucléaire Stratégique), la volonté des premiers gouvernements de la Ve République de décentraliser les activités industrielles, ce dernier facteur étant fortement relayé en Aquitaine par le maire et Président de l'Assemblée Nationale, Jacques Chaban-Delmas (1915-2000), qui œuvre à l'échelle locale via son comité d'expansion et à Paris via ses réseaux pour favoriser les implantations dans sa région.

Pendant les années 2000, du point de vue de l’histoire des entreprises, des rapprochements majeurs ont lieu, avec la création d’EADS ou au sein du groupe Safran. En parallèle, trois projets phares touchent l’ex-région Aquitaine : la création du pôle de compétitivité Aerospace Valley en 2005, la mise en œuvre du parc technologique Aeroparc à Mérignac depuis 2007 et l’ouverture à Latresne en 2011 de l’Aerocampus, un centre de formation aux métiers de la maintenance aéronautique.

Depuis le début des années 2000, on constate des recompositions dans la supply chain en aéronautique qui se traduit par une répartition de la production de l’avion sur un ensemble plus large de firmes spécialisée, c’est ce que l’on appelle la production modulaire. Cette évolution récente est celle qui a le plus de conséquences sur l'organisation des sites, créant des friches industrielles au profit de nouvelles usines aux bâtiments modulables.

L'enquête menée entre 2011 et 2015 s'est centrée sur les entreprises "donneuses d'ordre" qui ont marquées durablement le territoire aquitain. Ainsi, exceptés quatre sites anciens à Bègles, Bordeaux et Talence dont les bâtiments ont disparu, tous les sites visités sont encore en fonctionnement et sont membres de l'association Bordeaux Aquitaine Aéronautique et Spatial (BAAS).

Cette étude exhaustive des sites des entreprises membres de BAAS a permis de mettre en évidence une typologie de bâtiments et des lieux jusque-là ignorés par les chercheurs sur le patrimoine industriel comme les bancs d’essais ou les zones pyrotechniques d’assemblage de missiles.

Globalement, de la première guerre au années 1950, les bâtiments de production et les bureaux sont dominés par une architecture fonctionnaliste, organisés en atelier dédiés à des technologies spécifiques (ajustage, fraisage...), le plus souvent sous sheds. A partir des années 1960, la brique est remplacée par le béton, voire la tôle pour les constructions légères des zones pyrotechniques. Depuis le début des années 2000, la production modulaire entraîne un resserrement des savoir-faire autour du cœur de métier des avionneurs, les ateliers spécialisés disparaissent au profit de grandes halles sectorisées dominées par le numérique et par des opérateurs ayant de plus en plus de responsabilités. Si l’héritage est revendiqué, cette production n’incite pas à conserver les anciens ateliers et des friches industrielles se créent avant d'être remplacées par les nouveaux bâtiments. La seule exception est celle du site de l’avionneur Dassault qui conçoit toujours, depuis 1949, un nouveau bâtiment à chaque nouveau projet.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Correspondance et iconographie relatives au CAEPE de St-Médard-en-Jalles, années 1960.

    MINARM - Service historique de la défense, Châtellerault : AA 914 1B2 112
  • Correspondance et iconographie relatives au CAEPE de St-Médard-en-Jalles, années 1960.

    MINARM - Service historique de la défense, Châtellerault : AA 914 1B2 113
Bibliographie
  • DUMAS Jean. « L’analyse géographique entre les choix économiques et les systèmes sociaux : la constitution du complexe aérospatial bordelais ». Région et aménagement du territoire. Mélanges offerts au doyen Joseph Lajugie. Bordeaux : Bière, 1985.

    p. 842-856
  • DUMAS Jean. Les activités industrielles dans la communauté urbaine de Bordeaux : Étude de géographie économique et de socio-politique. Thèse d’État de l'Université de Bordeaux 3. Bordeaux : Imprimerie centrale de Bordeaux, 1980.

  • FRIGANT Vincent, Med KECHIDI, TALBOT Damien. Les territoires de l’aéronautique. EADS entre mondialisation et ancrage. Paris : L’Harmattan, 2006.

  • FRIGANT Vincent. « Vers une politique sectorielle régionale ? Leçons à partir de l’histoire de l’industrie aérospatiale en Aquitaine ». Les dynamiques des systèmes d’innovation : logiques sectorielles et espaces de l’innovation. Pessac : MSHA, 2009.

    p. 173-204
  • GOSSOT, Hubert, PEURON, Roger. Le secteur balistique et spatial aquitain, naissance et développement (1959-1972). Bordeaux : Mémoire de Bordeaux, de la Communauté urbaine et de ses communes, 2001.

  • LACROZE, Jean. L'aéronautique à Bacalan : évocation de l'activité industrielle aéronautique dans un quartier nord de Bordeaux [1900-1945], 2002.

  • LEMAIRE René. « L’industrie aéronautique de la région bordelaise ». L’aéronautique à Bordeaux. Bordeaux : William Blake & Co, 1992.

    p. 83-107
  • PEURON, Roger (dir.). Le secteur balistique et spatial aquitain, maturité et diversification (1970-2010). Bordeaux : Mémoire de Bordeaux, de la Communauté urbaine et de ses communes, 2015.

Liens web

(c) Maison des Sciences de l'Homme d'Aquitaine ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maison-Soulard Laetitia