Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Statue : Immaculée Conception, dite Vierge de l'Angèle ou de Stoupignan

Dossier IM40005870 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations statue
Titres Immaculée Conception
Appellations dite Vierge de l'Angèle ou de Stoupignan
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Lieu-dit : croisement des routes de Lourquen et de Pomarez (D 3)
Cadastre : 2016 G 465

Cette statue, qui porte la marque des fonderies du Val d'Osne, figure dans le volume 3 du catalogue de la fabrique, planche 706 ("Vierges immaculées"), n° 6. L'auteur du modèle, le sculpteur Mathurin Moreau (Dijon 1822 - Paris 1912), élève de Jules Raymet et d'Auguste Dumont à l’École des beaux-arts de Paris en 1841, collabora avec la Société du Val d'Osne de 1849 à 1879.

L'exemplaire de Mugron, installé à l'origine sur la place principale du village (actuelle place Frédéric-Bastiat), devant la façade de la nouvelle église Saint-Laurent, en fut délogé en 1878 au profit du monument commémoratif au célèbre économiste Frédéric Bastiat (réf. IM40005869). Transportée derrière la sacristie de l'église, la statue y demeura jusqu'en 1954, année mariale au cours de laquelle, pourvue d'un socle surhaussé, elle fut installée à l'écart du bourg, au croisement des routes de Lourquen et de Pomarez, sur un site dominant la ville et la campagne. Une nouvelle plaque en marbre fut apposée à cette occasion sur le piédestal à l'initiative du doyen Loubère.

La tradition locale selon laquelle l’œuvre serait la statue de "Marie Immaculée" installée sur la place du village en mars 1836 (Besselère, p. 85) est évidemment erronée, en raison de la date de création du modèle de Moreau. La sculpture de 1836 fut probablement remplacée dans les années 1860-1870.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1954, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Osne-le-Val
Lieu-dit : Val d'Osne
Auteur(s) Auteur : Société anonyme des hauts-fourneaux et fonderies du Val d'Osne ,
Société anonyme des hauts-fourneaux et fonderies du Val d'Osne
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature
Auteur : Moreau Mathurin, sculpteur, auteur du modèle, attribution par source

La statue, en fonte de fer peinte polychrome, est fixée sur un piédestal en granit, de plan carré, à base et corniche moulurées (son piédestal d'origine), lui-même surhaussé sur un socle moderne, d'élévation trapézoïdale, en moellon calcaire et ciment (base et corniche). Une plaque de marbre blanc au sommet cintré à oreilles est rivée sur la face ouest du piédestal ; des inscriptions sont gravées sur ses faces nord et sud.

Catégories sculpture
Structures revers sculpté intérieur creux plan, carré
Matériaux fonte de fer, en plusieurs éléments, fondu, peint, polychrome
granite, mouluré
ciment, moulé
marbre uni, blanc, gravé
Mesures h : 170.0
la : 60.0
h : 360.0
Iconographies Immaculée Conception, couronne
Précision représentations

Vierge couronnée, les bras écartés, debout sur le globe lunaire et foulant aux pieds le serpent de la Faute.

Inscriptions & marques marque d'auteur, fondu
dédicace, gravé
date, gravé
inscription concernant l'iconographie, latin, français, gravé
Précision inscriptions

Marque de fondeur (sur le demi-globe de la statue) : VAL D'OSNE.

Dédicace et date (gravées sur la plaque en marbre blanc du piédestal) : MA / SOUVENIR / DE / L’ANNÉE MARIALE / 1854-1954 / O Marie conçue sans péché : priez pour nous : qui avons recours à vous !

Inscriptions (gravées sur les faces nord et sud du piédestal [inscriptions d'origine]) : POSUERUNT ME / CUSTODEM / CIVITATIS [face nord] ; ILS M'ONT ÉTABLIE / LA GARDIENNE / DE LEUR CITÉ [face sud ; traduction de la citation précédente].

États conservations repeint
Précision état de conservation

La polychromie de la statue est refaite. Le socle en moellon supportant le piédestal d'origine est un ajout de 1954, ainsi que la plaque de marbre sur la face du piédestal.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • BESSELÈRE Jean-Pierre. Petite chronique paroissiale à Mugron.

    p. 85

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe