Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Statue du Sacré-Cœur Rédempteur et son piédestal, clôture

Dossier IM40005871 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations statue, piédestal, clôture
Titres Sacré-Coeur Rédempteur
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Adresse : route de Pontonx
Cadastre : 2014 AA 278

La statue porte la marque de la maison parisienne Raffl (c'est à dire "La Statue religieuse"), alors dirigée par Pacheu, Lecaron et Peaucelle. Elle correspond au modèle créé en 1899 à la demande du pape Léon XIII (en mémoire de la consécration du monde entier au culte du Sacré-Cœur) et qui figure sous le n° 1900 dans le catalogue n° 59 de la fabrique.

L'exemplaire de Mugron fut érigé en souvenir de la mission prêchée du 22 mars au 12 avril 1914 par les Pères Cazaux, Céby et Darricau, lazaristes à Buglose. Le socle fut exécuté "dans les carrières" d'André Mouneu, entrepreneur local qui avait construit en 1911 les arènes de Condrette à Mugron. Le compte-rendu de la mission conservé dans les archives de la paroisse, qui identifie correctement la statue "du Sacré-Cœur de Jésus Rédempteur" avec le "modèle 1900 approuvé par Sa Sainteté Léon XIII", le dit curieusement "sorti des ateliers Maron (sic) d'Orléans", erreur manifeste puisque le fabricant orléanais Marcel Marron n'eut apparemment aucun lien avec la maison Raffl. La statue, son socle et "la grille d'entourage et du portail" furent nettoyés et peints à neuf par le peintre mugronnais Jean-Laurent Meyranx en 1931 pour 330,80 francs.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1914, porte la date
Stade de création oeuvre de série
Lieu d'exécution Édifice ou site : Ile-de-France, 75, Paris
Lieu d'exécution Commune : Mugron
Auteur(s) Auteur : Raffl,
Raffl

Fabrique fondée par Ignaz Raffl (1828-1883) au 6, rue Bonaparte à Paris. Successeur : Peaucelle-Coquet (La Statue religieuse).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues, signature
Auteur : La Statue religieuse,
La Statue religieuse

Fabrique de statuaire de série, créée par le sculpteur d'origine allemande Ignaz Raffl à Paris (64, rue Bonaparte), puis dirigée après sa mort par Pacheu, Lecaron et Peaucelle ; la raison sociale devint ensuite Peaucelle-Coquet.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues
Auteur : Pacheu, Lecaron et Peaucelle,
Pacheu, Lecaron et Peaucelle

Successeurs d'Ignaz Raffl à la tête de la fabrique "La Statue religieuse" (maison Raffl) dans le dernier quart du XIXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant de statues
Auteur : Mouneu André,
André Mouneu

Exploitant de carrière et entrepreneur de maçonnerie à Mugron (Landes) au début du XXe siècle ; il construisit en 1911 les arènes de Condrette dans cette ville.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, attribution par source
Auteur : Meyranx Jean-Laurent,
Jean-Laurent Meyranx (1876 - )

Peintre-décorateur et photographe, né à Mugron en 1876, fils d'André-Henri (Henry), aussi peintre (1846-1894). Marié à Paris en 1906 à Marie Vollet, dont il eut Joseph-Henri-Albert (1906-1991), photographe à Mugron.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, attribution par source

Le monument est situé au bord de la route de Pontonx, à la sortie ouest de Mugron, à l'intérieur d'un enclos carré fermé par une clôture en fer forgé (avec portillon à deux battants) sur bahut en pierre, et auquel on accède par un escalier à six marches. La statue monumentale, en fonte de fer et zinc peints en blanc, est fixée sur un piédestal en calcaire d'élévation pyramidale, mouluré en talon renversé à la base et en scotie renversée au sommet ; une inscription dédicatoire est gravée sur sa face.

Catégories sculpture, taille de pierre
Structures revers sculpté intérieur partiellement creux
Matériaux fonte de fer, moulé, peint, monochrome
calcaire, mouluré
fer, forgé, peint
Mesures h : 300.0
Iconographies Sacré-Coeur, La Croix
ornementation, rosace, fleuron, volute
Précision représentations

Le Sacré-Cœur, tenant la Croix de la main gauche, salue de la droite l'Humanité qui lui est consacrée.

La clôture est ornée de volutes en C affrontées entourant des rosaces et des fleurons ; de petits ornements en forme de vase et de toupie amortissent les montants.

Inscriptions & marques marque d'atelier, fondu
dédicace, gravé
Précision inscriptions

Marque d'atelier (sur le socle de la statue, à droite) : MAISON RAFFL / PARIS. Dédicace (gravée sur la face du piédestal) : CŒUR SACRÉ DE JÉSUS / QUE VOTRE RÈGNE ARRIVE / MISSION 1914.

Précision état de conservation

Vert-de-gris et mousses sur la statue.

Statut de la propriété propriété de la commune (?)

Annexes

  • Extrait du registre paroissial de Mugron (1842-1950) concernant la mission de 1914 (AP Mugron)

    "Mission. Du dimanche 22 mars au dimanche 12 avril, mission prêchée par MM. Cazaux, Céby et Darricau de la maison de N.D. de Buglose [...]. Procession au monument. Souvenir de la mission : belle statue du Sacré-Cœur de Jésus Rédempteur (modèle 1900 approuvé par S. Sainteté Léon XIII - sorti des ateliers Maron [sic] d'Orléans) dressée sur le bord de la route de Laurède. Le socle a été préparé dans les carrières d'André Mouneu (d'une pièce unique). Bénédiction de la statue par M. le vicaire général [...]."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre paroissial de l'église de Mugron (1842-1950) ("Diocèse d'Aire, paroisse de Mugron, doyenné de Mugron. Registre paroissial de l'église de Mugron à commencer du 25 août 1842").

    années 1914 et 1931 Archives paroissiales, Mugron
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe