Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Chapelle Saint-Jean de Péré

Statue de Notre-Dame de Buglose et son dais

Dossier IM40006898 réalisé en 2017

Fiche

Á rapprocher de

Dénominations statue
Titres Notre-Dame de Buglose
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Lieu-dit : Péré
Adresse : Rond-point du Pavillon
Emplacement dans l'édifice chapelle ouest

La statue est une reproduction en plâtre de la célèbre Vierge de Buglose (exposée dans le chœur de la basilique Notre-Dame), éditée d'après le modèle en bronze créé en 1916 par le sculpteur bordelais Louis Raoul à destination de la tour de la même basilique, et qui se trouve depuis 1966 devant la chapelle dite des Miracles. L'exemplaire de Saint-Jean de Péré, qui pourrait être, si on en croit la tradition locale, le modèle original en plâtre créé par Raoul, fut offert par le docteur Léopold Maderay (1850-1941), ancien adjoint au maire de Saint-Sever, et par son épouse Augusta (1859-1945) après la construction de la petite chapelle ajoutée à leur initiative sur le flanc occidental de l'édifice à la fin des années 1930. Ils avaient été en 1884 les parrains d'une cloche de l'église de Sarraziet.

Période(s) Principale : 1ère moitié 20e siècle
Stade de création copie de sculpture
modèle direct (?)
Auteur(s) Auteur : Raoul Louis, sculpteur, auteur du modèle, signature
Personnalité : Maderay Léopold,
Léopold Maderay (1850 - 1941)

Docteur en médecine.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par tradition orale
Personnalité : Maderay Augusta,
Augusta Maderay (1859 - 1945)

Épouse du docteur Léopold Maderay (1850-1941).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par tradition orale

La statue et son trône sont en plâtre polychrome, moulés d'une seule pièce, les couronnes de la Mère et de l'Enfant en laiton doré et verroterie colorée. Le groupe est posé sur un socle en chêne, de plan carré, sculpté sur la face et panneauté sur les côtés. L'ensemble est abrité sous un grand dais en chêne, à quatre colonnes (fût lisse, chapiteau feuillagé) portant des arcs en plein cintre, plafond à croisée d'ogives, corniche crénelée et dôme galbé de plan carré. Le tout repose sur une plateforme parquetée en chêne.

Catégories sculpture, menuiserie, bronze d'art
Structures revers sculpté intérieur partiellement creux plan, carré colonne, 4
Matériaux plâtre, moulé, peint, polychrome
chêne, tourné, décor en bas relief, décor dans la masse, ciré
laiton, découpé, doré
Mesures h : 120.0
la : 66.0
h : 86.0
la : 102.0
pr : 92.0
h : 300.0
la : 156.0
Précision dimensions

Dais : h = 261 (jusqu'au crénelage).

Iconographies Vierge à l'Enfant, trône, couronne, bénédiction
MA, lys, fleur, feuille
ornementation, colonne, fleuron, arête de poisson
Précision représentations

La Vierge est assise dans un fauteuil recouvert d'un draperie ; elle est vêtue d'une robe à manches collantes, corsage à encolure carrée et gorgerette, sur laquelle est jeté un manteau aux plis profonds ; des inscriptions "brodées" courent sur l'encolure du corsage et sur le bord du manteau (citations du Magnificat et du Salve Regina). La Vierge tient dans son giron l'Enfant tourné vers la gauche, à demi nu et bénissant, un sourire aux lèvres. Tous deux sont coiffés de grandes couronnes fermées, en laiton et verroterie colorée.

Décor en bas relief dans la masse sur la face du socle : au centre, le monogramme MA dans un cercle fleuronné inscrit dans un quadrilobe, lui-même cantonné d’écoinçons à fleurons ; de chaque côté, un panneau vertical avec une tige fleurie de lys et de pavots. Décor en relief dans la masse sur le dais : palmettes-gerbes ou en éventail sur les chapiteaux des colonnes, tresse perlée sur l'extrados des arcs, fleurons dans les écoinçons des arcs, corniche crénelée. Plateforme parquetée : motifs en arêtes de poisson.

Inscriptions & marques inscription, latin
signature, en creux
date, en creux
Précision inscriptions

Inscriptions (extraits du Magnificat et du Salve Regina) imitant la broderie, sur le bord du corsage de la Vierge et de son manteau : MANIFICAT (sic)... ANIMA... DOMINON (sic) [sur le corsage] ; SUSPIRAMUS... IN HAC...NOSTRE ILLOS... TUOS... [sur le bord du manteau, à droite].

Signature et date (au revers du trône de la statue) : Reproduction / L.s Raoul sculpteur / Bordeaux / 1916 // Reproduction interdite.

Statut de la propriété propriété d'une association diocésaine
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe