Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Statue de l'autel de la Vierge : Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame du Salve

Dossier IM40005024 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations statue
Titres Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame du Salve
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Montfort-en-Chalosse
Adresse : place de l'Eglise
Emplacement dans l'édifice collatéral nord, mur oriental

Cette statue est une copie de la Vierge à l'Enfant, dite Notre-Dame du Salve, sculpture en marbre de la fin du XIIIe ou du début du XIVe siècle, offerte selon la tradition par Philippe IV le Bel ou par sa famille à l'église Saint-Laud d'Angers, où elle est toujours conservée. L'original fut moulé en 1850 et le modèle fréquemment copié à compter de cette date : entre autres exemples, l'église Sainte-Radegonde de Poitiers en possède un moulage non daté, et l'église Saint-Laurent de Parthenay (Deux-Sèvres) une version en pierre de Chauvigny réalisée en 1861 par le sculpteur châtelleraudais Bonneau. Le modèle figura également, dans une esthétique légèrement modernisée, au catalogue de la fabrique toulousaine Virebent sous le n° 2060.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Stade de création copie de sculpture

La statue, au revers sculpté, est en plâtre doré (à la mixtion ?) sur apprêt crayeux et assiette rouge, à l'exception des carnations, peintes au naturel. L’œuvre est moulée en un seul élément, seul le sceptre de la Vierge est rapporté.

Catégories sculpture
Structures revers sculpté intérieur partiellement creux, (?)
Matériaux plâtre, moulé, peint, polychrome, doré à la feuille d'or à l'huile, sur apprêt
Mesures h : 138.0
la : 44.0
Précision dimensions

Hauteur totale avec le socle ; hauteur sans le socle : h = 130.

Iconographies Vierge à l'Enfant, couronne, sceptre, oiseau, Eve, pomme
Précision représentations

La Vierge couronnée, drapée dans un large manteau ramené sur la hanche senestre, foule aux pieds la figure d'Ève croquant la pomme (ou le serpent de la Faute sous des traits humains ?), tient de la main droite un sceptre fleuronné et porte sur son bras gauche l'Enfant à demi nu, lequel tient des deux mains un oiseau, peut-être un chardonneret, symbole de sa Passion future.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe